Vassili Alexeiev

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Vassili Ivanovitch Alexeiev Weightlifting pictogram.svg
Illustration manquante : importez-la
Contexte général
Sport Haltérophilie
Biographie
Naissance
Lieu de naissance Pokrovo-Chichkino
oblast de Riazan
Drapeau : URSS Union soviétique
Décès (à 69 ans)
Lieu de décès Badenhausen Drapeau : Allemagne
Palmarès
Or Arg. Bro.
Jeux olympiques 2 0 0
Championnats du monde 8 2 0
Championnats d(Europe 8 0 0

Vassili Ivanovitch Alexeiev (russe : Василий Иванович Алексеев, né le , mort le [1], est un haltérophile soviétique. Il fut champion olympique des super-lourds aux Jeux de Munich en 1972 et de Montréal en 1976 et vingt-deux fois champion du monde. Il battit 80 records du monde.

Biographie[modifier | modifier le code]

Surnommé « l'homme le plus fort du monde », Vassili Alexeiev est incontestablement le plus fameux haltérophile de l'histoire. Ses performances furent, il est vrai, remarquables. Le 18 mars 1970, il fut ainsi le premier homme à lever 600 kg au total olympique, avant de porter ce record à 612,5 kg le 28 juin 1970 lors des championnats d'Europe. Il signe son 80e et dernier record du monde le 31 octobre 1977 avec 256 kg à l'épaulé-jeté. Entre ces deux dates, il remporte presque toutes les compétitions auxquelles il participe : notamment deux titres olympiques et vingt-deux titres mondiaux dont 8 titres à l'arraché, 7 à l'épaulé-jeté et 7 au total olympique et vingt titres européens.

Outre ses qualités naturelles, l'un des secrets de ses performances était un entraînement extrêmement rigoureux qu'il avait mis au point en 1968. Il soulevait ainsi plus de 40 tonnes de fonte par séance d'entraînement. Son alimentation était très riche avec notamment 500 grammes de caviar mangé quotidiennement[2].

L'influence d'Alexeiev sur sa discipline fut majeure. Son physique, avec un tour de taille qui dépassa 150 cm, son expression durant l'effort, avec des mimiques inimitables, sa démarche guindée, son rituel lorsqu'il se poudrait les mains de magnésie, sa tignasse et ses rouflaquettes firent autant pour sa gloire et celle de sa discipline que ses résultats.

Alexeiev fut classé 90e champion du XXe siècle par L'Équipe en 2000.

Il meurt à 69 ans le 25 novembre 2011 des suites de problèmes cardiaques.

Sources[modifier | modifier le code]

  • coll., 100 champions pour un siècle de sport, Issy-les-Moulineaux, L'Équipe, 2000, pp. 40-41

Notes et références[modifier | modifier le code]