Vestins

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les Vestins (en latin, Vestini) sont un peuple d'Italie centrale, qui occupait la vallée de l'Aterno et la portion de littoral comprise entre l'embouchure du Pescara et le Tronto.

Après une guerre contre Rome en 325, les Vestins demandent un traité (fœdus) et demeurent des alliés fidèles, jusqu'à leur révolte finale durant la guerre sociale (90-88 av. J.-C.). À ce titre, on trouve notamment un contingent vestin parmi les auxiliaires des Romains à la bataille de Pydna (168 av. J.-C.). Ils frappent des monnaies de bronze à légende VES.

Les Vestins sont connus par un grand nombre de sites de hauteur fortifiés proto-historiques (Monte di Cerro, Monte Boria, Croce di Picenze, Colle Separa, Serra di Navelli etc.) et par de riches nécropoles avec des tombes à cercles de pierres (Bazzano, Fossa). À l'époque romaine, leurs centres principaux sont Aveia, Peltuinum et Pinna.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Ezio Mattiocco, Centri fortificati vestini, Sulmone, 1986.
  • Stéphane Bourdin, I centri fortificati vestini…venti anni dopo, dans E. Mattiocco (dir.), Itinera Archaeologica. Contributi di archeologia abruzzese, Lanciano, 2006, p. 9-36.