Veronica Lazăr

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Veronica Lazar)
Aller à : navigation, rechercher

Veronica Lazăr

Surnom Veronica Lasar
Naissance 6 octobre 1938
Roumanie
Décès 8 juin 2014 (à 75 ans)
Rome
Profession Actrice

Veronica Lazăr, née le 6 octobre 1938 à Bucarest[réf. nécessaire], en Roumanie et morte le 8 juin 2014 à Rome, est une actrice roumaine qui s'établit en Italie au début des années 1960 et y fit carrière, tant au théâtre et à la télévision qu'au cinéma italien[1],[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Le premier rôle de Veronica Lazăr au cinéma fut celui d'un cadavre et pas des moindres, celui de la femme morte du personnage Paul (joué par Marlon Brando), qui l'oblige à arpenter un immeuble parisien dans Le Dernier Tango à Paris (1972). Bernardo Bertolucci la fait ensuite tourner dans La Luna en 1979.

On la retrouve dans deux films de Dario Argento : Inferno où elle joue la mère des Ténèbres et Le Syndrome de Stendhal où elle joue la mère de Marie (l'artiste français). Lucio Fulci la fait tourner dans son mythique L'au-delà, où sa mort est hideuse.

Elle joue également dans l'adaptation au cinéma du roman de Paul Bowles, Un thé au Sahara, ce qui lui permet de retrouver Bernardo Bertolucci, dans Identification d'une femme et Par-delà les nuages de Michelangelo Antonioni. Elle est la fille d'un militant communiste et elle-même, membre du parti communiste italien.

Vie personnelle[modifier | modifier le code]

En 1966, elle épouse l'acteur italien Adolfo Celi (1922-1986)[1], de qui lui naît, à Londres en 1968, Leonardo Celi, qui embrasse en Italie la profession de réalisateur, puis à Rome en 1970 Alessandra Celi, qui y devient une actrice.

Filmographie partielle[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (it) Veronica Lazar morta a 76 anni: musa di Bertolucci, Antonioni e Dario Argento, Blitz quotidiano, 11 juin 2014
  2. (ro) George Anghel, « Actrița Veronica Lazăr, cunoscută din "Ultimul tango la Paris", a murit », cotidianul.ro, 14 juin 2014

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]