Vezarat-e Ettela'at va Amniat-e Keshvar

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

35° 45′ 04″ N 51° 27′ 25″ E / 35.7511, 51.4569

Politique en Iran
Image illustrative de l'article Vezarat-e Ettela'at va Amniat-e Keshvar

Le ministère des Renseignements et de la Sécurité nationale (en persan : وزارت اطلاعات) ou VEVAK (acronyme de Vezārat-e Ettelā'at va Amniat-e Keshvar) est la principale agence de renseignement iranienne. Élément essentiel de l'appareil de sécurité de la république islamique, il est particulièrement bien financé et équipé au regard des autres ministères, constituant souvent le bras armé de la politique étrangère du gouvernement iranien. Jusqu'à sa récente réorganisation, il a souvent été accusé de participer à des activités extra-territoriales, notamment l'entraînement et le financement du Hezbollah.

Historique[modifier | modifier le code]

Créé pour remplacer la SAVAK du shah, renversé par la révolution islamique de 1979, le degré de continuité entre les deux agences est difficile à déterminer tant leur base idéologique diffère, bien que le rôle reste sensiblement le même. Il est probable qu'aux premiers efforts pour purger l'organisation ait succédé un certain pragmatisme qui a permis de conserver l'essentiel du personnel, qui avait été particulièrement actif dans l'infiltration de groupes dissidents de gauche ainsi que du Parti Baas de l'Irak voisin.

C'est l'ayatollah Rouhollah Khomeini qui formalisa la constitution des services secrets en un ministère de plein droit : le ministère prit finalement corps le 18 août 1984, remplaçant par la même de nombreuses petites agences gouvernementales concurrentes. Il est placé sous l'autorité directe du guide suprême et le ministre de cette institution doit être un mujtahid.

Ministres titulaires[modifier | modifier le code]

Les chefs successifs du VEVAK depuis sa création jusqu'en 2012.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  • Yves Bonnet, Vevak, au service des ayatollahs : Histoire des services secrets iraniens, Timée-éditions, Boulogne-Billancourt, 2009. ISBN 978-2-35401-001-0