Vendée (rivière)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

46° 19′ 21″ N 0° 57′ 47″ O / 46.3225, -0.96306 ()

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Vendée.
Vendée
La Vendée vue depuis le Pont-Neuf de Fontenay-le-Comte.
La Vendée vue depuis le Pont-Neuf de Fontenay-le-Comte.
Caractéristiques
Longueur 81,7 km
Bassin 675 km2
Bassin collecteur la Sèvre Niortaise
Débit moyen 4,65 m3/s (Pissotte)
Cours
Se jette dans la Sèvre Niortaise
Géographie
Pays traversés Drapeau de la France France

La Vendée est une rivière du département français de la Vendée, auquel elle a donné son nom et un affluent du fleuve côtier la Sèvre Niortaise.

Géographie[modifier | modifier le code]

La longueur de son cours d'eau est de 81,7 km[1]. Prenant sa source à Saint-Paul-en-Gâtine dans les Deux-Sèvres, elle traverse la ville de Fontenay-le-Comte, et se jette dans la Sèvre Niortaise à L'Île-d'Elle, près de Marans

Principaux affluents[modifier | modifier le code]

Statut[modifier | modifier le code]

De sa source au Pont-Neuf de Fontenay-le-Comte, la Vendée est un cours d'eau non domanial. Son lit et ses berges sont la propriété des riverains. À l'aval du Pont-Neuf et jusqu'à sa confluence avec la Sèvre Niortaise, la rivière appartient au domaine public fluvial de l'État.

La Vendée a été rayée de la nomenclature des voies navigables.

Un plan de prévention du risque inondation (PPRI), concernant la ville de Fontenay-le-Comte et son amont, a été approuvé en 2001.

Un Schéma d'aménagement et de gestion des eaux (SAGE) est en cours d'élaboration pour la totalité du bassin versant de la Vendée.

Aménagements[modifier | modifier le code]

Les barrages d'Albert (3 Mm3), de Mervent (8,3 Mm3) et de Pierre-Brune (3,05 Mm3) forment le plus important complexe de production d'eau potable du département, avec une capacité totale de 20 000 à 36 000 m3/jour.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c SANDRE, « rivière la vendee (N7--018-) » (consulté le 21 mars 2009)