Vanilloïde

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Un vanilloïde est un composé qui possède un groupe vanillyle. Parmi le groupe des vanilloïdes se trouvent l'alcool vanillique, la vanilline, l'acide vanillique, l'acétovanillone, l'acide vanillylmandélique, l'acide homovanillique, la capsaïcine, etc. De même, ils existent les isovanilloïdes.

Structure de l'alcool vanillique Structure de la vanilline Structure de l'acide vanillique Structure de l'acetovanillon
alcool vanillique vanilline acide vanillique acétovanillone

De nombreux vanilloïdes, en particulier la capsaïcine, mais aussi la résinifératoxine ou l'olvanil, se lient aux récepteurs TRPV1 (transient receptor potential vanilloid type 1), un canal ionique qui répond naturellement à des stimuli nocifs tels que des températures élevées et pH acides[1]. Cette action est responsable pour de la sensation de chaleur ou de brûlure après l'ingestion de capsicum.

En dehors de l'industrie agro-alimentaire, certains vanilloïdes tels que le nonivamide sont utilisés dans certaines formules de gaz poivre (« pepper spray »).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) SC Pingle, JA Matta et GP Ahern, « Capsaicin receptor: TRPV1 a promiscuous TRP channel », Handbook of experimental pharmacology, vol. 179, no 179,‎ 2007, p. 155–171 (ISBN 978-3-540-34889-4, liens PubMed? et DOI?)

Littérature[modifier | modifier le code]