Vallon des Auffes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le vallon des Auffes

Le vallon des Auffes est un petit port de pêche du 7e arrondissement de Marseille.

Il est situé à 2,5 km au sud du Vieux-Port par la corniche Kennedy, entre la plage des Catalans et l'anse de Malmousque.

Histoire[modifier | modifier le code]

Exemple d'ouvrage en alfa

Le port tire son nom de l'auffe[1] ou alfa qui est une sorte de graminée permettant de fabriquer des cordages pour les navires, des nattes et des filets.

Le pont en béton armée a été construit au XIXe siècle, lors des travaux visant à créer la corniche. Trois arches en plein cintre de 17 m de haut enjambent le port sur une longueur de 60 m. L'anse a été barrée lors de la construction des fondations afin de la maintenir au sec[2].

En 1927, le président Gaston Doumergue inaugure le monument « Aux héros de l'armée d'Orient et des terres lointaines de la Première Guerre mondiale » : une statue de bronze de 5 m de haut représentant une femme les bras levés au ciel face à la méditerranée. Ce monument a été classé le 23 juillet 2009[3].

De 1998 à 2006, une affiche de Zinédine Zidane est apposée par Adidas au-dessus du vallon, elle a depuis été remplacé par une publicité pour le Coca-Cola puis par un portrait.

Médias[modifier | modifier le code]

Galerie[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. « Auffe », sur Wiktionnaire (consulté le 26 novembre 2010) : « (Botanique) (Vieilli) Sorte de graminée, dont on se servait pour faire des cordages, des nattes, des filets. »
  2. « La Corniche à Marseille, en histoire et en images », sur marseille-ancienne.fr (consulté le 12 septembre 2010)
  3. « Service départemental de l'Architecture et du Patrimoine 13 », sur culture.gouv.fr (consulté le 29 mars 2011)
  4. Fred Thom, Roger Antoine, « Le Cinéma à Marseille », sur plume-noire.com (consulté le 12 septembre 2010) : « La représentation physique est très photogénique, officiant comme une ballade touristique »
  5. Franz-Olivier Giesbert, Le Lessiveur, Flammarion Noir,‎ 6 mai 2009, 295 p. (ISBN 978-2081226616)
  6. Jacques-Pierre Amette, « La grande lessive de Marseille », sur lepoint.fr,‎ 14 mai 2009 (consulté le 26 novembre 2010) : « Du vallon des Auffes à l’avenue du Prado, on croise des killers bien nippés »