Vassili Mitrokhine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Vassili Nikititch Mitrokhine, né le 3 mars 1922 et mort le 23 janvier 2004, est un ancien agent du KGB, devenu citoyen britannique après sa défection en 1992.

Biographie[modifier | modifier le code]

Vassili Mithrokine est né le 3 mars 1922[1] à Yurasovo, un petit village aux pieds des forêts de Tcherdinsk au nord de l'Oural.

Il a commencé sa carrière d'espion à l'étranger en 1948, a travaillé à Rome à la fin des années 1970, où il aurait participé aux préparatifs de la tentative d'assassinat de Jean-Paul II du 13 mai 1981.

Il a fui son pays en 1992, peu après l'éclatement de l'Union soviétique.

Il est également le coauteur avec l'historien Christopher Andrew (en) (professeur à l'université de Cambridge) de plusieurs ouvrages sur le KGB basés en grande partie sur ses propres archives.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Christopher Andrew et Vassili Mitrokhine (trad. Agathe Rivière, Odile Demange et Philippe Delamare, préf. Christopher Andrew), Le KGB contre l'Ouest 1917-1991 : Les archives Mitrokhine [« The Mitrokhine Archiv: The KGB in Europe and The West »], Paris, Fayard,‎ 2000 (1re éd. 1999), 983 p. (ISBN 978-2-213-60744-3) (publié aux États-Unis sous le titre The Sword and the Shield: The Mitrokhin Archive and the Secret History of the KGB)
  • Christopher Andrew et Vassili Mitrokhine, Le KGB à l'assaut du tiers-monde : agression-corruption-subversion, 1945-1991 [« The Mitrokhin Archive II: the KGB and the World »], Paris, Fayard,‎ 2008, 625 p. (publié aux États-Unis sous le titre The World Was Going Our Way: The KGB and the Battle for the Third World)
  • (en) « The Mitrokhin Inquiry Report », Intelligence and Security Committee, juin 2000 [lire en ligne]
  • (en) Vasiliy Mitrokhin, « The KGB in Afghanistan », Washington D.C., Cold War International History Project (CWIHP) Working Paper no 40, Woodrow Wilson International Center for Scholars, juillet 2002 [lire en ligne]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]