Vegeta

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Trois caractères japonais Cette page contient des caractères japonais. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Vegeta (homonymie).
Vegeta
Personnage de fiction apparaissant dans
Dragon Ball.

Nom original ベジータ
Alias Végéta
Naissance 732, Vegeta
Origine Vegeta
Décès 762, Namek (Freezer)
774, Terre (Boo)
Sexe Masculin
Espèce Saiyan
Cheveux Noirs
Dorés (Super Saiyan)
Yeux Noirs
Bleu-vert (Super Saiyan)
Activité(s) Guerrier
Prince
Caractéristique(s) Orgueilleux
Techniques Voir les techniques
Famille Roi Vegeta (son père)
Table (son frère)
Bulma (sa femme)
Trunks (son fils)
Bra (sa fille)
Vegeta Junior (son arrière arrière arrière-petit-fils)
Monsieur Brief (son beau-père)
Madame Brief (sa belle-mère)
Entourage Nappa, Raditz, Son Goku, Son Gohan, Piccolo, Krilin, Ten Shin Han, Yamcha
Ennemi(s) Baby, Broly, C-15, C-19, C-20, Cell, Cell Junior, Dabra, Dodoria, Freezer, Commando Ginyu, Kiwi, Li Shenron, Puipui, Suu Shenron, Zabon

Créé par Akira Toriyama
Voix (ja) Ryō Horikawa
(fr) Éric Legrand, Frédéric Bouraly, William Coryn, Luc Boulad
Série(s) Dragon Ball Z
Dragon Ball Z Kai
Dragon Ball GT
Première apparition Manga : vol. 17
Anime : ép. 5
Dernière apparition Manga : vol. 42
Anime : ép. 64
Éditeur(s) Glénat

Vegeta (ベジータ, Bejīta?), également connu sous le nom de Végéta, est un personnage de fiction créé par Akira Toriyama dans le manga Dragon Ball en 1984.

Biographie fictive[modifier | modifier le code]

Alors qu’il est enfant, tout le monde le suspecte d'être le guerrier légendaire, grâce à son potentiel de combat inné, et du fait qu’il est membre de la famille royale de la planète Vegeta. C’est pourquoi Freezer l’épargne lorsqu’il détruit la planète Vegeta. En effet, il voit en lui un parfait outil pour accomplir des missions de conquête. Il l’envoie régulièrement sur d’autres planètes avec Nappa, son compagnon d’arme et garde du corps. En grandissant, Vegeta n’a qu’un seul objectif  : tuer Freezer, se libérer de son emprise et prendre sa place pour diriger l’univers. Mais il n’est pas encore assez fort pour rivaliser avec lui. Il subit d’ailleurs constamment les moqueries des lieutenants de Freezer, Kiwi, Zabon et Dodoria qui sont plus puissants que lui.

Grâce à leurs détecteurs, Vegeta et Nappa découvrent, alors qu’ils sont en mission, que Raditz, parti sur Terre afin de la conquérir et convaincre son frère Son Goku de le rejoindre, s’est fait tuer. Dans la foulée, ils apprennent aussi l’existence des Dragon Balls pouvant réaliser n’importe quel souhait. Vegeta décide donc de se rendre sur Terre avec Nappa pour devenir immortel grâce à ces boules, ce qui lui permettrait d’accomplir son rêve. Durant leur voyage qui dura tout au plus un an, ils éradiquent sans pitié la population de deux planètes[NB 1].

Arrivée sur Terre[modifier | modifier le code]

Une fois arrivé sur la Terre, Nappa rase cruellement une ville entière, puis ils se retrouvent face à face avec les amis de Son Goku décidés à défendre leur planète. Ils font tout d’abord naître plusieurs Saibaimen pour jauger leurs adversaires et se divertir. Piccolo et ses alliés réussissent sans trop de difficultés à les éliminer mais Yamcha se fera quand même tuer après que l’un d’eux s'est fait exploser. Nappa engage alors le combat contre tous les amis de Son Goku présents. Il se révèle trop fort et tue Piccolo (et par conséquent le Tout-Puissant), Ten Shin Han et Chaozu. Seuls Son Gohan et Krilin sont encore en vie à l'arrivée de Son Goku, revenu d’un an d’entrainement. Ce dernier réussit à venger ses amis en mettant KO Nappa sans le tuer.

Après la victoire facile de Son Goku contre Nappa, Vegeta achève froidement son allié, considérant qu’il ne lui est plus d’aucune utilité. On découvre à ce moment le cœur de pierre et la cruauté du prince des Saiyans. Son Goku est d’ailleurs à ce moment impressionné par la puissance qu’il a dégagée. Le terrible combat commence entre nos deux protagonistes et Son Goku, constatant son infériorité, est contraint d’utiliser le Kaioken à triple puissance à ses risques et périls. Après cela, Vegeta ne peut plus rivaliser malgré un Garrick Cannon surpuissant, contré par un quadruple Kaioken. Après cette attaque terrible, Son Goku est presque à terre; mais Vegeta, ignorant ce fait, décide de créer une lune artificielle pour se transformer en singe géant afin d'augmenter significativement sa force et assurer sa victoire. Cette technique, qui est propre aux Saiyans élus, lui donne de nouveau l’avantage d’autant que Son Goku ignorait jusque là l’existence de la transformation. Au moment où Vegeta s’apprête à donner le coup de grâce à Son Goku, Yajirobé intervient et lui coupe la queue, ce qui lui fait reprendre sa forme initiale. Son Goku transmet alors le Genki Dama qu’il avait préparé sans pouvoir le lancer à Krilin. Avec l’aide de Son Gohan, il parvient à l’envoyer sur Vegeta et le blesse gravement. Mais cette blessure n’est pas suffisante pour le tuer. Vegeta, épuisé, se relève et décide alors de les achever. Mais Son Gohan, dont la queue est réapparue comme par miracle, se transforme alors à son tour en singe géant, profitant de la lune créée par Vegeta. Ce dernier, qui est alors à bout de force, ne peut rivaliser et est contraint de lui couper la queue. Cependant, Son Gohan tombe lourdement sur lui et le met définitivement hors d’état de combattre. Avec le sabre de Yajirobé, Krilin s’apprête alors à donner le coup de grâce à Vegeta qui rampe péniblement vers sa capsule pour s’enfuir mais Son Goku lui demande de l’épargner et de le laisser partir car il a été fasciné par la puissance de Vegeta et souhaite l’affronter à nouveau.

Vegeta parti, une terrible question se pose. Comment pourraient être ressuscitées les victimes de Vegeta et de Nappa sans les Dragon Balls ? Krilin trouve la solution au problème et explique qu’ils en trouveront certainement sur Namek, planète originelle du Dieu de la Terre, créateur des Dragon Balls terrestres.

Sur Namek[modifier | modifier le code]

Une fois rentré et soigné sur une planète colonisée par Freezer, il apprend que ce dernier aussi était au courant de l’existence des Dragon Balls de Namek et qu’il est parti les y trouver afin d’avoir la vie éternelle. Il se rend donc également à la hâte sur Namek afin de s’emparer des Dragon Balls avant lui sous peine d’être pour toujours un esclave. Arrivé à destination, il affronte Kiwi qui avait été chargé de l’éliminer pour sa rébellion. Vegeta le tue facilement, ainsi que Dodoria qui s’était isolé. Avant de se faire tuer, ce dernier lui explique que Freezer a en réalité détruit sa planète de peur qu’un Super Saiyan finisse par mettre fin à son règne. Après avoir tué Dodoria, Vegeta part à la recherche des Dragon Balls. Il tue froidement les membres d’un village Namek et vole la boule qui était en leur possession, qu’il cache aussitôt.

Il est alors retrouvé par Zabon, un des lieutenants de Freezer. Zabon connait bien Vegeta et celui-ci pense être toujours plus fort que lui. Les deux hommes combattent mais Zabon, rapidement vaincu, se métamorphose, et bat finalement Vegeta en le laissant pour mort. Il revient cependant le chercher plus tard sous la demande de Freezer, afin de le soigner et qu’il puisse leur dire où était le Dragon Ball qu’il avait caché. Après un rétablissement bien plus rapide que l’avaient prévu ses geôliers, Vegeta s’enfuit grâce à une ruse et emporte par dessus le marché les cinq Dragon Balls que Freezer avait en sa possession. Celui-ci, furieux, ordonne à Zabon de le retrouver. Vegeta, après avoir dissimulé ces cinq autres boules, part à la recherche du dernier qui lui manque. Aussitôt, il croise accidentellement Krilin en possession de l’objet tant convoité et le prend en chasse. Dans le même temps, Zabon l’aperçoit et part à sa poursuite. Vegeta rejoint Krilin et lui demande la boule mais il est interrompu par Zabon qui les rejoint à son tour. Vegeta décide alors d’affronter à nouveau ce gêneur et le bat cette fois-ci sans problème puisqu’il a frôlé la mort lors de son précédent combat[NB 2]. Vegeta s’empare sans violence, car de bonne humeur, de la boule de Krilin et part retrouver la première boule qu’il avait cachée, pensant qu’il avait enfin réussi à obtenir les sept.

Malheureusement pour lui, cette boule avait entre temps été découverte par Son Gohan grâce au détecteur de Dragon Balls. Fou de rage, il s’empresse de retourner auprès de Krilin et Son Gohan. Mais il n’engagera pas les hostilités car il détecte l’arrivée du Commando Ginyu, appelé par Freezer pour le retrouver et récupérer les boules. En effet, ce redoutable groupe appelé par Freezer se révèle d’une incroyable maitrise et sont tous au moins aussi forts que Vegeta d’après lui. Il somme donc Krilin et Son Gohan de lui rendre la dernière boule en prétextant que seule la vie éternelle leur permettrait de les vaincre et jurant qu’il ne leur ferait pas de mal. Krilin se sent obligé d’accepter ce contrat mais ils n’ont pas le temps de les rassembler, le commando Ginyu surgissant devant eux. Une fois rattrapés, les cinq membres du commando se disputent les duels ce qui fait les affaires de Vegeta puisqu’il parviendra à éliminer sournoisement Ghourd qui était en plein combat avec Son Gohan et Krilin. Par la suite, Reacum, un des membres du commando, engage le combat avec Vegeta et la confrontation sera rugueuse. Vegeta est en fin de compte vaincu et échappe de peu au coup de grâce avec l’intervention courageuse de ses deux coéquipiers. Très fier, cet acte lui laisse d’ailleurs un gout amer. Son Gohan et Krilin sont aisément battus à leurs tours.

Alors que Reacum s’apprête à les achever, Son Goku arrive enfin sur Namek et les rejoint juste à temps. Il distribue ses derniers senzu pour soigner tout le monde et met ensuite KO sans problème Reacum et Butta, mettant en déroute Jeese qui part chercher de l’aide auprès du capitaine. Vegeta est alors impressionné par la puissance de Son Goku et en vient à se demander s’il est le Super Saiyan millénaire. Agacé par ce constat et par l’attitude de Son Goku, il s’empresse d’achever Butta et Reacum, ce qui choque Son Goku. Jeese revient alors avec le capitaine Ginyu qui est de loin le plus puissant membre du commando. Mais Vegeta ne prête pas main forte à son éternel rival et il l’abandonne afin d’aller récupérer les Dragon Balls pendant qu’il se bat. Alors qu’il change sa tenue de combat endommagée au vaisseau de Freezer qui était absent, il surprend Son Gohan et Krilin en train d'extirper les sept Dragon Balls, localisées grâce au détecteur, que le commando avait enterrées. Vegeta, caché, observe la scène, comptant bien demander ses vœux une fois les boules activées, mais tous sont surpris par l’arrivée de Jeese et de Ginyu, qui a réussi à prendre le corps de Son Goku grâce à sa technique spéciale. Après de brefs dialogues, il s’attaque à Krilin et à Son Gohan mais ne sachant pas contrôler son nouveau corps, il ne parvient pas à les battre. Vegeta entre alors dans la bataille et élimine Jeese. Il s’attaque ensuite à Ginyu et le met KO très vite. Ce dernier essaie alors de prendre le corps de Vegeta mais Son Goku, qui les avait difficilement rejoints, s’interpose dans le rayon de la technique et parvient à récupérer son corps abimé. Ginyu, alors de retour dans son corps qu’il avait volontairement blessé pour handicaper Son Goku, tente une seconde fois de prendre le corps de Végéta. Son Goku, cloué au sol a une nouvelle idée de génie : il attrape une grenouille qui passait par là et la jette dans le rayon de la technique. Ginyu se retrouve donc dans le corps de la grenouille et vice versa. À ce moment-là, Vegeta aurait pu facilement en finir avec Son Goku et ses amis mais il les laisse en vie, se doutant qu'il aura peut être besoin d’eux au retour de Freezer.

Son Goku est emmené en soins intensifs dans le vaisseau et Vegeta fatigué entame une petite sieste. C’est l’occasion rêvée pour Son Gohan et Krilin de se servir des Dragon Balls à son insu, avec l’aide de Dendé qui leur a dévoilé le code. Lorsque Polunga apparait enfin, Vegeta se réveille et l’aperçoit. Se doutant de ce qui se passe, il se précipite furieux sur les lieux. Krilin et Son Gohan apprennent avec stupeur qu’une seule personne ne peut être ressuscité par souhait. Après une brève hésitation, ils ont quand même le temps avec deux vœux de ressusciter Piccolo et de le téléporter sur Namek à sa demande, car ce dernier désire affronter Freezer. Vegeta, arrivé sur place, demande à Krilin de demander à Polunga de lui donner la vie éternelle avec le dernier vœu, mais courageusement il ne cède pas. Le temps presse car l’arrivée de Freezer se fait sentir. Désespéré, Krilin finit par accepter à contre-cœur. Mais au moment où Dendé commence à prononcer le souhait, le grand chef Namek, créateur des Dragon Balls s’éteint, emportant avec lui les Dragon Balls qui deviennent des pierres ordinaires. Vegeta gronde de fureur mais il est coupé dans son élan : Freezer est là.

Le rêve d’immortalité de Freezer s’effondre par la même occasion et il compte bien le faire payer cruellement. Le discours de Vegeta à propos du Super Saiyan qu’il croit devenir achève d’aiguiser sa colère et il charge violemment ce dernier, qui parvient à sa très grande surprise à le bloquer. Confiant, Vegeta demande alors à Freezer de se transformer. Mais Freezer, en se transformant, a vite fait d’effacer le sourire de Vegeta. Freezer s’attaque en premier à Son Gohan puis Krilin. Ils résistent héroïquement, surtout Son Gohan qui, une fois en colère, révèle une incroyable force. Vegeta reste à l’écart, terrorisé. Piccolo qui vient juste de fusionner avec Nail les rejoint enfin. Il domine Freezer dans un premier temps, mais devient impuissant après la seconde métamorphose du tyran. Son Gohan revient une nouvelle fois à la charge avec une énorme attaque qui est difficilement repoussée par Freezer. Terriblement frustré de sa faiblesse, Vegeta demande alors à Krilin de le frapper jusqu’à la limite de la mort afin de revenir plus fort après les soins de Dende, ce qu’il fait.

Vegeta revient très confiant sur le devant de la scène et sauve de justesse Son Gohan d’une technique de Freezer qui vient juste d’achever sa dernière métamorphose. Technique que d’ailleurs il est le seul à avoir vu, à la surprise de tous. Persuadé d’être enfin devenu un Super Saiyan, il défie Freezer en duel. Mais Vegeta est loin d'être assez fort et perd en moins d'une minute. Il est tellement désespéré qu’il en pleure. Vegeta n'ose même plus riposter et est copieusement corrigé puis torturé sous le regard impuissant de ses alliés. Au moment où Freezer est sur le point de l’achever, Son Goku est enfin rétabli et se précipite au secours de ses amis. Après avoir paré une attaque de Freezer, Vegeta, encore conscient, s’esclaffe et dit à Freezer que Son Goku est le Super Saiyan et qu’il allait enfin connaitre la défaite. Lassé par ces histoires de Super Saiyan qui commencent sérieusement à l’agacer, le bourreau l’achève froidement. Mortellement touché au cœur, il utilisera les dernières secondes de sa vie pour raconter à Son Goku le tragique destin de la planète des Saiyans et la responsabilité de Freezer. Il le priera en larmes dans son dernier souffle de faire ce qu’il n’a pas pu faire : venger son peuple. Mais au fond, ce qui a le plus touché Vegeta, c’est d’avoir été manipulé toute sa vie. Ainsi meurt pour la première fois Vegeta; il sera ressuscité plus tard, lorsqu’il sera demandé à Shenron de ressusciter toutes les victimes de Freezer, puis de les téléporter sur Terre avant que la planète Namek n'explose grâce au dernier vœu demandé à Polunga.

Sur Terre, Vegeta attend le retour de Son Goku car il veut voir de quoi a l'air le Super Saiyan. Il est hébergé par Bulma. Une histoire d'amour naitra lentement entre eux, c'est en partie grâce à ça qu'il commencera à changer. Même si ses ambitions de règne semblent s'apaiser, il restera encore longtemps obsédé par Son Goku et il continuera à s'entrainer sans cesse afin de le dépasser.

Contre les cyborgs[modifier | modifier le code]

Après quelques mois, Vegeta cohabite tant bien que mal chez Bulma avec Krilin et Yamcha, ce qui lui permet cependant de s’entraîner en utilisant le matériel conçu par monsieur Brief (dont une salle de gravité de haute technologie). Mais alors que tous semble aller pour le mieux (ou presque), nos héros ressentent deux terribles puissances s'approchant vers la Terre. Ils reconnaissent très vite Freezer, qui est accompagné de son père le Roi Cold. Tous se précipitent vers le point d'arrivée des deux monstres en se cachant et commencent à désespérer tant leur énergie dégagée est énorme. Même Vegeta se sent impuissant et annonce la fin de la Terre.

C'est alors qu'un jeune inconnu apparaît et se transforme en Super Saiyan, tuant facilement les deux gêneurs à la grande surprise de tous. En effet, aucun autre Saiyan n'était connu à part Son Goku, Son Gohan (mi saiyan mi terrien) et Vegeta, ce qui ne manque pas d’agacer ce dernier qui ne peut en plus supporter de voir un second Super Saiyan après Son Goku[1]. Le jeune garçon, nommé Trunks, est en fait le fils de Vegeta et de Bulma (il ne leur dit pas immédiatement afin de ne pas compromettre sa naissance très prochaine) et est venu du futur pour leur apporter de mauvaises nouvelles : la Terre est condamnée à cause de l'arrivée de deux cyborgs, créations du docteur Gero, qui tueront leur créateur et sèmeront la mort et la destruction partout où ils passeront dans trois ans. Tous les grands combattants seront tués y compris Vegeta. Son Goku, quant à lui, mourra dans un an des suites d’une maladie cardiaque. Trunks donne alors la date et le point précis d'apparition des monstres et demande à tous de se préparer au terrible combat à venir. Il donne aussi un antidote à Son Goku pour son cœur et promet, avant de repartir dans son époque, de revenir les aider lorsque les cyborgs seront là.

Toute l’équipe part alors s’entraîner pour éviter ce funeste destin. Vegeta retourne en salle de gravité où il subira un entrainement qui atteindra 450G. Sentant ses limites s'approcher, il décide ensuite de repartir dans l’espace pour parfaire sa préparation (à noter que le vaisseau qu'il utilise pour ses expéditions est en fait celui qu’avait pris Son Goku). Durant son séjour dans le cosmos, il parvient enfin à devenir Super Saiyan et à surpasser Son Goku grâce à la haine qu'il lui porte. Sa joie est alors immense et il retrouve toute sa fierté. Durant ces trois ans, Vegeta et Bulma mettront au monde comme prévu leur fils Trunks.

Une fois la date fatidique arrivée, tous sont présents sur les lieux indiqués par Trunks (qui est un peu en retard). Les cyborgs C-19 et C-20 font leur apparition et blessent Yamcha qui appelle à l'aide. Une fois tout le monde face à face, les combattants croient qu'il s’agit bien là des deux cyborgs dont Trunks parlait. C'est Son Goku qui engage le combat mais son problème cardiaque finit par lui coûter la victoire. Vegeta arrive juste à temps et le sauve d'une mort certaine. Vegeta tient enfin en partie sa revanche en battant C-19 avec une facilité déconcertante en se transformant en Super Saiyan sous les yeux ébahis de tous. En effet, selon la légende, seul un Saiyan au cœur pur peut le devenir. Cependant, par mégarde, il laisse C-20 s'échapper et se cacher dans les montagnes alentour. Vegeta part alors à sa poursuite et finit par être aidé par les autres. Les amis rencontrent toutes les difficultés du monde à repérer C-20 car les cyborgs n'ont pas d'esprit. Le vieux cyborg profite de cet avantage et élabore un plan : il compte absorber l'énergie des plus faibles, un par un avant de s'attaquer à Vegeta avec suffisamment de puissance. Cependant son plan tombe à l'eau quand il s'attaque à Piccolo car celui-ci appelle Son Gohan par télépathie. C-20 est alors rapidement cerné et c'est finalement Piccolo qui le défiera en duel, chose qu'il accepte volontiers étant sûr de sa victoire. Malheureusement pour lui, Piccolo le défait sous le regard surpris de Vegeta. Trunks fait enfin son apparition entre-temps et constate avec terreur que les deux cyborgs ne sont pas ceux qui avaient ravagé son époque. Tous partagent alors son inquiétude.

Blessé et ayant pris conscience de sa maladresse, C-20 décide alors de s'enfuir vers son laboratoire afin d'activer ses cyborgs C-17 et C-18, ceux que Trunks attendait vraiment et qui constituent la vraie menace pour le futur. C-20 hurle alors aux oreilles de tout le monde les noms de ces deux derniers en leur promettant une mort certaine, ce qui ne manque pas de surprendre tout le monde qui croyait en avoir presque fini avec les cyborgs. Il profite ensuite de ce petit moment de confusion pour faire diversion avec une énorme vague Kikoha et parvient à s'échapper. L'explosion emporte le vaisseau de Bulma qui passait par là avec son bébé (Trunks du présent, qui vient de naitre) mais Vegeta n'y prête aucune attention et c'est Trunks (du futur) qui les sauvera. Ce dernier est d'ailleurs dégouté par la passivité de son père face au danger que vient de courir sa petite famille et lui fait remarquer sans lui faire aucun effet.

Ayant appris l'existence de C-17 et C-18, nos amis partent à la poursuite de C-20 avant qu'il n'atteigne son laboratoire et ne les active. Bulma connait approximativement l'adresse du laboratoire en question et leur indique. Mais Vegeta n'est pas du tout d'accord avec ce plan. Ayant une totale confiance en lui et voulant toujours afficher sa nouvelle suprématie, il préfère laisser C-20 activer ses cyborgs afin de les affronter malgré tous les avertissements de Trunks (futur) quant à leur puissance. Il menace d'ailleurs tout le monde. Une fois arrivé à destination, C-20 active les deux cyborgs mais ils refusent d'obéir à ses ordres, étant lassés de leur captivité. Une fois arrivés devant les portes du laboratoire lourdement blindées, les combattants entendent la scène et constatent qu'ils sont arrivés trop tard, à la grande joie de Vegeta. Une fois la porte défoncée par Vegeta, lassé des avertissements de Trunks qui préfère attendre que Son Goku soit guéri, tous assistent à la mort de C-20, tué par ses propres créations, C-18 et C-17. Un troisième cyborg inconnu, C-16, est libéré par la même occasion.

Étonnamment, les cyborgs ne semblent pas agressifs et ignorent la présence alentour ce qui ne manque pas d'irriter Vegeta qui espère bien avoir son combat. D'ailleurs, n'ayant plus trop de raison d'être, les créatures de C-20 se fixent un unique objectif « par jeu » : trouver Son Goku et le tuer. Vegeta part donc à leur poursuite, toujours malgré les recommandations de son fils, et finit par les rattraper. C'est C-18 qui finit par accepter le défi la première. Malgré l'avantage de Vegeta en début de combat, celui-ci s'épuise vite comparé à ce modèle de cyborg qui ne connait ni la fatigue ni la douleur. Tous les autres rejoignent peu après les lieux et assistent, bien qu'impressionnés, impuissants à la lente défaite du Saiyan qui est peu à peu dominé. C-17 ne s'inquiète pas et leur précise qu'il interviendra si quelqu'un s'interpose entre C-18 et Vegeta. À bout de souffle, ce dernier finit par se faire casser un bras. L'incident effraie Trunks qui s'inquiète pour son père et se jette sur C-18 mais sans succès. C-17 entre donc en combat suivi de tous les autres combattants. Une grande mêlée s'engage alors mais tous sont vaincus malgré la résistance héroïque de Vegeta.

Après cette cuisante défaite générale, les cyborgs ne tuent personne et reprennent leur route vers leur objectif (trouver et tuer Son Goku). Tous se rendent à l'évidence : les cyborgs sont intouchables. Vegeta est fou de rage après cette humiliante défaite alors qu'il venait à peine de retrouver toute confiance. Il repart donc s'entrainer de même que Piccolo qui décide d'aller fusionner avec Dieu afin d'augmenter radicalement sa force.

L’arrivée de Cell[modifier | modifier le code]

Après le rétablissement de Son Goku, celui-ci propose à Vegeta de venir s’entraîner dans la Salle de l’Esprit et du Temps afin de pouvoir affronter Cell[2]. Vegeta y entre avec Trunks et, après un an passé à l’intérieur[NB 3], il part pour affronter Cell. Ce dernier a absorbé C-17 et en est donc au deuxième stade de son évolution. Super Vegeta se montre pourtant plus puissant que Cell, et redevient le guerrier le plus fort du moment. Mais lorsque Cell lui révèle qu’il n’a pas encore atteint le stade ultime de sa transformation, Vegeta, certain qu’il le dominera, décide de le laisser absorber C-18 pour l’affronter au maximum de ses capacités[3] et refusant de combattre un ennemi trop peu puissant. Il va même jusqu’à frapper son propre fils Trunks lorsque celui-ci tente de s’interposer pour empêcher Cell d’absorber le cyborg.

Après la transformation de Cell, Vegeta l’affronte, mais Cell est devenu beaucoup trop fort pour lui et il est vaincu. À son réveil, ayant appris que Cell s’apprête à organiser un tournoi, il part de nouveau s’entraîner dans la Salle de l’Esprit et du Temps[4]. Sur la fin du tournoi, Trunks est tué par Cell et Vegeta décide alors de le venger, même s’il n’est pas assez fort pour vaincre Cell[5]. Au moment de l’attaque finale de Son Gohan, il envoie une boule d’énergie au visage de Cell qui détourne son attention et permet à Son Gohan de prendre le dessus et de l’éliminer définitivement. À la fin de cet ultime combat, Vegeta, littéralement vexé de son impuissance totale face à Cell et secouru par deux fois par Son Goku et Son Gohan, jure qu'il en a fini avec les combats. Il reprochera cet instant à Son Goku des années plus tard dans la saga de Boo.

Boo[modifier | modifier le code]

Sept ans ont passé et la Terre vit en paix. Un nouveau Tenkaichi Budokai va commencer, Son Goku va revenir du paradis pour seulement 24 heures afin d’y participer, et Vegeta est ravi à l’idée de pouvoir l’affronter[6]. Cependant, le tournoi ne se passe pas comme prévu : le dieu Kaio Shin et son compagnon Kibito les préviennent qu’un démon du nom de Boo va bientôt se réveiller.

Vegeta est furieux de ne pas pouvoir combattre Son Goku mais l’accompagne quand même pour combattre les démons du sorcier Babidi. Voyant Son Goku se transformer en Super Saiyan de niveau 2 en combattant le monstre Yakon[7], Vegeta comprend qu’il ne fait pas le poids et se met à élaborer intérieurement une stratégie qui lui permettra d’atteindre le même niveau que son rival.

Lors du combat entre Son Gohan et Dabra, il laisse volontairement exploser sa colère, montrant aux ennemis que, contrairement aux autres personnes présentes dans le vaisseau (Gohan, Goku et Kaio Shin), il est le seul à ne pas avoir le cœur pur et donc une proie potentielle à la magie de Babidi.

Il souhaite ainsi laisser s’exprimer son côté le plus obscur, toute cette haine qui selon lui donne leur force aux Super Saiyans, afin de pouvoir atteindre, voire dépasser, le niveau de puissance de Son Goku. L’apparente méchanceté de Vegeta sous cette forme n’est qu’un leurre car Babidi ne le contrôle absolument pas comme ses autres esclaves. Son immense fierté lui fait désobéir aux ordres du magicien car pour lui seul l’affrontement contre Goku compte[8],[NB 4]. Néanmoins, Babidi est satisfait, ainsi débarrassé de Son Goku et Vegeta. Après tant d’années de rivalité contenue, les deux Super Saiyans engagent un violent combat, chacun sous la forme de Super Saiyen de niveau 2, ce qui permet à Boo de rapidement se réveiller en se nourrissant de la formidable puissance dégagée par les deux combattants. Après que Boo eut presque tout détruit, c’est finalement Vegeta qui imagine la tactique permettant de vaincre le monstre[9].

Vegeta révèle alors avoir changé. Pour la première fois, il fait passer l’intérêt des autres avant le sien, et décide d’aller défier le redoutable monstre. Après un fort combat dans lequel il réussit à blesser Boo mais voit celui-ci se rétablir à chaque fois, il se sacrifie pour tuer Boo[10] afin de sauver les siens, en vain. Sa magistrale explosion ne fait pas exploser toute la chair de Boo. Une fois mort, il est condamné à la réincarnation devant le Roi Enma. Vegeta sera ensuite ressuscité et ramené sur Terre pour aider Son Goku. Il finit par fusionner avec Son Goku malgré sa répugnance à le faire et réussissent à le dominer. Par la suite, Vegeta et Son Goku ne cessent de se disputer, tout en tentant ensemble de se sortir de toutes les péripéties pour sauver l’univers. Les combats dureront encore un moment. C'est finalement Vegeta qui a l'idée d'utiliser une boule Genki constituée de l'énergie de tous les habitants de la Terre pour vaincre Boo dans sa forme ultime.

Quand les années passent et que Son Goku se résout à partir s'entraîner avec Oob, Vegeta est confiant : il sait que son rival reviendra.

Dragon Ball GT[modifier | modifier le code]

Les années qui suivent, Vegeta mène une vie tranquille avec sa famille. Il prend d’ailleurs l’apparence d’un terrien car on le revoit, pour la première fois, portant une petite moustache qu’il coupera par la suite. Sa coiffure aussi a changé : elle ressemble moins à une coupe de Saiyan[NB 5]. Il vit assez heureux, et ne manque pas de s’entrainer. Il a eu une fille avec Bulma, nommée Bra. Il envoie Trunks, son fils dans l’espace pour aider Son Goku. Puis, lorsque Baby apparaît sur Terre, il doit se battre contre Gohan possédé par Baby. Il gagne le combat mais il est possédé à son tour donnant naissance à Baby Vegeta.

Après la défaite de Baby, Vegeta qui aura été possédé jusqu’au bout par le monstre parvient à devenir Super Saiyan de niveau 4[NB 6] comme Son Goku, sauf que Vegeta l’est devenu avec l’aide de sa femme Bulma qui a fabriqué une machine émettrice d’ondes "Brutz"[NB 7]. Durant le dernier combat contre le plus puissant des dragons, Vegeta et Goku fusionnent une dernière fois, pour créer le guerrier ultime : Gogeta Super Saiyan de niveau 4. Hélas, tout comme Vegeto, Gogeta est très joueur et s’amuse tout en combattant le terrible Li Shenron. Il perd donc un temps précieux et dé-fusionne alors qu’il allait faire son attaque Big Bang Kamé Hamé Ha (car la fusion Gogeta Super Saiyan de niveau 4 ne dure que 10 minutes et non 30). C’est donc à Son Goku de tuer Li Shenron en faisant un Genki Dama avec l’énergie des personnes de tout l’univers.

Description[modifier | modifier le code]

À propos du nom[modifier | modifier le code]

Il porte le nom de sa planète d’origine, Vegeta. Écrit en katakana, son nom vient du mot ベジタブル (Bejītaburu) raccourci en ベジータ (Bejīta). Son nom est donc en rapport avec le mot Vegetable signifiant Légume en anglais (tous les Saiyans de Dragon Ball portent des noms de légumes).

Famille[modifier | modifier le code]

Il est le fils du roi Vegeta. Sa mère est inconnue. Dans le film Salut ! Son Gokû et ses amis sont de retour !!, apparaît Table, son frère[NB 8]. Avec sa femme Bulma, il a deux enfants : un garçon, Trunks, et une fille, Bra.


Arbre généalogique
 
 
 
 
 
 
 
 
Roi Vegeta
 
Monsieur Brief
 
Madame Brief
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Guru
 
Table
 
Vegeta
 
Bulma
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Trunks
 
Bra
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Inconnu
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Mère de Vegeta Junior
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Vegeta Junior
 

Physique[modifier | modifier le code]

Vegeta est un homme de petite taille (1m64) et trapu par rapport à d'autres Saiyans comme Son Goku. Toutefois, sa taille semble avoir augmenté entre sa première apparition (au tome 18 il arrive à peine à la taille de Piccolo et Nappa, soit à peine plus grand qu'un saiba-man ou que Krilin) et les sagas suivantes (contre les cyborgs, il est à peine plus petit que Trunks, qui est presque aussi grand que Son Goku). Néanmoins, cela importe peu lors de ses fusions avec son vieux rival donnant naissance à Vegeto et Gogeta car leur taille ne semble pas plus petite que celle de Son Goku. Ses cheveux longs et redressés, ses yeux et ses sourcils sont noirs comme tous les purs Saiyans. Lorsqu’il se transforme en Super Saiyan, ils deviennent dorés comme tous les Super Saiyans et ses cheveux deviennent plus ou moins ébouriffés selon la puissance de son aura. Ses yeux deviennent quant à eux bleus puis verts. Vegeta est aussi, toujours en tant que Saiyan, très musclé, autant que Son Goku malgré sa taille inférieure, et peut augmenter son volume musculaire suivant ses transformations (on le voit énorme en Dai ni dankai au tome 32). Son regard est très sévère et aiguisé tout comme ses traits de visage. À partir de Dragon Ball GT, Vegeta se coupe les cheveux plus court. Il essaiera même de porter la moustache mais il la rasera suite aux remarques de sa fille. Il arbore aussi de nombreuses cicatrices sur tout le corps sauf le visage, témoignant de sa vie de guerrier. Mais celles-ci disparaissent lorsque son corps est reconstitué lors de sa seconde résurrection. Pour finir, on remarque que par moments ses veines sont très saillantes en combat.

Pour combattre il s’habille du début de la série jusqu’à la fin de la saga Cell avec les tenues de combat Saiyannes traditionnelles, à savoir un justaucorps bleu, une armure blanche très souple et résistante aux chocs protégeant son buste ainsi que des gants et des bottes blanches présentant les mêmes caractéristiques. Jusqu’au milieu de la saga Namek, son armure sera dotée d’épaulettes marrons. Ces dernières disparaîtront car il portera un autre modèle d’armure par la suite. Pendant la saga Boo, il se battra avec le même ensemble mais sans l’armure de corps. Dans Dragon Ball GT, il combattra avec des habits plus humains. Ce sera très souvent un pantalon moulant bleu probablement en cuir, un « marcel » noir, une ceinture et des bottes de combat noires semblables à celle de Son Goku.

Pour parler de ces vêtements de tous les jours, on le voit en pantalon beige ample assez chic avec un T-shirt rose sur lequel est écrit « BADMAN » et des baskets au début de la saga Cell. Mais ce sont des vêtements qu’il mettra à contre cœur sur l’insistance de Bulma. Lorsqu’il s’entraîne, il est souvent torse nu, ne portant qu’un short moulant foncé. Entre ses sessions d’entraînement, il enfile un « marcel » de couleur claire et un large pantalon de survêtement. À la fin de la saga Cell, on le voit porter un large pantalon beige (celui qu’il portait au début de la saga), des chaussures de ville noires, un marcel et une épaisse veste en cuir noire ce qui constitue probablement sa tenue de prédilection.

Personnalité[modifier | modifier le code]

Vegeta est un Saiyan « pur sang », les plus puissants guerriers de l’univers. Il est le prince des Saiyan, élevé sur la planète mère de son peuple qui porte le même nom que leurs rois : Vegeta. Par conséquent, il se doit de représenter au mieux son espèce. Il est extrêmement fier et obsédé par le combat. Ce qu’il aime par dessus tout, bien plus que le simple plaisir de la victoire, c’est écraser et ridiculiser ses adversaires. Mais cela ne l’empêche pas d’aimer le défi. Depuis son enfance, il est particulièrement fort, même pour un Saiyan et son père n’avait de cesse de lui répéter qu’il était le Saiyan millénaire et qu’il deviendrait un jour le numéro un, accentuant encore plus son orgueil.

Puis vint Freezer, le plus puissant et le plus grand tyran de l’univers qui plaça sous son joug tout son peuple. Toute sa jeunesse, le prince impuissant refoula sa rage à l’égard de la main de fer de ce dernier qui réduisait à néant l’honneur des fiers guerriers. Lorsque Freezer détruisit finalement sa planète natale, il se fixa comme objectif de l’éliminer un jour pour venger son peuple et prendre sa place en tant que maître de l’univers. Pendant encore de longues années, les très rares Saiyans survivants dont il faisait partie continuèrent de servir Freezer sous la menace. Vegeta obéit et attendit patiemment son heure. En l'affrontant sur Namek, Vegeta se rendit compte que Freezer était bien plus fort que lui et la peur l'envahit. Il l'affronta tout de même mais se fit tuer par Freezer. C’est alors son vieux rival Son Goku, dernier représentant connu de la race des Saiyans, qui parvint à venger ses ancêtres.

Après la mort de Freezer, Vegeta ne sait plus où poursuivre sa vie. Il a l’occasion une fois sur Terre d’être hébergé par Bulma, sa future femme. Et c’est alors qu’une nouvelle vie commence pour lui, le changeant très progressivement. Il prend goût à la vie terrienne et se remet lentement en question. Il s’adoucit et réussit même à avoir une famille qu’il parviendra à aimer avec le temps. Il arrive même peu à peu à apprécier ses anciens ennemis dont Son Goku, de qui il restera cependant encore jaloux très longtemps. Dans les derniers chapitres du manga, il est totalement métamorphosé mais il garde toujours en lui une immense fierté et un certain caractère rugueux, impulsif et sévère. Il se sacrifie même pour tuer Boo afin de sauver les siens, en vain.

Finalement, après avoir été quelqu’un de mauvais, Vegeta a su évoluer et est devenu une personne au bon cœur. Mais il ne fera que rarement montrer sa fierté, ajoutant à la complexité de sa personnalité. Il restera toujours dans son âme le prince des Saiyan[11].

Bien qu'il soit un fier guerrier et qu'il ne montre pas toujours ses sentiments, Vegeta est un homme sensible. Il le montre lorsqu'il est en larmes, comme par exemple son impuissance lors de son combat face à Freezer sur Namek ou lorsqu'il supplie Son Goku d'éliminer le tyran.

La rivalité entre Vegeta et Son Goku[modifier | modifier le code]

Leur puissance

Vegeta, le fier prince des Saiyan, se doit selon lui en tant que tel d'être le plus fort et chacune des puissances supérieures à la sienne le frustrera terriblement. Son Goku se révélera vite être son rival numéro un après son humiliante défaite face à ce dernier lors de sa première venue sur Terre. Son Goku constituera même pour lui une véritable obsession. Le fait que Son Goku soit aussi Saiyan attisera d'autant plus sa haine. Cependant, malgré ses efforts acharnés, Vegeta restera plus faible que lui presque toute la série. Les seuls moments où Vegeta surpassera Son Goku sont durant sa jeunesse (avant qu'il ne rencontre Son Goku pour la première fois) et du début de la saga des cyborgs jusqu'à sa défaite contre Cell. Ils seront aussi d'une force équivalente en Super Saiyan 2 dans la saga Boo, mais Son Goku est capable de passer en Super Saiyan 3. Vegeta ne pourra jamais rivaliser avec Son Goku. Il rivalise finalement avec Son Goku lorsque ce dernier et lui sont en Super Saiyan 4 où ils sont de force égale.

Leur style de combat

Vegeta et Son Goku sont de la même planète mais pas de la même école. Alors que le premier a appris à se battre parmi l'élite du peuple Saiyan sur la planète Vegeta, le second a grandi sur Terre et a été formé initialement par l'école des tortues sous la tutelle de Kamé Sennin. Leurs postures, leurs mouvements, leurs techniques, leurs stratégies et leurs mentalités en combat sont donc bien différentes.

Vegeta est assez autodidacte et sait manier des techniques surpuissantes et uniques sur Terre comme le Garrick Cannon, le Big Bang ou le Final Flash alors que Son Goku utilise des techniques plus communes utilisées par la plupart de ses compagnons de la même école. Il apprendra tout de même les redoutables secrets du maître Kaio du Nord qui sont le Kaio Ken et le Genki Dama. Il apprendra aussi le déplacement instantané après un bref séjour dans l'espace. Il est aussi capable et faire des combinaisons géniales et il a le don de savoir manipuler différemment des techniques banales les rendant uniques et surprenantes.

Vegeta, dans un combat, est quelqu'un de très intelligent stratégiquement parlant. Même battu, il garde ou regagne vite son sang froid et reste constamment dangereux. Lorsqu'il fait face à de vrais défis, il ne se laisse pas impressionner et se donne à 100 % dès le début avec une violence inouïe, surprenant parfois son adversaire. Son Goku, quant à lui, n'a peut être pas l'intelligence stratégique de Vegeta, ce qui le rend parfois inconstant et maladroit, mais il compense par une certaine part de génie en combat. Tous les deux sont assez imprévisibles.

Pour finir, leur mentalité en combat est très différente voire totalement opposée. Vegeta tire beaucoup plus de satisfaction en combat à écraser et à ridiculiser ses adversaires qu'à combattre. La victoire est son unique objectif final et sa mentalité est purement guerrière. Il s'autorise tous les coups bas possibles, n'hésite pas à achever ses opposants, et refuse catégoriquement toute sorte d'aide, même en danger de mort. Il n'hésite pas non plus à jouer avec ses adversaires quand ceux-ci sont trop faibles. En somme, son honneur passe avant sa vie et il a l'âme d'un authentique guerrier Saiyan. Son Goku est quant à lui bien plus intéressé par le combat en lui-même. Contrairement à son rival, il se bat plus contre ses limites que contre son adversaire à qui il porte toujours une certaine forme de respect. Il ne tue ses ennemis que lorsqu'il en est vraiment contraint et fait parfois preuve d'une grande compassion envers ses rares victimes. Lorsqu'il combat, Vegeta puise une partie de sa force de son égo sur-dimensionné, de son absence totale de sentiment, de sa haine et de la rage qu'il porte envers ceux qui lui sont supérieurs. Son Goku le fait grâce à ses valeurs humaines, son cœur immense et tout l'amour qu'il porte à ses proches.

Leur caractère

Leurs caractères sont très différents. Vegeta est extrêmement fier et arrogant et son attitude est constamment méprisante et hargneuse. Il est froid, rustre, peu loquace, agressif voire violent par moments. Vegeta est aussi très rustique dans sa vie de tous les jours et c'est un éternel solitaire, se voulant toujours indépendant et ne voulant jamais rien devoir à personne. Au début, il a un véritable cœur de pierre mais ceci évoluera tout comme sa mentalité en général grâce à sa famille et à de douloureuses remises en question. Ces objectifs initiaux obsédants (devenir le numéro un, battre Son Goku, etc.) et ses valeurs changeront progressivement en conséquence sur certains points. Son Goku bien que fier est quelqu'un de très humble. Il est bien plus doux, bavard et sociable que son congénère mais est cependant très naïf. Son Goku est aussi assez rustique au quotidien mais moins. Avec le temps, il changera très peu mais gagnera cependant en maturité.

Son Goku vu par Vegeta

Depuis sa première défaite face à Son Goku, il le haïra au plus haut point. Presque pendant toute la série, il essayera de le dépasser pour un jour prendre sa revanche. Vegeta n'a aucune forme de respect envers Son Goku au début mais ceci changera également. À la fin de la série, ils deviendront des amis.

Vegeta vu par Son Goku

Son Goku, quant à lui, porte un regard plus intéressé et peut être amusé envers Vegeta. Il le déteste pour sa cruauté mais il respecte ses qualités de combattant et quelques-uns des aspects de sa mentalité de pur Saiyan (son sens de l'honneur et sa détermination par exemple).

Métamorphoses[modifier | modifier le code]

Vegeta évolue et se transforme au rythme des combats et de ses adversaires.

  • Super Saiyan : Première métamorphose du personnage qu’il atteint péniblement après un long entrainement après que son fils Trunks, venu du futur, a averti tout le monde de l'arrivée des cyborgs qui vont ravager le monde. C’est surtout grâce à sa frustration de ne pas parvenir à égaler Son Goku et à la haine qu’il lui porte qu’il parvient à se transformer. En effet seule la colère permet à un Saiyan de devenir super Saiyan. Sous cette forme, sa puissance, sa vitesse et sa violence sont multipliés mais il garde une apparence assez similaire. Seuls changements physiques notables : ses cheveux sont un peu plus dressés et ont une couleur jaune vif. Ses yeux deviennent bleu turquoise et sa masse musculaire augmente légèrement. Son aura devient dorée. Mis à part Trunks (futur), il est le second Saiyan après Son Goku à devenir Super Saiyan.
  • Développement musculaire niveau 1 ou Super Vegeta : C’est ainsi qu’il se sur-nomme lorsqu’il parvient à maitriser ce niveau supérieur à celui de Super Saiyan. Il l'atteint après son entrainement dans la Salle de l’Esprit et du Temps afin de contrer les plans de Cell. Sous cette forme, sa masse musculaire se développe beaucoup augmentant sa puissance en dépit d’une légère baisse de vitesse (comme Super Son Goku et Super Trunks). Il a bien conscience des handicaps de cette transformation. C’est pourquoi il ne montera pas à un niveau supérieur, contrairement à Trunks (futur) qui ignore ces problèmes. Changements physiques notables : les mêmes qu’en simple Super Saiyan mais avec une forte musculature, une aura plus grande et des cheveux plus hirsutes. Vegeta utilisera cette forme contre Cell en seconde forme et le battra facilement. Mais lorsque Cell atteindra sa forme finale, il sera vaincu. Super Vegeta est par ailleurs capable d’exécuter de terribles techniques telles que le Final Flash. Il est le premier avec Trunks (futur) à atteindre ce stade, qui n’est surtout pas à confondre avec celui de Super Saiyan 2.
  • Développement musculaire niveau 2 : On ne voit pas Vegeta atteindre ce stade mais il est supposé qu’il en serait capable face à Cell. Il ne se serait pas transformé car il connaissait les problèmes liés à cette métamorphose. En effet cette dernière développe une force phénoménale mais consomme énormément d’énergie et fait perdre beaucoup de vitesse rendant le combattant incapable de toucher son adversaire. Trunks en fait la dure expérience en échouant contre Cell en forme finale. Changements physiques notables sous cette forme : les mêmes qu'au stade précédent mais la masse musculaire devient énorme voire disproportionnée. L’aura est extrêmement grande et puissante et les cheveux se dressent en une multitudes de pics. À ne toujours pas confondre avec le Super Saiyan 2. Son Goku apprendra le jour suivant à maitriser cette technique mais découvrira vite son inutilité et changera son mode d'entrainement en conséquences avec son fils.
  • Super Saiyan 2 : Son Gohan est le premier à atteindre cette forme à la fin de la saga Cell, bien plus puissante que le Super Saiyan 1 et sans handicap notable. Une fois Cell vaincu par ce dernier, 7 ans passeront et Vegeta s’entrainera durement. Il atteint ce stade pendant la période des sept ans à travers un entrainement long et difficile . Changements physiques notables : par rapport au Super Saiyan classique, la musculature est légèrement plus importante et plus sculptée. L'aura est plus puissante et des éclairs parcourent le corps du Saiyan. Notons que Son Goku à probablement atteint ce stade avant lui durant ces 7 ans.
  • Majin Vegeta : Majin précède le nom de ceux qui se sont fait manipuler par Babidi. En effet, ce sorcier qui fait son apparition dans la saga Boo a le redoutable pouvoir de prendre le contrôle de n'importe quel être en manipulant son vice. Il le fait par ailleurs grandir rendant son hôte maléfique. Seuls ceux qui ne possèdent pas de vice sont protégés de Babidi. Vegeta sera donc pour lui une parfaite victime et deviendra alors Majin Vegeta. Il ne semble pas que la possession en elle-même augmente la puissance de la personne visée mais Babidi en profite généralement une fois sa cible contrôlée pour libérer sa force potentielle. C'est d'ailleurs pourquoi Vegeta se laissera manipuler, afin de pouvoir être en mesure de défier Son Goku qui, d'après lui, ne fait que le fuir. Sous cette forme, Vegeta a les mêmes caractéristiques physiques propres à chaque transformation. Les seules différences sont qu'il porte le signe M de Majin sur son front et que sa musculature est encore plus saillante qu'en Super Saiyan 2. Ses veines sont également très visibles. Cependant, grâce à son mental d'acier et à son orgueil hors du commun, le prince des Saiyans refusera tous les ordres de Babidi, n'étant intéressé que par son duel avec Son Goku.
  • Super Saiyan 3 : Vegeta n'atteint apparemment jamais ce stade que seul Son Goku maîtrisera depuis le début de la saga Boo. Gotenks, la fusion de Trunks et Son Goten, peut également le devenir depuis le milieu de la saga. Vegeta passera directement au Super Saiyan 4 dans Dragon Ball GT. On peut quand même le voir sous cette forme dans les jeux vidéo Dragon Ball: Raging Blast et Dragon Ball: Raging Blast 2. Le Super Saiyan 3 est bien plus puissant que le Super Saiyan 2. Signes physiques particuliers par rapport au Super Saiyan 2 : les cheveux deviennent très épais, très longs et tombent dans le dos et les sourcils disparaissent. L'aura est de même nature mais est bien plus grande.
  • Super Saiyan 4 : Le stade ultime des Saiyans et le plus puissant. Dans Dragon Ball GT, Vegeta parvient peu après Son Goku à atteindre ce stade grâce à une machine émettrice d'ondes Brutz créée par Bulma, mais reste néanmoins un Super Saiyan 4 qui n'est pas naturel, sa transformation est artificielle. Son Goku est réellement le seul à atteindre ce niveau. Signes physiques particuliers : les Super Saiyans 4 retrouvent leur queue originelle et une fine fourrure rouge recouvre leur corps à l'exception de la tête, des mains et de leur torse saillant. Leur cheveux redeviennent noirs et retombent en partie devant leurs épaules. Leurs sourcils redeviennent aussi noirs et leurs yeux, désormais bordés d'une fine bande rouge, deviennent verts/jaunes.

Techniques[modifier | modifier le code]

Puissance[modifier | modifier le code]

En absence de chiffres certains nous partirons donc du principe qu’à chaque fois qu’il frôlera la mort, sa puissance augmentera de 33 %. Mais l'augmentation de la puissance d'un Saiyan frôlant la mort reste un mystère dans le mesure où cette augmentation semble très variable par moment. Tous les chiffres avancés ci-dessous viennent de sources précises dans le manga et l’anime ou seront calculées à partir de ces dernières.

Première venue sur Terre/Saga Saiyan

  • Durant son combat contre Son Goku, sa puissance maximale serait de 18 000[12] selon les déclarations futures de Dodoria dans la saga Namek.
  • Puissance en singe géant : d’après les déclarations de Son Goku, plus que la puissance dégagée par le quintuple Kaio Ken soit 180 000[13],[14].

Saga Namek

  • Après avoir frôlé la mort sur Terre, 24 000[15],[16] d’après le détecteur de Zabon lors de son combat contre Kiwi.
  • Il frôle la mort après sa première confrontation contre Zabon. Sa puissance se situe à 30 000 lors de sa seconde confrontation avec ce dernier. Le détecteur de Jeece affiche d’ailleurs 30 000 lorsque Vegeta combat Reacum[12],[17],[18].
  • Il frôle encore la mort après le combat contre Reacum. Sa puissance est de 60 000[12] quand il parvient difficilement à bloquer Freezer en première forme, ce qui permet de douter de la cohérence du fait que Freezer est à ses 530 000 annoncés en première forme.
  • Vegeta demande à Krilin de le frapper à mort pour encore augmenter sa puissance. Après cela, il deviendrait apparemment plus fort que Piccolo fusionné avec Nail et peut-être Son Gohan car il voit un mouvement de Freezer que tous les autres n’ont pas vu. La puissance de Piccolo à ce moment est de 1 000 000[12] (plus de 100 000 selon le manga et l'anime[NB 9]) puisqu’il a battu Freezer en seconde forme qui disait être à plus de 1 000 000[19],[20] (100 000 selon le manga et l'anime[NB 9]). Vegeta doit donc défier Freezer une nouvelle fois avec une puissance proche de 1 100 000[21] (120 000 selon le manga et l'anime[NB 9]), sans dépasser ce chiffre puisque Son Goku, selon Freezer, serait le seul à dépasser la puissance de Ginyu, qui est à 120 000[12],[22] selon les déclarations de Jeese.
  • Vegeta est tué par Freezer et ressuscité par les Dragon Balls. Il devient alors plus fort que Son Gohan à la fin de la saga car il le bat dans un court combat une fois sur Terre (alors que Son Gohan mettait à mal Freezer en 3e forme).

Saga Cyborg/Cell

Il est inutile à ce stade de chiffrer les puissances car plus aucune valeur n’est donnée et Vegeta s’entraine beaucoup. Nous pouvons simplement essayer d’établir un classement de puissances :

  • À l’arrivée de Freezer et de son père sur Terre, Vegeta n’a toujours pas réussi à devenir Super Saiyan. Par conséquent, Trunks (futur) et Son Goku qui eux le sont, sont plus forts. Il est vraisemblablement plus fort que Piccolo et Son Gohan mais rien ne peut nous le confirmer. À noter que Piccolo était presque prêt à en découdre avec lui.
  • Suite aux déclarations de Trunks (futur), il s’entrainera très durement jusqu’à l’arrivée des cyborgs et parviendra même à devenir Super Saiyan. Lorsqu’il écrase C-19, il surprend tout le monde et parait très confiant. Tellement que Piccolo le croit plus fort que Son Goku. Cependant, Son Goku n’a pas impressionné Piccolo face à C-19. Il dit même alors que le combat commençait à peine qu’il avait l’air très faible (la faiblesse de Son Goku est due au virus qui attaque son coeur car il n'a pas pris le médicament que Trunks a ramené du futur). Vegeta est donc peut-être le plus fort à ce moment-là de la série. Il l’est en tout cas certainement plus que Son Gohan qui n’a toujours pas réussi à devenir Super Saiyan et que Trunks (futur) d’après les déclarations très explicites du Tout-Puissant peu après. Piccolo quant à lui semble ne pas être loin du niveau de Vegeta puisqu’il bat C-20 d’une puissance supérieure à C-19. Mais Vegeta n’a pas l’air d’être offensé.
  • Après la défaite de toute l’équipe face à C-17 et C-18, Piccolo s’en va fusionner avec le Tout-Puissant et devient plus puissant que Vegeta. Son Gohan, Son Goku et Trunks (futur) restent au même niveau, c’est-à-dire inférieurs à Vegeta.
  • Vegeta et Trunks (futur) partent s’entrainer dans la Salle de l’Esprit et du Temps et augmentent considérablement leurs puissances afin d’aller affronter Cell. Piccolo rétrograde en 3e position devant Son Goku qui est toujours malade. Son Gohan est encore hors-course. Le problème est de savoir qui de Vegeta ou son fils est le plus fort à ce moment. Il semble qu’ils soient de niveau égal étant donné que Trunks (futur) ne réussit à atteindre qu’un niveau de puissance trop handicapant pour être utile. A tel point que Cell esquive toutes ses attaques lors de son combat. Il lui explique d’ailleurs très bien ensuite que la transformation qu’il a effectuée avec assurance diminue grandement la vitesse. Vegeta connaissait bien le problème et c’est pour ça qu’il n’a pas voulu atteindre un niveau supérieur. Il faut aussi noter que Vegeta nous fait découvrir le Final Flash pendant sa confrontation. Des techniques que lui seul sait faire. Par conséquent, on peut dire que Vegeta est plus fort que son fils et donc le plus fort à ce moment de la série.
  • Après leur échec, c’est au tour de Piccolo, Son Goku et son fils d’aller s’entrainer dans la salle. En sortant, Piccolo reste loin du niveau des Saiyans comme lui explique Son Goku. Son Goku et son fils deviennent de loin les plus forts et même un second passage de Vegeta et Trunks (futur) dans la salle ne leur permettra visiblement pas de les rattraper, bien que pas excessivement à la traîne. Vegeta reste peut-être toujours un peu plus fort que son fils. Pendant le Cell Game, Son Gohan est de loin le plus fort. En devenant Super Saiyan 2 pendant le combat, il deviendra de très loin le numéro un.

Saga Boo

  • Au début de la saga, Son Goku est de loin le plus fort en Super Saiyan 3, Son Gohan ne s’entraine plus depuis longtemps et est certainement plus faible que Vegeta. Il ne l’impressionne d’ailleurs vraiment pas lorsqu’il combat Dabra. Il s’apprête même à aller abréger le combat. Cependant, Son Gohan est encore capable d’atteindre le niveau de Supa saiyan 2.
  • Lorsque Babidi prend le contrôle et augmente la force de Vegeta grace à sa magie, il devient un peu plus fort et atteint le niveau de Son Goku en Super Saiyan 2.
  • Quand Trunks et Son Goten fusionnent en Gotenks, ils deviennent plus puissants que Vegeta car ils sont plus forts que Boo en seconde forme alors que Vegeta n’est pas parvenu à le vaincre face à sa première forme.
  • Sitôt ressuscité, il fusionne avec Son Goku ce qui donnera naissance au plus puissant combattant que la série a connu : Vegeto.

Fin du manga

  • À la fin de la saga Boo, Son Goku et Vegeta se disent qu'ils suivront un entraînement intensif, ceci étant le cas, dix ans d’ellipse passèrent, la puissance hors-normes de Son Goku et Vegeta n'est autre que le fruit de leur entraînement. Ils sont certainement les plus puissants avec Oob qui entre dans la course.

Œuvres où le personnage apparaît[modifier | modifier le code]

Mangas[modifier | modifier le code]

Séries animées[modifier | modifier le code]

Films[modifier | modifier le code]

OAV[modifier | modifier le code]

Téléfilm[modifier | modifier le code]

Jeux vidéo[modifier | modifier le code]

Vegeta est jouable dans la totalité des jeux estampillés Dragon Ball Z.

Anecdote dans le jeu Dragon Ball Z: Budokai : le chapitre bonus de la saga Saïyen montre Vegeta proposant à Yajirobé de faire équipe avec lui après avoir tué Son Goku, Son Gohan et Krilin et se transformant en Super Saiyan pour la première fois, énervé par la simple évocation de la mort de Nappa.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Cet événement est exclusif à la série télévisée et ne fait pas partie de l’histoire originale du manga.
  2. Lorsqu’ils frôlent la mort, les Saiyans augmentent leur puissance de combat.
  3. Ce qui correspond à un jour dans le monde extérieur.
  4. Sous cette forme, il est parfois appelé Majin-Vegeta.
  5. Ce qui est étonnant, car les Saiyans purs ont les cheveux qui ne poussent pas, donc Végéta a sa dernière coupe. Les évènements de Dragon Ball GT sont exclusifs à la série télévisée et n’existent donc pas en manga.
  6. Dans la saga des Dragons maléfiques.
  7. Il n’avait plus de queue et ne pouvait donc pas se transformer.
  8. À l’occasion des quarante ans du magazine Weekly Shōnen Jump.
  9. a, b et c Puissance de Freezer en seconde forme et Piccolo fusionné avec Nail : ces deux dernières font l’objet de controverses car différentes selon les sources. En effet, le manga et la version originale les estiment respectivement à 100 000 et plus de 100 000 alors que le Dictionnaire de Dragon Ball, la version française et quelque autres versions étrangères les estiment à 1 000 000 et plus de 1 000 000.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Dragon Ball (1re édition) – Volume 28, Le garçon venu du futur
  2. Dragon Ball (1re édition) – Volume 31
  3. Dragon Ball (1re édition) – Volume 32
  4. Dragon Ball (1re édition) – Volume 33
  5. Dragon Ball (1re édition) – Volume 35
  6. Dragon Ball (1re édition) – Volume 37
  7. Dragon Ball ZÉpisode 223
  8. Dragon Ball (1re édition) – Volume 38
  9. Dragon Ball ZÉpisode 283
  10. Dragon Ball (1re édition) – Volume 39
  11. Frédéric Ducarme, « Problématiques de la paternité dans Dragon Ball », Bulles de Savoir,‎ 7 septembre 2013 (lire en ligne)
  12. a, b, c, d et e Le Dictionnaire de Dragon Ball
  13. Dragon Ball ZÉpisode 32
  14. Dragon Ball Z KaiÉpisode 14
  15. Dragon Ball ZÉpisode 45
  16. Dragon Ball Z KaiÉpisode 20
  17. Dragon Ball ZÉpisode 64
  18. Dragon Ball Z KaiÉpisode 30
  19. Dragon Ball ZÉpisode 78
  20. Dragon Ball Z KaiÉpisode 37
  21. Dragon Ball (1re édition) – Volume 25
  22. Dragon Ball (1re édition) – Volume 24

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Le Dictionnaire de Dragon Ball, Glénat, coll. « Art of »,‎ 1999, 312 p. (ISBN 978-2-7234-2945-0)
  • Frédéric Ducarme, « Problématiques de la paternité dans Dragon Ball », Bulles de Savoir,‎ 7 septembre 2013 (lire en ligne).

Article connexe[modifier | modifier le code]