Via della Conciliazione

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Via della Conciliazione
Image illustrative de l'article Via della Conciliazione
La Via della Conciliazione se trouvant dans le prolongement de place Saint-Pierre (située au premier plan).
Situation
Coordonnées 41° 54′ 08″ N 12° 27′ 43″ E / 41.9023, 12.46241° 54′ 08″ Nord 12° 27′ 43″ Est / 41.9023, 12.462  
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Latium
Ville Rome

Géolocalisation sur la carte : Rome

(Voir situation sur carte : Rome)
Via della Conciliazione

La Via della Conciliazione (la « rue de la Réconciliation ») est l'une des plus célèbres artères de Rome en Italie. Partageant le rione de Borgo en deux par un axe est-ouest, elle relie le Château Saint-Ange à la place Pie XII (Piazza Pio XII), qui elle-même s'ouvre sur la place Saint-Pierre.

Description[modifier | modifier le code]

L'artère rectiligne mesure plus de 420 mètres de long pour une quarantaine de mètres de large.

Historique[modifier | modifier le code]

Elle est de création relativement récente puisque son percement fut décidée par Benito Mussolini qui donna le premier coup de pioche des travaux le 28 octobre 1936, afin de commémorer la signature les accords du Latran survenue le 11 février 1929 (désignés en italien par le terme de Conciliazione c'est-à-dire la « Réconciliation »), et qui consacra donc la réconciliation entre l'État italien et le Saint-Siège en autorisant la formation de l'État de la Cité du Vatican.

La conception de cette artère fut confiée aux architectes Marcello Piacentini et Attilio Spaccarelli, mais ne fut finalement inaugurée qu'après la guerre en 1950, à l'occasion de l'année sainte.

Monuments[modifier | modifier le code]

Plusieurs palais s'élèvent de part et d'autre de la via della Conciliazione.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Antonio Cederna, Mussolini urbanista. Lo sventramento di Roma negli anni del consenso, Venise, 2006, (ISBN 978-88-95124-01-8).
  • Robert Schediwy, Städtebilder: Reflexionen zum Wandel in Architektur und Urbanistik, Vienne, 2005, (ISBN 978-3-8258-7755-2).

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :