Verduzzo trevigiano

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec Verduzzo Friulano.
Verduzzo trevigiano
Aucune illustration disponible. Vous en avez une ? Importez-là!
Caractéristiques phénologiques
Débourrement ...
Floraison ...
Véraison ...
Maturité ...
Caractéristiques culturales
Port ...
Vigueur ...
Fertilité ...
Taille et mode
de conduite
...
Productivité ...
Exigences culturales
Climatique ...
Pédologique ...
Potentiel œnologique
Alcoolique ...
Aromatique ...

Le verduzzo trevigiano est un cépage italien de raisins blancs.

Origine et répartition géographique[modifier | modifier le code]

Il provient du nord de l’Italie.

Il est classé cépage d'appoint en DOC Lison Pramaggiore et Vini del Piave. Il est classé recommandé dans les provinces Trévise et Venise en Vénétie et autorisé dans la province de Pordenone en Frioul-Vénétie julienne. En 1998, il couvrait 2.575 ha.

Caractères ampélographiques[modifier | modifier le code]

  • Extrémité du jeune rameau duveteux vert blanchâtre à bords bronzés.
  • Jeunes feuilles aranéeuses, vert bronzé, duveteux blanchâtre en dessous.
  • Feuilles adultes, à 5 lobes avec des sinus supérieurs en U profonds, un sinus pétiolaire en U ouvert, des dents ogivales, étroites, en deux séries, un limbe vert clair, feutré.

Aptitudes culturales[modifier | modifier le code]

La maturité est de troisième époque tardive à quatrième époque hâtive : 35 - 40 jours après le chasselas.

Potentiel technologique[modifier | modifier le code]

Les grappes sont moyennes à grandes et les baies sont de taille moyenne. La grappe est cylindro-conique et ailée. Le cépage est de bonne vigueur et de bonne production assez régulier.

Il est utilisé à la vinification. Les vins blancs sont d'une couleur jaune pâle, agréable et assez alcoolique. Il est souvent assemblé avec d'autres cépages comme le Verduzzo Friulano.

Synonymes[modifier | modifier le code]

Verduz, verduza, verduzo, verduzz, verduzzo, verduzzo di motta, verduzzo verde[1].

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Pierre Galet, Dictionnaire encyclopédique des cépages, Hachette Livre, 2000 (ISBN 2-01-236331-8)

Sources[modifier | modifier le code]

  1. http://www.vivc.de/datasheet/dataResult.php?data=12977