Vetiș

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Vetiș
Blason de Vetiș
Héraldique
Administration
Pays Roumanie Roumanie
Région Transylvanie
Département Satu Mare
Maire
Mandat
Ludovic Iuhasz UDMR
2008-2012
Code postal 447 355
Indicatif téléphonique international +(40)
Démographie
Population 4 700 hab. (2007)
Densité 101 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 47′ 58″ N 22° 46′ 29″ E / 47.799484, 22.774776 ()47° 47′ 58″ Nord 22° 46′ 29″ Est / 47.799484, 22.774776 ()  
Altitude 120 m
Superficie 4 635 ha = 46,35 km2
Divers
Cours d'eau Someș
Fondation 1238
Localisation
Localisation de Vetiș dans le județ de Mare
Localisation de Vetiș dans le județ de Mare

Géolocalisation sur la carte : Roumanie (administrative)

Voir la carte administrative de Roumanie
City locator 14.svg
Vetiș

Géolocalisation sur la carte : Roumanie (relief)

Voir la carte topographique de Roumanie
City locator 14.svg
Vetiș
Liens
Site web http://www.vetis.ro

Vetiș (Vetés en hongrois) est une commune roumaine du județ de Satu Mare, dans la région historique de Transylvanie et dans la région de développement du Nord-ouest.

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune de Vetiș est située dans le nord-ouest du județ, à la frontière avec la Hongrie, dans la plaine du Someș, sur la rive gauche de la rivière, à 10 km à l'ouest de Satu Mare, le chef-lieu du județ.

La municipalité est composée des trois villages suivants (population en 2002)[1] :

  • Decebal (1 127) ;
  • Oar (1 514) ;
  • Vetiș (1 834), siège de la commune.

Histoire[modifier | modifier le code]

La première mention écrite du village de Vetiș date de 1238. Le village d'Oar est mentionné en 1312 et Decebal a été créé en 1924 par des colons roumains venus du Maramureș.

La commune, qui appartenait au royaume de Hongrie, faisait partie de la Principauté de Transylvanie et elle en a donc suivi l'histoire. dès 1241, le village de Vetiș est détruit par les Tatars, il en sera de même à plusieurs reprises durant le Moyen Âge en raison de la position du village sur les routes de pénétration vers la Hongrie.

En 1703, durant l'insurrection hongroise contre les Habsbourg, François II Rákóczi, prince de Transylvanie, publie les Patenta din Vetiș, accordant la liberté à tous les serfs qui rejoignent l'armée des insurgés[2].

Après le compromis de 1867 entre Autrichiens et Hongrois de l'Empire d'Autriche, la principauté de Transylvanie disparaît et, en 1876, le royaume de Hongrie est partagé en comitats. Vetiș intègre le comitat de Szatmár (Szatmár vármegye).

À la fin de la Première Guerre mondiale, l'Empire austro-hongrois disparaît et la commune rejoint la Grande Roumanie au Traité de Trianon.

En 1940, à la suite du Deuxième arbitrage de Vienne, elle est annexée par la Hongrie jusqu'en 1944, période durant laquelle sa communauté juive est exterminée par les nazis. Elle réintègre la Roumanie après la Seconde Guerre mondiale au traité de Paris en 1947.

Politique[modifier | modifier le code]

Le Conseil Municipal de Vetiș compte 13 sièges de conseillers municipaux. À l'issue des élections municipales de juin 2008, Ludovic Iuhasz (UDMR) a été élu maire de la commune[3].

Élections municipales de 2008[4]
Parti Nombre de conseillers
Union démocrate magyare de Roumanie (UDMR) 5
Parti national libéral (PNL) 2
Parti social-démocrate (PSD) 2
Parti démocrate-libéral (PD-L) 2
Parti conservateur 2

Religions[modifier | modifier le code]

En 2002, la composition religieuse de la commune était la suivante[5] :

Démographie[modifier | modifier le code]

En 1910, à l'époque austro-hongroise, la commune comptait3 175 Hongrois (97,42 %) et 80 Roumains (2,45 %)[1].

En 1930, on dénombrait 1 853 Hongrois (52,52 %), 1 514 Roumains (42,91 %), 85 Juifs (2,41 %) et 32 Tsiganes (0,91 %)[1].

En 1956, après la Seconde Guerre mondiale, 2 219 Hongrois (51,68 %) côtoyaient 2 053 Roumains (47,81 %) et 18 Ukrainiens (0,42 %)[1].

En 2002, la commune comptait 2 183 Roumains (48,78 %), 2 053 Hongrois (45,87 %), 116 Tsiganes (2,59 %) et 115 Ukrainiens (2,56 %)[5]. On comptait à cette date 1 900 ménages et 1 800 logements[6].

Évolution démographique
1880 1890 1900 1910 1920 1930 1941 1956 1966
2 616 2 933 3 285 3 259 2 904 3 528 3 763 4 294 4 348
1977 1992 2002 2007 - - - - -
4 742 4 537 4 475 4 700[7] - - - - -


Économie[modifier | modifier le code]

La commune de Vetiș, de par sa situation géographique, possède une économie très prospère et un chômage quasiment nul. Cette économie repose sur l'agriculture, l'élevage et plusieurs zones industrielles.

Une usine de fabrication de panneaux solaires[8] y est implantée ainsi qu'une importante unité de transformation de viande (production de conserves, charcuteries diverses)[9].

Communications[modifier | modifier le code]

Routes[modifier | modifier le code]

Vetiș est située sur la route régionale DJ194B qui rejoint la route nationale DN19 (Route européenne 671) Satu Mare-Carei-Oradea à Decebal. Par contre, la commune ne possède pas de passage frontalier vers la Hongrie.

Voies ferrées[modifier | modifier le code]

La gare la plus proche est celle de Satu Mare.

Lieux et Monuments[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]