Verrerie ouvrière d'Albi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir VOA.

VOA Verrerie d’Albi

Création 1896
Fondateurs Les ouvriers
Forme juridique Filiale du Pôle Conditionnement France de Saint-Gobain
Slogan La Qualité des Hommes fait la Qualité du Verre
Siège social Drapeau de France Albi (France)
Direction Fabien MARION, Président du Directoire
Activité Verrerie
Produits Bouteilles en verre
Effectif Environ 300 salariés
Site web www.voa.fr
Chiffre d’affaires en augmentation 97 millions d’euros (2010) [1]

La VOA Verrerie d’Albi est une société française qui produit et commercialise des bouteilles en verre. Son usine est située dans la commune d’Albi (Tarn) et emploie environ 300 salariés en 2011. Celle-ci appartient à Verallia (deuxième plus grand producteur de bouteilles et pots au monde), filiale du Groupe Saint-Gobain.

Présentation de la VOA[modifier | modifier le code]

La VOA, considérée comme le « laboratoire industriel » de Verallia, s’est spécialisée dans le développement et la production de bouteilles haut de gamme et de petites séries, avec en particulier une flexibilité industrielle au plus haut niveau.

L'usine tourne à feu continu : elle fonctionne jour et nuit, 24 heures sur 24 et 365 jours par an. Une partie de son personnel travaille au rythme des 3x8 avec 5 équipes de travail (tournante de postes de travail comprenant les week-ends et jours fériés).

L’usine propose plusieurs teintes pour la fabrication de ses bouteilles :

  • 5 teintes de bases : feuille morte, cannelle, vert, blanc et extra-blanc.
  • des teintes colorations légères en feeder (bleu, vert, fumé et une teinte spéciale : l’Extra Noir[2]).

La VOA en quelques chiffres[modifier | modifier le code]

  • Surface du site : 23 hectares
  • Environ 300 personnes
  • 1 usine de production
  • 2 fours à feu continu, 6 lignes de fabrication
  • Capacité : 170 000 tonnes
  • Marchés principaux : vins, apéritifs et alcools, boissons non alcoolisées
  • Exportations : VOA exporte environ 15 % dans une vingtaine de pays
  • Chiffre d'affaires 2010 : 97 millions €
  • Investissement : 4 millions € par an environ

Un peu d'histoire[modifier | modifier le code]

  • XIXe siècle : une importante verrerie à bouteilles, la Verrerie Sainte-Clotilde existait à Carmaux, dans le département du Tarn.
  • 1895 : un grand mouvement de grève éclata au motif du renvoi de deux délégués syndicaux. Face à l’ampleur du mouvement le propriétaire de l’usine prit la décision de fermer le site et de licencier tous les ouvriers. Le conflit s’étant enlisé, l’idée vint aux verriers de créer leur propre usine.

C’est avec le soutien de Jean Jaurès (alors Député de Carmaux), d'une souscription nationale lancée par la Dépêche de Toulouse et La Petite République ainsi que de nombreux dons solidaires et individuels que ce projet a pu prendre vie. La verrerie ouvrière s’installa alors à Albi sur la route de Cordes. La verrerie évolua alors progressivement vers un statut de coopérative ouvrière de production (SCOP) et malgré des difficultés financières, l’usine parvient à fonctionner et à se moderniser.

  • 1975 : une nouvelle usine ultramoderne est construite sur la zone industrielle d’Albi / Saint-Juéry. La VOA devint alors le 4e producteur français de bouteilles. Pourtant la pérennité financière de l’entreprise n’est pas encore assurée.
  • 1989 : la VOA sort du statut de coopérative ouvrière pour devenir une société anonyme à directoire et conseil de surveillance.

Toutes les bouteilles sont équipées, au niveau du fond de la bouteille, d'un marquage appelé « sigle usine » apposé durant le formage dans le moule. Ce marquage permet de connaître l'origine de l’emballage en verre une fois qu’il a été expédié au client. Les bouteilles fabriquées par la Verrerie d’Albi sont repérables grâce au marquage du sigle « VOΛ » sur le fond ou en bas de la bouteille.

Qualité, Environnement et Sécurité[modifier | modifier le code]

La VOA est un site fabriquant des bouteilles en verre destinées au contact alimentaire ayant une quadruple certification[3] :

  • ISO 9001 (qualité)
  • ISO 14001 depuis juillet 2002[4] (environnement)
    • 60 % du verre fabriqué à la VOA est issu du recyclage du verre d'emballage.
    • les déchets sont triés (verre, bois, ferraille, cartons, plastiques, chiffons souillés, ordures ménagères…).
    • les rejets atmosphériques sont maîtrisés (Poussières, NOX, SOX). La VOA s’est équipée, en 2008, d’un Electrofiltre qui permet de diviser par 10 les émissions de poussières, SOX et métaux lourds, dans l’atmosphère.
    • La VOA assure le suivi de la consommation d’eau et du traitement des eaux usées.
  • ISO 22 000 (sécurité alimentaire)
  • OHSAS 18001 (santé et sécurité des travailleurs)

La VOA suit la méthode des 5S.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Victor Rouquet, La Verrerie Ouvrière d'Albi, Contribution à l'étude des associations ouvrières de production, Subervie, Rodez, 1932 (Thèse EHES, 222p.)

Références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.voa.fr/web/fr/35-la-voa-en-chiffres.php - Quelques chiffres
  2. http://www.voa.fr/web/fr/421-l-extra-noir-nouvelle-teinte.php - La teinte Extra Noir
  3. http://www.voa.fr/web/fr/33-qualite-environnement-et-securite.php - Qualité, Environnement et Sécurité
  4. http://www.voa.fr/web/fr/32-recyclage.php - Recyclage

Lien externe[modifier | modifier le code]