Veronica beccabunga

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Veronica beccabunga

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Illustration de Veronica beccabunga dans Deutschlands Flora in Abbildungen, 1796

Classification
Règne Plantae
Clade Angiospermes
Clade Dicotylédones vraies
Clade Astéridées
Clade Lamiidées
Ordre Lamiales
Famille Plantaginaceae
Tribu Veroniceae
Genre Veronica

Nom binominal

Veronica beccabunga
L., 1753

La Véronique des ruisseaux, parfois appelée aussi Cresson de cheval ou Salade de chouette (Veronica beccabunga L.), est une espèce de petite plante vivace du genre Veronica des lieux humides.

Le genre Veronica, autrefois classé dans l'ordre des Scrophulariales et dans la famille des Scrophulariaceae, appartient maintenant à l'ordre des Lamiales et à la famille des Plantaginaceae.

Description[modifier | modifier le code]

Aspect général

Morphologie générale et végétative[modifier | modifier le code]

Plante herbacée glabre, de petite taille, à tige cylindrique et rougeâtre, épaisse et charnue, rampante, à extrémités érigées. Feuilles opposées à très court pétiole, ovales à arrondies, à limbe épais et luisant, légèrement crénelé.

Morphologie florale[modifier | modifier le code]

La floraison a lieu de mai à septembre.

Les fleurs, hermaphrodites, sont groupées en petits racèmes opposés se formant à l'aisselle des feuilles supérieures. Calice à quatre sépales. Petite corolle bleu pâle (entre 0,5 et 1 cm[réf. nécessaire]) à quatre pétales blancs à la base et légèrement striés. Comme pour beaucoup de véroniques, le pétale inférieur est plus étroit que les trois autres. Deux étamines et un style. Ovaire supère à deux carpelles. Pollinisation : entomogame (abeilles) ou autogame.

Fruit et graines[modifier | modifier le code]

Le fruit est une capsule globuleuse glabre, peu échancrée à son sommet et ne dépassant pas le calice.

Écologie et habitat[modifier | modifier le code]

Plante assez répandue en Europe, en plaine et en altitude (jusqu'à 2500 m[réf. nécessaire]). Semi-aquatique, elle pousse au bord des eaux douces peu profondes (ruisseaux et marécages), souvent associée à la renoncule des rivières (Ranunculus fluitans)

Utilisation culinaire[modifier | modifier le code]

Feuilles et tiges peuvent être utilisées crues en salade ou cuites. Elles peuvent être contaminées par la douve du foie et donc ne doit pas être consommée crue en cas de risques (pâturages proches)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  • Guide des plantes sauvages comestibles et toxiques, François Couplan Eva Styner, Les guides du naturaliste, Dealachaux et Niestlé (ISBN 2-603-00952-4)