Vesdun

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Vesdun
La mairie.
La mairie.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Centre
Département Cher
Arrondissement Saint-Amand-Montrond
Canton Saulzais-le-Potier
Intercommunalité Communauté de communes du Grès rose
Maire
Mandat
Gilles Pointereau
2014-2020
Code postal 18360
Code commune 18278
Démographie
Population
municipale
610 hab. (2011)
Densité 13 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 32′ 23″ N 2° 25′ 49″ E / 46.5397222222, 2.4302777777846° 32′ 23″ Nord 2° 25′ 49″ Est / 46.5397222222, 2.43027777778  
Altitude Min. 219 m – Max. 367 m
Superficie 48,61 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Vesdun

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Vesdun

Vesdun est une commune française située dans le département du Cher, en région Centre.

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune est située à 7 km à l'est de Culan, à 30 km au nord-ouest de Montluçon et à 25 km au sud de Saint-Amand-Montrond. Vesdun est l'une des sept communes revendiquant le titre de centre de la France. Elle est considérée comme telle dans les calculs qui prennent en compte les îles côtières françaises.

Localisation[modifier | modifier le code]

Rose des vents Loye-sur-Arnon
Saint-Christophe-le-Chaudry
Faverdines Saulzais-le-Potier Rose des vents
Culan N Épineuil-le-Fleuriel
O    Vesdun    E
S
Saint-Désiré Saint-Vitte

Toponymie[modifier | modifier le code]

Ves = Vecisus ou Vekuso, nom de personne gaulois inconnu, et dunos = hauteur, lieu fortifié ; le lieu fortifié de Ves.
Vidunum, apud Visdunum, vers 1075-1089 (Cartulaire de La Chapelaude, charte 25, p. 59) ; Parrochia de Veduno, 1232 (Archives Départementales du Cher-8 H, abbaye de Noirlac) ; De Vesduno, 1238 (Cartulaire de Saint-Étienne de Bourges) ; Ma ville de Veydun et la parroche de Vesdun, novembre 1275 (La Thaumassière, Coutumes locales, p. 103) ; Vedun, 1285 (Archives Départementales du Cher-E, baronnie de Culan) ; Villa de Veduno, 1409 (Archives Départementales du Cher-E, baronnie de Culan) ; Vesdun, 1449 (Archives Départementales du Cher-E, baronnie de Culan) ; Vesdun en Berry, juin 1463 (Archives Nationales-JJ 199, n° 312, fol. 183 v°) ; Vesdun, 1547 (Archives Départementales du Cher, baronnie de Culan) ; Vesdung, 1599 (Archives Départementales du Cher-E, baronnie de Culan) ; Vesdun, 6 novembre 1788 (Archives Départementales du Cher-C 1109, Élection de Saint-Amand-Montrond) ; Vesdun, XVIIIe s. (Carte de Cassini).

Histoire[modifier | modifier le code]

Entre les deux masses géologiques du Massif central et du bassin parisien, une étroite formation de grès rose se prolonge depuis la rivière du Cher jusqu’en Brenne. Sur cette frontière ou marche, Vesdun se serait implanté à l’époque gauloise. L’origine celtique du nom confirme cette hypothèse. Il existe d’ailleurs encore une chaussée romaine et un lieudit la Brande du Camp. La ville a de bonne heure ses fortifications, un fort médiéval circulaire encerclant le lieu de culte.

Blasonnement[modifier | modifier le code]

Blason ville fr Vesdun (Cher).svg

Les armoiries de Vesdun se blasonnent ainsi :

Parti: au 1er d'azur semé d'étoiles d'or, au lion du même brochant, au 2e de gueules à la tour d'argent avec ses avant-murs mouvant des flancs et posés en chevron, le tout maçonné de sable, ouvert du champ et posé sur une terrasse de sinople.
Redessinées par Jean-Paul Fernon, elles ont été adoptées en 1971.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1792   Ralichon    
an II an III Pierre Chamfort    
  1830 Jean Léonard Yel    
1830 1838 Gilbert Champfort    
1838 1848 Antoine Yel    
1848 1850 Docteur Auguste Mazerat    
1850   Antoine Yel    
1868   Stéphane Guillot    
1870   Auguste Bourdanchon    
1871   Amable Rouchon    
1876   Stéphane Guillot    
1887   Docteur Stéphane Guillot    
1888   Jean Aumonier    
1900   Simon Debedde    
1906   François Lallier    
1908   Jean Laventure    
1912 1919 François Chagnon    
1919 1929 Léon Accolas    
1929   Vincent Lafond    
1944   Jean Denizard    
1947 1965 Camille Bailly    
mars 1965 mars 2008 Jean-Marie Dumontet DVD Conseiller général
mars 2008 en cours Gilles Pointereau UMP  
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2011, la commune comptait 610 habitants. L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année[Note 1],[Note 2].

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
995 1 092 1 210 1 093 1 240 1 191 1 166 1 262 1 224
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 223 1 173 1 242 1 234 1 398 1 451 1 533 1 643 1 680
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 802 1 786 1 700 1 395 1 316 1 251 1 167 1 062 949
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2011
902 800 718 721 683 623 630 631 610
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[1] puis Insee à partir de 2004[2].)
Histogramme de l'évolution démographique


Économie[modifier | modifier le code]

La viticulture est l'une des activités de la commune, qui se trouve dans la zone couverte par l'AOC châteaumeillant.

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

L'église Saint-Cyr.
L'église Saint-Cyr.
  • Église Saint-Cyr de Vesdun (XIIe siècle). Elle fait l’objet d’une inscription au titre des monuments historiques depuis le 14 janvier 1994[3].
    • Décor peint du XIIIe siècle dans le chœur de l'église. Épisodes de la vie de Jésus-Christ : Annonciation, Visitation, Nativité, Adoration des mages. Voyage en Égypte.
  • Village fleuri et médiéval du XIIIe siècle.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • Auguste Machart (1808-1896), ingénieur des Ponts et Chaussées, mort à Vesdun, au château de la Cour (propriété de sa femme, Cécile Amélie Yel de La Cour).

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Au début du XXIe siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, et afin de permettre une comparaison correcte entre des recensements espacés d’une période de cinq ans, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant aux années 2006, 2011, 2016, etc., ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee.

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :