Verica

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Verica, ou Berikos, comme il est nommé par Dion Cassius (LX, 19), devient roi de la tribu des Atrébates autour de 15. Il est le plus jeune des fils de Commios.

Il établit sa capitale à Calleva Atrebatum, actuelle Silchester en Bretagne insulaire. Ses monnaies portent des noms et titres latins (CO.F, REX...), indiquant déjà une possible relation avec Rome.

Face à l’expansionisme de la tribu des Catuvellauni, sous leurs rois Eppillus et Caratacos, Verica quitte l’île de Bretagne et arrive à Rome. Il est possible que son action ait favorisé la conquête de l'île par l'Empereur Claude, en 43.

Verica disparaît ensuite des sources, et Cogidubnus est peut-être installé sur l'ensemble de son ancien territoire.