Vampyronassa rhodanica

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Vampyronassa rhodanica est une espèce de céphalopode vampyromorphe disparue, du Jurassique moyen (Callovien), décrite en 2002 d'après les restes fossiles d'une vingtaine d'individus découverts dans les années 1980 au lagerstätte de La Voulte-sur-Rhône.

C'est la seule espèce fossile clairement attribuable à la famille des Vampyroteuthidae, et l'une des deux seules espèces connues à ce jour. Elle atteste de l'origine très ancienne de la famille, et donc des vampyromorphes.

Vampyronassa rhodanica est très similaire à son cousin actuel, le vampire des abysses, Vampyroteuthis infernalis. Il possède quatre paires de tentacules, reliées par une membrane (velum), ainsi qu'une cinquième paire de bras, plus réduite, en position dorsale. Il est très probable que Vampyronassa rhodanica ait également porté des organes lumineux. Les scientifiques ont d'ailleurs observé sur certains spécimens des structures qui pourraient s'y rattacher.

Vampyronassa rhodanica vivait en milieu marin profond, à environ 200 mètres de profondeurs, sur le talus continental. Bien qu'il ait vécu en zone aphotique, ce n'était donc probablement pas une espèce abyssale, comme son cousin. Son corps globalement plus fuselé, deux tentacules brachiaux plus développés que les six autres, et une musculature plus importante semblent également attester qu'il devait être un prédateur plus actif que Vampyroteuthis[1]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c J.C. Fischer & B. Riou, Vampyronassa rhodanica nov. gen. nov sp., vampyromorphe (Cephalopoda, Coleoidea)du Callovien inférieur de la Voulte-sur-Rhône(Ardèche, France), Annales de Paléontologie 88 (2002) 1−17