Variations sur un thème de Frank Bridge

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Variations sur un thème de Frank Bridge
Op. 10
Genre Musique moderne
Musique Benjamin Britten
Sources littéraires Thème de Frank Bridge
Durée approximative 30 minutes
Dates de composition 1937
Création 27 août 1937
Festival de Salzbourg

Variations sur un thème de Frank Bridge (Op. 10) est une suite pour orchestre à cordes du compositeur britannique Benjamin Britten qui fut écrite en 1937. Elle correspond à la première reconnaissance internationale du compositeur.

Historique[modifier | modifier le code]

En mai 1937, le chef d'orchestre Boyd Neel est invité à se produire pour le mois d'août avec son orchestre à cordes au Festival de Salzbourg sous la condition expresse de donner la première mondiale d'une œuvre d'un compositeur britannique. Face à une durée si courte de temps pour la composition d'une œuvre, il contacte Benjamin Britten dont il se souvient de la facilité d'écriture. Ce dernier accepte et commence l'écriture de Variations sur un thème de Frank Bridge le 5 juin 1937 proposant une première ébauche à Boyd Neel dix jours plus tard et la version définitive de la pièce le 12 juillet 1937. L'œuvre est jouée le 27 août comme prévu et marque la reconnaissance sur la scène internationale de Britten.

Structure[modifier | modifier le code]

Variations sur un thème de Frank Bridge est composé sur le thème de Idyll un quatuor à cordes de 1906 de Frank Bridge, qui fut le professeur de Britten dans les années 1920. Elles sont constituées de onze mouvements :

  1. Introduction et thème - 2'30"
  2. Adagio - 3'20"
  3. March - 1'10"
  4. Romance - 1'40"
  5. Aria Italiana - 1'20"
  6. Bourrée classique - 1'25"
  7. Wiener Walzer - 3'20"
  8. Moto perpetuo - 1'05"
  9. Funeral March - 4'45"
  10. Chant - 1'40"
  11. Fugue et Finale - 7'30"

Son exécution dure environ 30 minutes.

Discographie[modifier | modifier le code]

L'enregistrement de référence reste à ce jour, comme pour bien d'autres œuvres du même compositeur, celui qu'en a fait Benjamin Britten à la tête du English Chamber Orchestra[non neutre]. On citera également les enregistrements de grande qualité de Richard Hickox, Steuart Bedford et Andrew Davis.