Vassili Verechtchaguine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Vassili Verechtchaguine

Vassili Vassilievitch Verechtchaguine (en russe : Василий Василиевич Верещагин) (né en 1842 à Tcherepovets et décédé en 1904 près de Port-Arthur, (Chine) est un peintre russe, célèbre pour ses peintures de batailles.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après des études dans un collège naval, Verechtchaguine se tourna vers la peinture, qu'il étudia à Saint-Pétersbourg puis à Paris, où il étudia avec Jean-Léon Gérôme. Il visita de nombreux pays européens, la Syrie, la Palestine, l'Inde (de 1874 à 1876), les Philippines, les États-Unis (1902) et le Japon. Il accompagna l'armée russe dans ses campagnes en Asie centrale (1867-1869) et dans les Balkans (1877-1878), en tant que peintre officiel de l'armée. Il trouva la mort à l'occasion d'une explosion survenue à bord du cuirassé Pétropavlovsk, près de Port-Arthur, pendant la guerre russo-japonaise.

Si le thème de nombreuses œuvres de Verechtchaguine est la guerre, il s'agissait pour lui de condamner cette « grande injustice ». Son tableau le plus célèbre dans ce domaine est L'Apothéose de la guerre, représentant dans un paysage désertique un amas de crânes avec des corbeaux les survolant. Exposé à la Galerie Tretiakov, il est le symbole du pacifisme russe, bien qu'il ne fût pas lui-même pacifiste.

Il peignit également des paysages, des monuments et des scènes populaires des pays qu'il avait visités. Il avait une villa à Sotchi.

La ville de Verechtchaguino, dans le kraï de Perm, a été nommée en l'honneur de Vassili Verechtchaguine.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :