Vallées Calchaquies

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
La Quebrada de Cafayate

Les vallées Calchaquies (en castillan Valles Calchaquíes) sont un système de vallées et de montagnes argentines de 500 kilomètres de long, qui s'étendent sur les provinces de Salta, de Catamarca, et de Tucumán jusqu'aux environs de la frontière avec la Bolivie.

Ces vallées sont considérées comme un des sites les plus notables et les plus beaux d'Argentine.[réf. nécessaire] Dans cette région se développa la culture de Santa María, agro-céramique, appartenant à l'ensemble de la civilisation andine. La capitale Santa María, existe encore. Les vallées Calchaquies ont reçu leur nom d'une des nations diaguitas ou paziocas, les calchaquís, une culture indigène qui imposa une guerre de 100 ans aux envahisseurs espagnols, guerre connue sous le nom de Guerras Calchaquíes (guerres calchaquies), initiées en 1562 par le chef militaire Juan Calchaquí.


Article détaillé : Diaguita.

Attraits et patrimoine culturel[modifier | modifier le code]

La vallée Calchaquie centrale est parcourue par le río Santa María. Au sud-est se trouve la retenue du Río Hondo et plus au nord, les barrages d'El Cadillal, situé sur le río Dulce ou Salí, de La Angostura, sur le río de los Sosa, et la retenue d'Escaba presqu'au début du cours du río Marapa.

Les vallées Calchaquies sont parsemées de villes et de sites précolombiens et coloniaux, en grande partie intacts, comme Cachi, Amaicha, Tafí del Valle, Santa María, Cafayate, San Carlos, Angastaco, Molinos, Seclantás, Andalgalá entre autres.

Ces vallées sont aussi entourées des sommets les plus élevés des Sierras pampéennes, tel le Nevado de Cachi, entre autres.

C'est dans les vallées calchaquies et notamment dans la région de Cafayate que sont produits quelques-uns des meilleurs vins argentins.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :