Vallée d'Aoste Lard d'Arnad

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Lard d'Arnad

Le Vallée d'Aoste Lard d'Arnad est le nom d'un produit de charcuterie traditionnel obtenu sur le territore de la commune d'Arnad, dans la région autonome Vallée d'Aoste.

Depuis 1996, la dénomination Vallée d'Aoste Lard d'Arnad est protégée par un label de qualité européen, en italien DOP Denominazione di Origine Protetta, en français AOP, Appellation d'origine protégée.

Description et préparation[modifier | modifier le code]

On l'obtient à partir du lard d'épaule d'un porc d'au moins 160 kilogrammes et d'âge d'au moins 9 mois, dont la viande doit être rosée et sans taches. Le produit final est quadrangulaire et pèse de 3 hectogrammes à 4 kilogrammes. Depuis toujours le lard d'Arnad est conservé et affiné dans les Doïls, des moules en bois ne permettant à la saumure de s'échapper. Aujourd'hui on utilise souvent aussi des récipients en verre.

La préparation prévoit l'ébarbage du lard, ensuite il est inséré dans des récipients en verre en couches alternées avec du sel et de l'eau bouillie avec du sel, du poivre, du romarin, du laurier, de la sauge, des clous de girofle, de la cannelle, des grains de genièvre, de la noix muscade et de l'achillée. Le récipient est ensuite fermé, c'est le début de la période d'affinage, de la durée d'un an. Pour le conserver plus longtemps, le lard est posé dans des récipients hermétiques avec du vin blanc.

Consommation[modifier | modifier le code]

Il existe traditionnellement deux façons de servir le lard d'Arnad :

  • Coupé en tranches fines, avec de la polenta rissolée, de façon que le lard fonde et que son arôme s'unisse à celui de la polenta ;
  • Le bocon du diable, sur des tranches de pain noir de seigle, rissolée à la poêle avec de l'ail, avec du miel. En ce cas, le lard est une alternative à la motsetta de chamois, un autre produit d'excellence de la charcuterie de la basse vallée d'Aoste.

Production[modifier | modifier le code]

Il existe trois charcuteries principales, toutes ayant siège à Arnad, qui garantissent la production du lard :

  • Maison Bertolin (hameau Champagnolaz), la plus importante, fondée en 1957 ;
  • Frères Laurent (hameau Extraz) ;
  • Arnad le vieux (hameau Arnad-le-vieux), fondé en 1998

Sources[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :