Variations et fugue sur un thème de Haendel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les Variations et fugue sur un thème de Haendel, op. 24 ont été composées par Johannes Brahms en septembre 1861 en l'honneur de l'anniversaire de Clara Schumann qui les créa la même année à Hambourg, puis les joua au Gewandhaus de Leipzig en décembre de la même année. Elles font partie des pièces pour piano les plus connues du musicien. Cependant, cette partition difficile ne sera jamais de celles qui soulèvent l'enthousiasme. Elles sont le pendant des Variations sur un thème de Paganini, op. 35 (1863) et sont contemporaines du Sextuor à cordes, opus 18 et des deux Quatuors op. 25 et 26 (1861).

Le thème est repris sur une sarabande extraite de la onzième suite pour le clavecin de Georg Friedrich Haendel écrites en 1733 (Suite 5 B flat, HWV 434).

La composition comprend le thème, 25 variations et se termine par une fugue. Cette œuvre doit cependant prendre place à côté des Variations Goldberg de Bach, BWV 988 (1740) ou des Variations sur une valse de Diabelli, opus 120 (1823) de Beethoven.

Liens externes[modifier | modifier le code]