Vaughan Jones

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jones.
Vaughan Jones en mars 2007, à l'ENS Ulm

Vaughan Frederick Randal Jones, né le à Gisborne en Nouvelle-Zélande, est un mathématicien néo-zélandais, connu pour son travail sur les algèbres de von Neumann, la théorie des nœuds et la théorie conforme des champs.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il a passé sa jeunesse à Cambridge. Il a étudié à l'Université d'Auckland, puis à l'Université de Genève, où il a fait sa thèse de doctorat sous la direction d'André Haefliger. Il a ensuite beaucoup voyagé. Jones est à présent professeur à l'Université de Californie à Berkeley et professeur émérite à l'université d'Auckland.

Son travail concernant les polynômes des nœuds (en), avec sa découverte de ce qu'on appelle maintenant le polynôme de Jones, est parti d'un développement dans une direction inattendue du domaine de l'analyse fonctionnelle, déjà rénové par Alain Connes. Ceci a permis de résoudre de nombreux problèmes en théorie des nœuds et a accru l'intérêt pour la topologie en basses dimensions.

Il a été récompensé par la médaille Fields en 1990 ainsi que par le titre de Compagnon Distingué de l'Ordre du Mérite de Nouvelle-Zélande (en) en 2002.

Source[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :