Vellalar

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Vellalars)
Aller à : navigation, rechercher

Les Vellalars mudaliar (en tamoul: வெள்ளாள முதலியார் ) sont à l'origine une caste d'élite du Tamil Nadu; caste royale et de hauts fonctionaires qui se regroupent essentiellement en Inde, plus précisement au Tamil Nadu, au Kerala et dans le nord du Sri Lanka (péninsule de Jaffna ) où ils fondèrent le royaume de l'Ârya Chakravarti. Ce sont également des grands Seigneurs de terres agricoles. Ils constituent depuis des temps immémoriaux, la noblesse tamil[1],[2],[3]Les Vellalars avaient pour usage d'occuper des postes de ministres, d'officiers militaires au sein des administrations et armées des différents royaumes tamils (comme Chera, Chola, Pandya).

Historique[modifier | modifier le code]

Les plus anciennes traces écrites mentionnant cette aristocratie terrienne remontent à plus de 2000 ans (littérature Sangam) mais ses membres se proclament être les descendants des dirigeants des cités états de la civilisation de la vallée de l'Indus ayant prospéré il y a 5000/4000 ans dans le nord ouest de l'Inde et du Pakistan actuel ainsi que des héros de l'immense épopée du Mahābhārata dont l'histoire est censée se dérouler il y a 5000 ans[2].

Les Vellalars authentiques représentent aujourd'hui moins de 5 % de la population de l'État du Tamil Nadu et 20 à 30 % des Tamils de la région de Jaffna au nord de Sri Lanka. Le pourcentage élevé de Vellalars dans la région de Jaffna s'explique par le fait que la majorité des chefs Vellalars ont fini par migrer dans cette région suite à la chute du dernier royaume Tamil au profit du royaume de Vijayanagar puis des sultanats musulmans. Ayant perdu leur position dominante, ils ont préféré rejoindre leurs frères de Jaffna. Il est reconnu de par le monde et par les tamils que c'est dans la région de Jaffna que le Tamil est utilisée dans sa version la plus pure (tamil litteraire), les Vellalars continuent à parler le tamil de manière soutenue (vouvoiement ) notamment avec leurs enfants.

De confession hindous, ils appartiennent pour la plupart à la branche Shaiva Sidhanta qui consiste à vénérer Shiva. Ils ont de tous temps joué un rôle important dans la préservation de cette religion, de la littérature tamoule et ont fourni un grand nombre de sages et intellectuels.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Ancient Indian History and Civilization By Sailendrda Nath Sen pages 205 & 207
  2. a et b The Harappan civilization and its writing: a model for the decipherment of the Indus Script... By Walter Ashlin Fairservis pages 52/53
  3. The hollow crown: ethnohistory of an Indian Kingdom By Nicholas B. Dirks pages 139 à 149

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Heritage of the Tamils: Education and Vocation - Page 269 by Shanmuga Velayutham Subramanian, Ca. Vē Cuppiramaṇiyan̲, Vē. Irā Mātavan̲ - Education - 1986 - 506 pages
  • The Early History of the Vellar Basin, with Special Reference to the ... - Page 21 by M. Arokiaswami - Vellalas - 1954 - 166 pages
  • Peoples of India - Page 29 by William Harlen Gilbert - Ethnology - 1944 - 86 pages
  • The Tamils Eighteen Hundred Years Ago - Page 113 by V. Kanakasabhai - Tamil (Indic people) - 1904 - 240 pages