Vergadain

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Vergadain
Divinité des Royaumes oubliés
Titre Dieu de la richesse et de la chance, le Roi Marchand, l'Espiègle, le Nain Rieur, le Père Court.
Plan de résidence Outreterre
Niveau de puissance Intermédiaire
Alignement Neutre
Portfolio Richesse, Chance, Marchandage
Domaines
Alias Bes (uniquement dans les Royaumes oubliés)
Supérieur Moradin

Vergadain est un dieu fictif des Royaumes oubliés, un monde de campagne pour le jeu de rôle Donjons et Dragons.

C'est le dieu nain de la chance et de la richesse, le patron des marchands. C'est un dieu neutre, manipulateur et filou, qui est vénéré par certains voleurs non-maléfiques. Par manque de respect, les nains l'appellent le Farceur, et ses ennemis le surnomment le Nain Rieur.

Description[modifier | modifier le code]

Vergadain apparait comme un grand nain, habillé de jaune et de brun, comme un marchand poussiéreux. Il porte une armure légère, et un instrument de musique, et un sac rempli de trésors, protégé par des serpents magiques contenus à l'intérieur. Ses bottes cachent des couteaux et des gemmes. Maître du déguisement, il a une voix chantante et sourit plus que n'importe quel autre dieu nain. Son regard est énigmatique et malicieux. Il aime les jeux et les tours, cherchant constamment de nouvelles techniques pour tromper son auditoire.

Symbole[modifier | modifier le code]

Le symbole de ce dieu est une pièce d'or.

Dogme[modifier | modifier le code]

Les véritables bénis sont ceux dont les actions et le zèle apportent à la fois richesse et bonne fortune. Les nains savent comment gagner leur trésor en utilisant leurs mains et leur esprit. Servez-vous des deux pour prendre la richesses des autres. Travaillez dur, soyez malin, cherchez la meilleure offre et le Roi Marchand vous baignera dans l'or. Vivez la vie le plus possible, épargnez et dépensez pour encourager le commerce. Traitez autrui avec respect, mais restez responsables lorsqu'il faut s'emparer du meilleur marché. Ne pas essayer, c'est comme laisser tomber les cadeaux offerts par Vergadain.

Clergé[modifier | modifier le code]

Les dévots de Vergadain (60 % de nains dorés et 39 % de nains d'écus), mâles à 94 %, sont peu estimés dans les communautés naines, s'attirant à la fois la suspicion, de respect et d'envie, et encore moins bien vus chez les humains. Peu de nains reconnaissent publiquement leur dévotion, car Vergadain ne s'en offusque pas, du moment que les rites sont respectés.

Les prêtres de Vergadain portent des robes et des fourrures incrustées de petites gemmes. Autour de leur cou est noué un collier de pièces d'or. Les vêtements sont généralement de couleur jaune ou violet. Le symbole sacré est une pièce d'or, de grande valeur pour le prêtre car acquise d'une façon unique (au cours d'un marchandage intéressant, d'un jeu...). Au combat, ils revêtent des côtes de maille et des heaumes en or. Les plus puissants d'entre eux ont une armure de plaque, symbole d'un haut statut. N'étant pas particulièrement formés à la guerre, les clercs utilisent des dagues et des épées courtes. Les novices de Vergadain sont connus comme les Appauvris. Les prêtres sont quant à eux nommés les Marchands Dorés. Un système de rang existe, allant de : Alloyn, Copprak, Argentic, Electrol, Aurak, et Haut Aurak. Les grands prêtres ont des titres uniques mais sont surnommés les Princes Marchands.

Les prêtres spécialistes sont les hurndor ('ceux qui négocient'). Ils ont pour mission d'entretenir de bonnes relations commerciales entre les peuples, mais toujours au bénéfice des nains. Les temples se doivent de représenter l'opulence du dieu et la prospérité de la race. Ils aident les marchands à établir de nouvelles relations, grâce aux offrandes faites au clergé.

Jours saints[modifier | modifier le code]

Le Festival des Pièces se tient le jour avant et le jour d'après la période de pleine lune, ainsi que pendant Greengrass, ou toute autre jour proclamé par un Prince Marchand. Durant ces fêtes, on offre de l'or sur un autel tenu par le Prince Marchand, qui est ensuite récolté par le clergé.

Quand les prêtres travaillent, ils murmurent le nom de la déité. Quand les prêtres prient, ils s'enferment dans des pièces avec une torche autour de laquelle ils dansent et font miroiter les objets en métal précieux. Ils jettent une pièce d'or dans la flamme. Les prêtres se retrouvent ensuite pour parler affaires. À la fin du rituel, il embrassent leur pièce sacrée, et se saluent.

Ordres[modifier | modifier le code]

Les Mains Dorées de Vergadain sont un ordre de clercs-voleurs éparpillés à travers les cités naines. Contre paiement, ils protègent les convois sur les routes et surveillent les négociations des marchands nains. Ils sont associés entre eux comme une guilde de voleur et emploient parfois des méthodes à la limite de la légalité. Ils ont pour mission de récupérer les biens volés par d'autres races.

Temples[modifier | modifier le code]

Les temples de Vergadain sont des chambres sans fenêtre situées sous terre, parfois sous les forteresses naines. Les murs sont tapis de pièces, de gemmes et d'autres trésors, parfois aussi riches que l'antre d'un dragon. La chapelle centrale est toujours dominée par un chaudron de pierre qui sert d'autel. La place est très souvent piégée, magiquement ou non (souvent des pièges électriques contre les voleurs, désamorcés par des mots de passe).

Relations avec les autres dieux[modifier | modifier le code]

Vergadain est en bons termes avec les autres dieux du Morndinsamman, et étant particulièrement proche de Dugmaren. Il reste neutre et distant des actions d'Abbathor le Grand Maître de la Cupidité.