Vernis à ongles

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Vernis à ongles

Le vernis à ongles est un produit cosmétique destiné à embellir, à protéger l'ongle ou à en masquer certains défauts, mais principalement, il est porté dans le but de la mode.

Historique[modifier | modifier le code]

Le vernis à ongles semble avoir été inventé par les Chinois vers 3000 avant JC, toutefois Japonais et Italiens pensent avoir été les premiers à utiliser le vernis à ongles. Les Chinois utilisaient une laque de couleur, faite à partir d'une combinaison de gomme arabique, de blancs d'œufs, de gélatine et de cire d'abeille. Ils ont également utilisé un mélange composé d'une poudre de pétales de rose, d'orchidée et d'impatiente mélangée à de l'alun. Ce mélange, lorsqu'il est appliqué sur les ongles pendant quelques heures ou toute la nuit, laissait une couleur allant du rose au rouge. Les Égyptiens, quant à eux, utilisaient des teintures brun-rouge obtenues à partir de henné pour colorer leurs ongles mais aussi le bout de leurs doigts, teinture encore fréquemment utilisée de nos jours.

En Chine, durant la dynastie Zhou vers 600 avant J.-C., les familles royales utilisent de l'or et de l'argent pour embellir leurs ongles. Un manuscrit Ming du XVe siècle cite le rouge et le noir comme les couleurs choisies par la royauté, pendant les siècles précédents. Les Égyptiens aussi utilisent la couleur des ongles pour indiquer l'ordre social, avec des nuances de rouge dans la partie supérieure. La reine Néfertiti, épouse du roi Akhénaton, colorait en rouge rubis ses ongles de mains et de pieds. Cléopâtre préférait, quant à elle, une teinte rouille intense. Les femmes de rang inférieur qui coloraient leurs ongles n'étaient autorisées qu'à utiliser des teintes pâles, et aucune femme n'osait afficher la palette de couleurs utilisée par le roi ou la reine. Les Incas sont connus pour avoir décoré leurs ongles avec des représentations d'aigles.

On ne sait pas exactement comment ont évolué par la suite ces pratiques antiques. Au début du XIXe siècle, les ongles étaient teintés en rouge avec des huiles parfumées puis meulés et lustrés avec une peau de chamois, plutôt que simplement peints. Même un siècle plus tard, les femmes continuent de polir leurs ongles en les massant avec des poudres et des crèmes teintées pour les rendre brillants. Un tel produit de lustrage vendu à cette époque était la pâte Graf's Hyglo. Un certain nombre de femmes au cours de cette période teintaient leurs ongles avec des vernis clairs et brillants appliqués avec des brosses en poil de chameau. Vers les années 1920, lorsque la peinture automobile est créée, cela inspire la création d'émaux de couleur pour les ongles et c'est à Michelle Ménard que l'on doit l'invention des vernis à ongles actuels.

Il existe aujourd'hui des vernis s'appliquant par-dessus un vernis principal coloré dans le but d'ajouter un effet particulier: vernis craquelé, à paillettes, à inclusions, matifiants, etc.

Marché actuel[modifier | modifier le code]

Le vernis à ongles est devenu un élément phare de la consommation, utilisé par bon nombre de femmes et dont chaque teinte correspond à une saison. Soit dit en passant, les femmes n'ont pas le monopole quant à la beauté des ongles. Certaines personnalités, tels que David Beckham, Seal, Johnny Deep, Al Pacino ou encore le prince Harry d'Angleterre surpris avec des ongles roses à la sortie d'une discothèque ne cachent pas leurs ongles vernis mais au contraire les affichent volontiers en public. Il semble cependant que bien plus d'hommes se font les ongles des pieds mais au regard des sites sur le net, comme Una Nail par exemple, de nombreux hommes se font volontiers les ongles des mains et pas seulement avec des teintes pastels mais aussi foncées[réf. nécessaire].

On trouve aujourd'hui une très large gamme de vernis à ongles. De nombreuses marques se trouvent sur ce marché de cosmétique, comme les plus importantes firmes cosmétiques ainsi que la plupart des grandes marques de luxe.

En effet si le choix du label des vernis a considérablement augmenté, la gamme s'est également énormément diversifiée[1]. On peut désormais trouver un choix de teintes impressionnant, des couleurs de l'arc-en-ciel, à toutes les nuances de rouge qui reste certainement la couleur la plus prisée.

De nombreuses questions se posent lors de l'achat  : avec ou sans paillettes, quelle durée de séchage, la brillance, hypoallergénique ou non, durcisseur, ou encore anti-casse ou dédoublement, pinceau ou feutre, tant de paramètres qui ont permis de développer ce marché cosmétique dans lequel le prix varie énormément. Mais on peut maintenant trouver des patchs à ongles, ce sont des "autocollants" à ongles, d'une durée variante de quelques jours à quelques semaines... Il suffit de coller le motif, et le vernis est posé.

Composition[modifier | modifier le code]

Pour la formulation d’un vernis à ongles plusieurs produits sont nécessaires parmi lesquels figurent :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Julie André, « Pop jusqu'au bout des ongles », sur madame.lefigaro.fr, Le Figaro,‎ 25 avril 2012 (consulté le 29 avril 2012)

Articles connexes[modifier | modifier le code]