Valentin Bouboukine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Valentin Bubukin)
Aller à : navigation, rechercher
Valentin Bubukin
Valentin Bubukin.jpg
Valentin Bubukin en mai 2007.
Biographie
Nom Valentin Borisovich Bubukin
Nationalité Drapeau de l’URSS soviétique → Drapeau de la Russie russe
Naissance 23 avril 1933
Lieu Moscou, RSFS de Russie
Drapeau de l’URSS Union soviétique
Décès 30 octobre 2008 (à 75 ans)
Lieu Moscou
Drapeau de la Russie Russie
Période pro. 1952-1965
Poste Attaquant, puis entraîneur
Parcours professionnel 1
Saisons Club M. (B.)
1952 Drapeau : URSS VVS Moscou (réserve)
1953-1960 Drapeau : URSS Lokomotiv Moscou 150 (49)
1961-1962 Drapeau : URSS CSKA Moscou 20 (3)
1963-1962 Drapeau : URSS Lokomotiv Moscou 118 (31)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe M. (B.)
1959-1961 Drapeau : URSS Union soviétique 11 (4)
Équipes entraînées
Années Équipe Stats
1966-1968 Drapeau : URSS Lokomotiv Moscou
1970-1972 Drapeau : URSS Tavria Simferopol
1972-1974 Drapeau : URSS Karpaty Lviv
1975-1977 Drapeau : URSS CSKA Moscou
(adjoint)
1978 Drapeau : Viêt Nam Cau lac bo Quan doi
1979 Drapeau : URSS CSKA Moscou
(adjoint)
1980 Drapeau : URSS CSKA Moscou
(directeur)
1981-1983 Drapeau : URSS CSKA Moscou
(adjoint)
1985-1987 Drapeau : URSS CSKA Moscou
(adjoint)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Valentin Borisovich Bubukin (en russe : Бубукин, Валентин Борисович — en français Valentin Borissovitch Bouboukine), né le 23 avril 1933 à Moscou (Union soviétique) et mort le 30 octobre 2008, est un joueur de football soviétique. Il représenta l'Union soviétique lors de la Coupe du monde de football 1958 et l'Euro 1960.

Débuts[modifier | modifier le code]

Bubukin commence sa carrière au VVS Moscou en faisant partie de la réserve lors de la saison 1952, il n'intégrera jamais l'équipe première puisqu'il ira au Lokomotiv Moscou en 1953 où il évoluera à l'attaque avec Georgi Borzenko sa première saison se termine avec une 6e place.

La saison 1954 débute mais Bubukin n'arrive pas à s'imposer parmi l'équipe-type, le club rate sa saison et termine 10e. Le Lokomotiv tente de faire oublier cette contre performance mais termine la saison 1955 avec une 5e place et une élimination en demi-finale de la Coupe d'URSS de football.

La saison 1956 ne réussit pas au Lokomotiv, il prenne la 10e et se maintienne de justesse parmi l'élite, preuve du fiasco le meilleur buteur de l'équipe est Viktor Sokolov avec seulement 9 buts inscrits. Bubukin ne réussit toujours pas à gagner sa place.

Premier trophée et découverte[modifier | modifier le code]

Après la catastrophe de 1956, le Lokomotiv réagit en 1957 et prend la 4e du Championnat d'Union soviétique de football et remporte la Coupe d'URSS en s'imposant 1-0 face au Spartak Moscou.

La saison 1958 est une grande saison pour Bubukin, il s'invite dans l'équipe type du Lokomotiv et ne déçoit pas en marquant à 9 reprises terminant ainsi 6e juste derrière son coéquipier Viktor Voroshilov auteur de 10 buts. Il est sélectionné par Kachalin pour jouer la Coupe du monde de football de 1958 mais il verra l'ensemble des matchs de son pays depuis le banc n'étant aligné aucune fois pendant cet événement planétaire.

La saison 1959 est un renouveau pour Bubukin et son équipe, il termine second du championnat à 2 petits points du Dinamo Moscou et termine à la 4e place du classement des buteurs avec 10 buts. Bubukin voit un coup d'arrêt lors de la saison 1960 où il ne terminera pas dans les premiers du classement des buteurs, classement où s'illustre son coéquipier Viktor Sokolov qui affichera le score de 17 buts et prendra la 3e place. Le club termine 5e et Bubukin décide de faire ses valises et de partir au CSKA Moscou. Kachalin le sélectionne pour l'Euro 1960 en France, à la différence de la Coupe du monde, il est titulaire pendant les éliminatoires jusqu'à la finale où il remportera avec son équipe le Championnat d'Europe de football au Parc des Princes.

CSKA Moscou[modifier | modifier le code]

Bubukin fraîchement champion débarque au CSKA Moscou au début de la saison 1961, le club termine pourtant premier de la phase A mais finit 4e sur le tableau final, Bubukin ne participera à peu de match, à cause de l'efficacité devant le but du buteur Aleksei Mamykin. La saison 1962 n'est guère mieux, Bubukin ne trouve que rarement le chemin des filets et le club termine 4e, Valentin retourne au Lokomotiv après la fin de la saison.

Retour au Lokomotiv[modifier | modifier le code]

Valentin Bubukin retourne au Lokomotiv pour commencer la saison 1963, mais il vit une saison cauchemardesque avec le Lokomotiv qui prend la 17e et qui est relégué en deuxième division. La saison 1964, voit Bubukin terminer meilleur buteur de l'équipe et permettre au club de remonter en Soviet Top League.

La saison 1965 est la dernière pour Bubukin, le Lokomotiv termine 15e et échappe de justesse à la relégation. Bubukin raccroche les crampons à l'âge de 32 ans.

Carrière d’entraîneur[modifier | modifier le code]

Dès l'annonce de la fin de sa carrière, Bubukin prend les devants du Lokomotiv pour la saison 1966, mais il ne réussit pas à redorer la blason de l'équipe et le Lokomotiv termine 17e. La saison 1967 ne voit aucun changement dans le jeu et le Lokomotiv termine une nouvelle fois 17e. La saison 1968 est un peu meilleure : le Lokomotiv termine 10e. Bubukin quitte le poste d’entraîneur.

De 1970 à 1972, Bubukin entraîne l'équipe du Tavria Simferopol, en Crimée, qui évolue en seconde division, mais il ne parvient pas à faire monter le club au haut niveau.

Bubukin entraîne à partir de 1973, le club du Karpaty Lviv. Il termine 14e avec son club évitant de peu un nouveau séjour pour Valentin en seconde division. Bubukin ne peut faire mieux que la 11e place avec le club lors de la saison 1974. Il alors le club pour être adjoint d'Anatoli Tarassov et d'Aleksei Mamykin au CSKA Moscou de 1975 à 1977.

En 1978, il fait un passage au Championnat du Vietnam de football où il entraîne le Cau lac bo Quan doi et décroche le titre de champion.

Bubukin revient en URSS lors de la saison 1979 et reste jusqu'à 1987 dans la liste des entraîneurs du CSKA ou dans l'administration.

Palmarès[modifier | modifier le code]