Vedeneïev

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher


La société Vedeneïev ou Vedeneyev (transcription anglaise), fondée par Ivan Vedeneïev, était l’un des plus petits bureaux d’études (OKB) de l'ancienne Union soviétique. Elle était située à Voronej, en Russie, où subsiste l'usine Voronezh Machine Manufacturing Plant (ОАО Воронежский Станкозавод).

Son produit phare est la famille des moteurs d’avions M-14, conçue en fait par Alexandre Ivtchenko dans son usine de Zaporijia en Ukraine. Son premier moteur, le célèbre AI14, a donné naissance à la série des moteurs Vedeneïev M-14. Le moteur AI14 avait été produit vers la fin des années 1950 et fournissait une puissance de 260 ch. Vedeneïev poursuivit son développement lorsque Ivtchenko s’orienta vers la fabrication de moteurs à hélice à turbine (turbopropulseur) et de moteurs à réaction à double flux. Le premier moteur de Vedeneïev fut le AI14-RF qui fournissait 300 ch. Il fut lui-même à la base du M-14 qui devint le « père » d’une famille très nombreuse. Ceci a donné naissance à des variantes pour hélicoptères (M-14V) ainsi qu’à des versions plus puissantes comme le tout dernier M14PF de 400 ch, développé à l’origine pour le Sukhoï Su-31 (avion de voltige aérienne) mais il est utilisé maintenant pour améliorer les performances d'autres avions équipés à l’origine de moteurs M-14P comme le Sukhoï Su-26.

De plus, Vedeneïev a réalisé un certain nombre de moteurs expérimentaux, dont celui disposé en croix horizontale. La production principale de la société consiste cependant en boîtes de transmission de haute précision destinées à l'industrie aérospatiale. Le développement du M-14P, le seul moteur à pistons en étoile certifié[1] encore fabriqué dans le monde à l’heure actuelle, se poursuit toujours, la version la plus récente atteignant 450 ch. Une version de 460 ch à injection électronique non certifiée beaucoup plus économe en carburant a également été mise au point et a un certain succès notamment aux États-Unis en remplacement des moteurs Pratt & Whitney R-1340 Wasp qui n'existent plus en neuf.

Ce moteur en étoile remarquablement fiable et léger a équipé de nombreux avions russes et est employé sur certains avions de voltige aérienne ou d'avions anciens remotorisés par les nostalgiques de ce type de moteur.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. La certification est indispensable sur les avions de transport de passagers et répond à des normes de tests extrêmement sévères et coûteux, ce qui explique qu'un moteur en étoile de fabrication artisanale comme le Rotec australien (type 2800 110 ch) ou le HCI Américain (R180 75 ch et R220 123 ch) n'y ont pas été soumis et sont utilisés uniquement sur des aéronefs d'usage privé, en particulier de construction amateur ou "expérimental".

Liens externes[modifier | modifier le code]