Verfügungstruppe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les SS-Standarten der Verfügungstruppe (abrégés en SS-St./VT) virent le jour en automne 1934, lorsque les nouveaux régiments SS "Deutschland" et "Germania" furent formés respectivement à partir des Services de garde politiques "München" (Ellwangen) et "Württemberg" (Jagst) d'une part et des Services de garde politiques "Hamburg", "Arolsen" et "Wolterdingen" d'autre part. La "Stabswache Berlin" et les "SS-Sonderkommandos" Crossen et Jüterbog patrouillent alors à Berlin et dans ses environs. En 1937, ils reçoivent le nom de "1re division SS Leibstandarte Adolf Hitler".

Après l'Anschluss avec l'Autriche, le nouveau régiment "Der Führer" voit le jour. Il résulte de la fusion des Schutzstaffel germano-autrichiennes et des parties des régiments "Deutschland" et "1re division SS Leibstandarte Adolf Hitler".

À partir de mars 1935, le terme de "Standarte" est progressivement enlevé du nom du régiment. À partir d'octobre 1938, on ne parle plus de "Standarten der SS-VT" mais de SS-Regimentern. Cette même année, 14 000 hommes compose la Verfügungstruppe[1].

Tableau des régiments de la SS-Verfügungstruppe
Nom de régiment Abréviation officielle Siège Poste de supplément au sein de la Wehrmacht Remarques
Leibstandarte-SS "Adolf Hitler" LSSAH/LAH Berlin-Lichterfelde Ergänzungsstelle I Tous les candidats domiciliés dans les Wehrkreise I, II, III, IV et VIII. Mais également tous les candidats dans le Reich qui mesurent au moins 178 cm.
I. SS-Standarte "Deutschland"/VT 1. Sta Deutschland/VT Munich Ergänzungsstelle III Tous les candidats domiciliés dans les Wehrkreise V, VII et XII.
II. SS-Standarte "Germania"/VT 2. Sta Germania/VT Hambourg-Veddel Ergänzungsstelle II Tous les candidats domiciliés dans les Wehrkreise VI, IX, X et XI.
III. SS-Standarte "Der Führer"/VT 3. Sta "Der Führer"/VT Vienne Ergänzungsstelle IV Tous les candidats domiciliés dans l'Ostmark.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Rochus Misch, J'étais garde du corps d'Hitler, Librairie Générale Française, Paris, 2006. p: 25