Vanesse des perlières

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Vanessa virginiensis

La Belle américaine ou Vanesse des perlières (Vanessa virginiensis) est un lépidoptère appartenant à la famille des Nymphalidae, à la sous-famille des Nymphalinae et au genre Vanessa présent en Amérique du Nord, aux îles Canaries et à Madère.

Dénomination[modifier | modifier le code]

Nymphalis virginiensis (Dru Drury, 1773)

Synonymes : Papilio virginiensis (Drury, 1773) et Papilio huntera (Fabricius, 1775)[1].

Noms vernaculaires[modifier | modifier le code]

La Vanesse des perlières ou Belle américaine se nomme American Painted Lady en anglais.

Description[modifier | modifier le code]

La Vanesse des perlières présente un dessus des ailes fauve orangé ponctué de taches noires et de taches blanches assez semblable à Vanessa cardui et à Vanessa kershawi. Elle s'en distingue par une rangée de taches submarginales noires à reflet bleuté au bord des ailes postérieures.

Le revers présente deux gros ocelles caractéristiques.

Le mâle a une envergure de 20 à 25 mm.

Chenille[modifier | modifier le code]

La chenille est noire, annelée de blanc ou de jaune, avec une rangée de larges taches sur les côtés. Les épines sont noires, avec la base rouge.

Biologie[modifier | modifier le code]

Plantes hôtes[modifier | modifier le code]

La chenille de la Vanesse des perlières a pour plantes-hôtes diverses astéracées, dont des gnaphales, des antennaires et des immortelles (Gnaphalium, Antennaria et Anaphalis spp.)[2].

Écologie et distribution[modifier | modifier le code]

Le Vanesse des perlières est présente aux îles Canaries, à Madère, et en Amérique du Nord du Canada jusqu'en Amérique centrale et à Cuba[2].

Biotope[modifier | modifier le code]

Elle a pour habitat les prairies fleuries, elle se rencontre le long des routes, dans les friches, les prés et les clairières.

Période de vol et hivernation[modifier | modifier le code]

Sa période de vol va de mai à septembre.

L'existence d'une diapose hivernale n'est pas certaine.

Migration[modifier | modifier le code]

En Amérique du Nord, la vanesse de Virginie migre vers le sud avant la saison froide et revient habituellement au Canada en mai.

Protection[modifier | modifier le code]

Pas de statut de protection particulier

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Tom Tolman, Richard Lewington, Guide des papillons d'Europe et d'Afrique du Nord, Delachaux et Niestlé, ISBN 978-2-603-01649-7