Vespa (insecte)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Vespa (homonymie) et Frelon (homonymie).

Vespa est un genre d'insectes sociaux, de la famille des Vespidae, sous-famille des Vespinae. Communément appelés frelons, la majorité des espèces est originaire d'Asie. De nombreuses variétés ont été décrites.

Historique et dénomination[modifier | modifier le code]

  • Le Genre Vespa a été décrit par le naturaliste suédois Carl von Linné en 1758.
  • L'espèce type pour le genre est Vespa crabro Linné, 1758.[1]

Synonymie[modifier | modifier le code]

  • Nyctovespa van der Vecht, 1959, dont l'espèce type est Vespa binghami du Buysson, 1905. [2]

Nom vernaculaire[modifier | modifier le code]

  • Frelon, guichard

Taxinomie[modifier | modifier le code]

Liste des espèces

Le genre regroupe 22 espèces[3] :

Description[modifier | modifier le code]

Pouvant atteindre 45 millimètres de longueur, les frelons sont les plus grands insectes eusociaux. Les frelons se distinguent des autres vespidés par la largeur plus importante de leur vertex (partie de la tête derrière les yeux) et par leur gastre arrondi (la section de l'abdomen juste derrière la « taille de guêpe »). Selon une idée reçue, le frelon serait, parmi les hyménoptères, celui dont la piqûre est la plus dangereuse. Cette affirmation est le plus souvent fausse : une piqûre de frelon n'est généralement pas plus dangereuse qu'une piqûre de guêpe ou d'abeille[4],[5]. De plus, le frelon est assez pacifique et n'attaquerait qu'en dernier recours, surtout aux environs de son nid lorsqu'il sent celui-ci attaqué. Néanmoins la piqûre est particulièrement douloureuse à cause d'un taux plus important d'acétylcholine[6] et certaines espèces non-européennes comme la Vespa mandarinia japonica font toutefois bel et bien partie des insectes au venin le plus virulent et mortel [7].

Prédation et dégâts[modifier | modifier le code]

Les frelons sont des prédateurs redoutables pour d'autres insectes comme les guêpes, les abeilles ou encore les mouches. Le frelon asiatique récemment apparu en France est responsable de la disparition d'abeilles, voire de ruches dans certaines régions où aucune précaution n'a été prise.

Ils causent des dégâts importants dans les vergers, dévorant des fruits comme la pomme en n'en laissant que la peau.

Lutte contre le frelon[modifier | modifier le code]

La multiplication du frelon asiatique Vespa velutina, prédateur des abeilles amène à mettre en œuvre une lutte coordonnée.

Répartition[modifier | modifier le code]

Carte de l'Asie du Sud-Est

Toutes les espèces de frelons sont présentes en Asie. L'Asie du Sud-Est regroupe même l'ensemble des espèces à l'exception de Vespa crabro. En revanche, l'étendue des aires de répartition peut être très variable. Certaines espèces sont endémiques, comme Vespa luctuosa et Vespa philippinensis aux Philippines ou Vespa fervida sur les îles de la Sonde (Indonésie). D'autres se sont répandus sur plusieurs continents, comme Vespa orientalis présent aussi en Afrique, en Europe et au Moyen-Orient. L'aire la plus importante revient à Vespa crabro, présent sur quatre continents : Europe, Asie, Afrique et Amérique. Plusieurs introductions d'espèces non indigènes sur de nouveaux territoires ont été constatées : Vespa crabro et Vespa simillima au Canada, Vespa orientalis à Madagascar, Vespa velutina au Yémen et en 2005 en France.

Galerie[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Carpenter, J.M., Kojima, J. 1997: Checklist of the species in the subfamily of Vespinae (Insecta, Hymenoptera, Vespidae). Nat. Hist. Bull. Ibaraki Univ., 1: 51-92.
  2. Vecht, J. van der 1959: Notes on oriental Vespinae, including some species from China and Japan (Hymenoptera, Vespidae). Zoologische Mededelingen, 36(13): 205-232.
  3. (en) « Liste des espèces du genre Vespa », sur le site du laboratoire d'histoire naturelle de l'université d'Ibaraki (consulté le )
  4. N’ayons plus peur des frelons! sur www.vespa-crabro.com
  5. Pecault, Fabrice, L'envenimation par les hyménoptères. Université Paul Sabatier - Toulouse III, (2002)
  6. (en) K. D. Bhoola, J. D. Calle, and M. Schachter, « Identification of acetylcholine, 5-hydroxytryptamine, histamine, and a new kinin in hornet venom (V. crabro) », J Physiol., vol. 159, no 1,‎ 1961, p. 167–182[lire en ligne]
  7. (en) J.O. Schmidt, S. Yamane, M. Matsuura, C.K. Starr, « Hornet venoms: lethalities and lethal capacities. », Toxicon, vol. 24, no 9,‎ 1986, p. 950–4 (PMID 3810666, DOI 10.1016/0041-0101(86)90096-6)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) M.E. Archer, A Key to the world species of the vespinae (Hymenoptera), College of Ripon & York St.John, 1989, p27-37
  • (en) Nguyen L.T.P., Saito F., Kojima J.I., Carpenter J.M. 2006. Vespidae of Viet Nam (Insecta: Hymenoptera) 2. Taxonomic notes on Vespinae. Zoological Science 23: 95-104

Liens taxonomiques[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]