Velika Hoča

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Caractères cyrilliques Cette page contient des caractères cyrilliques. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
Hoca i Madhe
Велика Хоча, Velika Hoča
Vue de Hoca i Madhe/Velika Hoča
Vue de Hoca i Madhe/Velika Hoča
Administration
Pays Drapeau du Kosovo Kosovo - Serbie Serbie
District Gjakovë/Đakovica (Kosovo)
Prizren/Prizren (Serbie)
Commune Rahovec/Orahovac
Démographie
Population 124 hab. (2011)
Densité 9,2 hab./km2
Géographie
Coordonnées 42° 23′ 03″ N 20° 40′ 39″ E / 42.3842, 20.677542° 23′ 03″ Nord 20° 40′ 39″ Est / 42.3842, 20.6775  
Altitude 462 m
Superficie 1 352 ha = 13,52 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Serbie

Voir sur la carte Serbie administrative
City locator 14.svg
Hoca i Madhe

Géolocalisation sur la carte : Kosovo

Voir sur la carte Kosovo administrative
City locator 14.svg
Hoca i Madhe
Liens
Site web Site

Hoca i Madhe en albanais et Velika Hoča en serbe latin (en serbe cyrillique : Велика Хоча) est un village du Kosovo situé dans la commune/municipalité de Rahovec/Orahovac, district de Gjakovë/Đakovica (MINUK) ou district de Prizren/Prizren (Serbie). Selon le recensement kosovar de 2011, il compte 124 habitants[1].

Hoca i Madhe/Velika Hoča faisait partie des enclaves serbes au Kosovo[réf. nécessaire]. Sur le territoire du village se trouvent 12 églises orthodoxes serbes. Le village est également réputé pour ses vins.

Géographie[modifier | modifier le code]

Hoca i Madhe/Velika Hoča est situé à 25 km de Prizren/Prizren et de Gjakovë/Đakovica et à 4 km de Rahovec/Orahovac.

Histoire[modifier | modifier le code]

Hoca i Madhe/Velika Hoča figure pour la première fois dans des sources écrites au XIIe siècle, quand Stefan Nemanja fit don de ce village au monastère de Hilandar ; cette datation en fait une des plus anciennes localités serbes de Métochie. Velika Hoča/Hoca i Madhe devint alors un important centre économique et spirituel, avec 24 églises et plusieurs monastères. L'église la plus ancienne du village est l'église Saint-Nicolas, construite en 1315 ; partiellement reconstruite au XVIe siècle, elle abrite de nombreuses fresques[2]. L'église Saint-Jean, dont l'intérieur est peint de fresque datant des années 1580, remonte elle aussi au XIVe siècle[3]. En raison de leur importance, ces deux églises sont inscrites sur la liste des monuments culturels d'importance exceptionnelle de la République de Serbie.

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution historique de la population[modifier | modifier le code]

Évolution démographique
1948 1953 1961 1971 1981 1991 2011
1 049 1 124 1 184 1 245 1 295 1 288 124[1]


Évolution de la population

Répartition de la population par nationalités (2011)[modifier | modifier le code]

En 2011, les Albanais représentaient 60,48 % de la population et les Serbes 39,52 %[4].

Économie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]