Verdinaso

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le drapeau du Verdinaso.

Le Verdinaso (Verbond der Dietsche Nationaal-Solidaristen - Union des national-solidaristes thiois) est un ancien parti belge et néerlandais. Fondé en 1931 par Joris Van Severen, ce parti a existé jusqu'en 1941.

Le parti était autoritaire et voulait abolir la démocratie. Le Verdinaso voulait la constitution d'un État thiois, jusqu'en 1934 par la séparation de Belgique et la réunion de la Flandre aux Pays-Bas et après 1934 par la reconstitution du Royaume-Uni des Pays-Bas voire des Pays-Bas Belgiques. Il défend les politiques de Hitler et de Mussolini. Les membres du Verdinaso rejoindront ceux du VNV à la mort de Joris van Severen en 1940, fusillé par des soldats français.

Antisémitisme[modifier | modifier le code]

Ce parti était antisémite. Dans "Hier Dinaso!", le journal du Verdinaso il est, entre autres, écrit: "Le peuple juif présente aujourd'hui, plus que d'autres peuples, des signes de dégénérescence très graves, d'origine sexuelle".[réf. nécessaire]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Bruno De Wever, « Verdinaso », dans Paul Aron et José Gotovitch (dir.), Dictionnaire de la Seconde Guerre mondiale en Belgique, Bruxelles, André Versaille éditeur,‎ , 560 p. (ISBN 978-2-87495-001-8), p. 451 – 452