Valori plastici

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Valori plastici
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Langue italien
Date de fondation 1918
Date du dernier numéro 1922
Ville d’édition Rome

Directeur de publication Mario et Edita Broglio

Valori plastici est une revue artistique italienne fondée à Rome, en novembre 1918, par Mario et Edita Broglio avec un programme de « retour à l’art classique » qui deviendra assez rapidement un véritable « retour à l’ordre »[1].

La revue réunit des peintres figuratifs, comme Armando Spadini (it) et Carlo Socrate, les frères Giorgio De Chirico et Alberto Savinio, ainsi que des rescapés du futurisme, tels Carlo Carrà et Ardengo Soffici, qui s’éloignent alors de plus en plus de toute idée d’avant-garde. Le programme qui les réunit vise une nouvelle institutionnalisation aristocratique et spiritualiste de l’art. Comme l’écrit Carrà dans l’éditorial du premier numéro, il s’agit de retrouver « la rigueur de la peinture » en réaffirmant une conception de l’art comme expérience de l’Italie et de sa tradition. Ainsi, contre l’activisme révolutionnaire et la mythologie avant-gardiste du futurisme, la revue prône une discipline idéaliste axée sur les seules « valeurs plastiques ». Les instance néoclassicistes développées par la revue, qui cesse de paraître avant l’instauration du régime fasciste, aboutiront ensuite au mouvement du Novecento animé par Margherita Sarfatti.

La revue est sortie de 1918 à 1922 en Italie et elle a également connu une « édition pour l’étranger », publiée en langue française, qui a paru de 1920 à 1921.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Giovanni Lista, De Chirico et l’avant-garde, L’Age d’Homme, Lausanne, 1983
  • Reprint de la revue Valori Plastici, Éditions Trans/Form, Paris, 1983
  • Valori Plastici, Palazzo delle Esposizioni, 28 octobre 1998-18 janvier 1999, Rome – Edizioni Skira, Milan, 1998

Références[modifier | modifier le code]

  1. Fanette Roche-Pézard, « Valori Plastici, 1918-1922 : ordre plastique, ordre moral, ordre politique », in Le retour à l’ordre dans les arts plastiques et l’architecture, C.I.E.R.E.C.-Musée d’Art et d’Industrie, Saint-Etienne, 1975