Vallter 2000

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Vallter 2000
Vue aérienne de la station.
Pied de la station en été
Administration
Pays Drapeau de l'Espagne Espagne
Communauté Catalogne
Province Gérone
Comarque Ripollès
Site web www.vallter2000.com
Géographie
Coordonnées 42° 25′ 24″ Nord 2° 15′ 24″ Est / 42.42333, 2.25667 ()  
Massif Pyrénées
Altitude maximum 2535
Altitude minimum 1910
Ski alpin
Télésièges 2
Téléskis 6
Débit 5200 (personnes/heure)
Pistes
Nombre de pistes 12
     Noires 2
     Rouges 4
     Bleues 4
     Vertes 2
Total des pistes 12 km
Neige artificielle
Canons 68
Superficie 5 pistes — 7 km km

Géolocalisation sur la carte : Catalogne

(Voir situation sur carte : Catalogne)
Vallter 2000

Géolocalisation sur la carte : Pyrénées

(Voir situation sur carte : Pyrénées)
Vallter 2000

Vallter 2000 est une station de ski du nord de la comarque de Ripollès, dans la province de Gérone, en Espagne. Comme son nom l'indique, elle est située dans la vallée du Ter, plus précisément aux sources de celui-ci. Entourée par les pics du Géant, de Gra de Fajol (en) et de la Dona (en), elle occupe les parties nord du cirque d'Ulldeter, et est du cirque de Morens.

Géographie[modifier | modifier le code]

L'altitude de la station varie entre 1910[1]-1959[2] et 2535 mètres.

Enneigement[modifier | modifier le code]

Étant située à l'extrémité orientale de la chaîne pyrénéenne, l'enneigement est très irrégulier. En effet, les fronts nuageux en provenance de l'atlantique y arrivent très affaiblis, par contre, les vents d'origine méditerranéenne, beaucoup moins fréquents, mais beaucoup plus violents que ceux provenant de l'Atlantique, peuvent provoquer d'importantes chutes de neige. Ainsi certaines années, la station a pu être une des plus enneigées d'Europe, restant ouverte à des dates inhabituelles pour les Pyrénées (fin mai en 1996).

L'altitude de la station permet un bon enneigement naturel, meilleur que dans d'autres stations, et bien qu'elle soit davantage orientée à l'est voire au sud qu'au nord, une bonne tenue de la neige. Cependant et en vertu de l'enneigement irrégulier mentionné, la station s'est équipée d'un système de neige artificielle (en complément de l'enneigement naturel) lui permettant d'ouvrir la majorité du domaine durant toute la saison, même en l'absence de vent méditerranéen notable.

Histoire[modifier | modifier le code]

Infrastructures[modifier | modifier le code]

Les parkings et les bâtiments de la station ne sont pas situés au point le plus bas, un télésiège permet donc de remonter à la station. Tous les autres remonte-pente partent de la station. Un téléski a été écourté à cause d'un risque d'avalanche.

La présence de la station est un facteur économique important pour la vallée de Camprodon, et a probablement contribué à augmenter l'attractivité touristique des villages de la région. Cependant, le trafic routier engendré dépasse les capacités de certains villages, par exemple Setcases.

Cyclisme[modifier | modifier le code]

En mars 2013, Vallter 2000 a accueilli la troisième étape du tour de Catalogne. Nairo Quintana s'imposait au sommet devant Alejandro Valverde qui devenait pour sa part leader de la course. Un an plus tard, en mars 2014, encore sur le tour de Catalogne, l'américain Tejay van Garderen remporta la quatrième étape arrivant à Vallter 2000-Setcases, sous un épais brouillard, devant Romain Bardet, précédant de quelques secondes le groupe des principaux favoris parmi lesquels Alberto Contador, Joaquim Rodríguez portant le maillot de leader, Nairo Quintana, Andrew Talansky et Christopher Froome.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]