Variole du singe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Lésions cutannées sur un humain dues à la contraction de la variole du singe

La variole du singe est une maladie virale qui présente des manifestations ressemblants à celles de la variole, une maladie éradiquée de la surface de la planète depuis 1980. Le virus donnant cette maladie est appelé Monkeypox.

Pour éviter de l'attraper, il suffirait de se vacciner contre la variole. Le premier cas humain de variole du singe a été signalé en 1970 chez un enfant de la République démocratique du Congo (RDC) qui n'avait pas été vacciné contre la variole. L'arrêt des vaccinations après les années 70 pourrait expliquer l'ampleur de la flambée qui devait survenir en RDC en 1996-1997 (plus de 500 cas)

Soigner les symptômes[modifier | modifier le code]

La variole du singe se manifeste avec:

  • fièvre (39 °C)
  • éruption des vésicules (cloques) qui surviennent 48 heures après la fièvre.