Vector Informatik

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Vector Informatik

Description de l'image  Vector Informatik Logo.svg.
Création 1er avril 1988
Personnages clés

Directeurs généraux[1]:

  • Thomas Beck
  • Thomas Riegraf
Forme juridique Gesellschaft mit beschränkter Haftung (sarl)
Siège social Drapeau d'Allemagne Stuttgart (Bade-Wurtemberg(Allemagne)
Activité Logiciels
Effectif 900 (en Jan 2009)[2]
Site web www.vector.com
www.vector-france.fr
Chiffre d’affaires 75 Mio Euro (en 2009) / 105 Mio Euro (en 2008)[3],[4]
Bâtiment principal du siège social de Vector Informatik GmbH

Vector développe des outils et des composants logiciels pour la mise en réseau de systèmes électroniques basés sur les systèmes de bus série CAN, LIN, FlexRay, MOST, Ethernet et SAE J1708, ainsi que sur les protocoles CAN tels que SAE J1939, SAE J1587, ISO11783 (ISOBUS), NMEA2000, ARINC 825[5] et CANopen. Le siège social de la société est Vector Informatik GmbH à Stuttgart. Vector Informatik possède également des filiales à Brunswick, Munich, Hambourg, Ratisbonne, et des filiales à l'étranger : États-Unis, Japon, France, Suède, Angleterre, Corée du Sud, Inde, Chine ainsi que la société de conseils Vector Consulting Services GmbH, pour optimiser le développement de produits techniques. Toutes ces sociétés forment le groupe Vector. Mais sur le marché, Vector est quasiment unanimement connu sous le nom Vector Informatik.

Pour la désignation du groupe Vector, il faut savoir que des sociétés portent également le nom Vector dans des branches totalement différentes.

Histoire[modifier | modifier le code]

La société Vector Software GmbH a été fondée le 1er avril 1988 par Eberhard Hinderer, Martin Litschel et Helmut Schelling. En 1992, la société change de nom pour devenir Vector Informatik GmbH, et la même année est vendue la toute première licence CANalyzer. La société atteint pour la première fois le million d'euros de chiffre d'affaires. En 1996, les premières licences CANoe et CANape sont vendues. En 1998, création de Vector CANtech (USA), et l'année suivante, de Vector Japon. En 2001, création de la filiale Vector Consulting GmbH, qui propose des conseils pour le développement technique et l'efficacité des coûts de développement. En 2002, création de deux filiales en Europe : Vector France, à Malakoff près de Paris et VecScan AB, à Göteborg en Suède. En 2006, Vector Informatik rachète la "Division 4m Software" de la société Micron Electronic Devices AG. La même année, le chiffre d'affaires du Groupe Vector dépasse pour la première fois la barre des 100 millions d'Euros. L'année suivante furent créées Vector Corée et en 2009, Vector Grande-Bretagne et Vector Informatik India. En janvier 2009, Vector Informatik emploie plus de 900 collaborateurs dans le monde[2].

Domaines d'activité[modifier | modifier le code]

Vector traite la mise en réseau de systèmes électroniques basés sur les systèmes de bus série CAN, LIN, FlexRay, Ethernet et MOST, ainsi que sur les protocoles CAN tels que SAE J1939 et CANopen. Les unités de contrôle électroniques des véhicules légers sont les points essentiels de l'activité. L'expérience acquise dans ce domaine a également pu être transférée vers d'autres secteurs tels que l'avionique[5], les véhicules utilitaires, les véhicules spéciaux, les machines spéciales, jusqu'aux systèmes embarqués généraux. Une sélection de communiqués de presse donne plus de détails à ce sujet :

  • Validation de diagnostic avec GM[6]
  • AUTOSAR PDU avec FlexRay pour AUDI[7], AUTOSAR méthodologie[8]
  • Optimisation des systèmes d'assistance à la conduite pour BMW[9]
  • XCP sur FlexRay pour Audi[10]
  • Efficacité et qualité dans les applications d'embrayage pour ZF[11]
  • Connexion sans fil d'outils de développement et d'analyse pour BOMAG AG[12]
  • Solution de diagnostic et de flashage intégrée pour LuK GmbH[13]
  • Communication inter-véhicule[14]

Produits[modifier | modifier le code]

Les principaux produits sont :

  • L'outil d'analyse CANalyzer pour CAN, FlexRay, Ethernet, LIN (entre autres)
  • L'outil de développement CANoe avec support pour la simulation et le diagnostic et comme outil de test pour les unités de contrôle électroniques automobiles. Cet outil est mis en œuvre chez la plupart des équipementiers et fournisseurs dans l'automobile et dans le secteur des véhicules utilitaires.
  • Composants de logiciels embarqués pour CAN, FlexRay, LIN, CANopen, etc. Ces composants sont présents sur la quasi-totalité des véhicules légers avec électronique en réseau.

Références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.vector.com/vi_imprint_en.html Adresse bibliographique du site Internet Vector Informatik (anglais/allemand)
  2. a et b Histoire de la société (anglais)
  3. Revenue 2009 in the Bundesanzeiger
  4. (Allemand) "Datenturbo unter der Motorhaube – Stuttgarter Mittelständler vernetzt Steuergeräte in Automobilen weltweit", Stuttgarter Nachrichten du 23.05.2008, n° 118, page 12
  5. a et b (anglais)Vue d'ensemble des protocoles de l'avionique basés sur CAN sur www.avionics-networking.com
  6. (anglais)Diagnostic Validation with GM
  7. (anglais)AUTOSAR PDUs with FlexRay at AUDI
  8. Février 2007 n°177 - Electronique: Autosar méthodologie Autosar avant tout une méthodologie de développement
  9. (anglais)Optimizing driver assistance systems at BMW
  10. (anglais)XCP-on-FlexRay at Audi
  11. (anglais)Efficiency and quality in gear drive calibration at ZF
  12. (anglais)Wireless interfacing of development and analysis tools at Bomag AG
  13. http://www.vector.com/portal/medien/cmc/press/Vector/Flashing_LuK_AutomobilElektronik_200802_PressArticle_FR.pdf Logiciels d’ECU pour double embrayage à sec: un cahier des charges draconien]
  14. (allemand)Barbara Lange: CANoe.IP unterstützt Car-to-Car-Entwicklung in iX. Heise Verlag, Hanovre 9/2009, ISBN ISSN 0935-9680