Valentin-Yves Mudimbe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Valentin-Yves Mudimbe ou Vumbi-Yoka Mudimbe, souvent typographié V.Y. Mudimbe est un philosophe, écrivain, poète et critique littéraire, né le 8 décembre 1941 à Jadotville (Likasi) au Congo belge (aujourd’hui République démocratique du Congo).

Biographie[modifier | modifier le code]

Valentin-Yves Mudimbe devenu Vumbi-Yoka Mudimbe sous l’effet de la zaïrianisation est né le 8 décembre 1941 à Likasi (anciennement Jadotville), dans la province du Katanga. Dès le bas âge, il sait déjà qu’il veut devenir prêtre. Il va fréquenter des séminaires jusqu’à faire son noviciat dans un monastère chez les bénédictins. Mais en 1962, le métier de la foi ne l’intéresse plus et décide d’abandonner cette voie pour s’inscrire à l’université. En 1970, il obtient un doctorat en philosophie et lettres à l’université de Louvain. De retour au Congo, il enseignera à L’université nationale du Zaïre (campus de Lubumbashi). En 1979, comme beaucoup d’écrivains Zaïrois, il prend la route de l’exil qui l’emmènera dans des nombreux pays d’Afrique et d’Europe occidentale. Mais il finit par s’établir aux États-Unis où il a enseigné au Haverford College et à l’université Stanford. Il enseigne actuellement à l’université Duke[1].

Mudimbe se concentre plus étroitement sur la phénoménologie, le structuralisme, les récits mythiques, ainsi que la pratique et l'utilisation de la langue.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

  • 1973 : Entre les eaux. Dieu, un prêtre, la révolution, Paris, Présence africaine, 1973 (trad. en anglais par Stephen Becker : Between Tides, New York, Simon and Schuster, 1991).
  • 1976 : Le Bel Immonde, Paris, Présence africaine, 1976 (trad. en allemand par Peter Schunck :Auch wir sind schmutzige Flüsse, Frankfurt am Main, Otto Lembeck, 1982 ; en anglais par M. DE Jager:Before the Birth of the Moon, New York, Simon and Schuster,1989)[2].
  • 1979 : L’écart, Paris, Présence Africaine, 1979 (trad. en anglais par Marjolijn DEJAGER : The Rift, Minneapolis, University of Minnesota Press, 1993)[3].
  • 1989 : Shaba deux. Les carnets de mère Marie-Gertrude, Paris, Présence africaine.

Mémoires, chroniques, autobiographies, biographies[modifier | modifier le code]

  • 1976 : Carnets d’Amérique, Paris, Saint Germain-des-Prés
  • 1994 Les corps glorieux des mots et des êtres : esquisse d’un jardin à la bénédictine,Paris – Montréal, Présence Africaine – Humanités
  • 2006 : Cheminements. Carnets de Berlin (avril-juin 1999), Québec, Éditions Humanitas, 2006.

Essais[modifier | modifier le code]

  • « Humanisme et négritude », Présence universitaire, 14 (1964), p. 5-13.
  • « La littérature noire et le problème du sacré », Présence universitaire, 23 (1966), p. 20-30.
  • « Orphée-noir », Congo-Afrique, 3 (1966), p. 149-153.
  • « Physiologie de la négritude », Études Congolaises, 10 (1967) n. 5, 1-18.
  • « Héritage occidental et conscience nègre. Introduction à l’étude des sources de l’idéologie africaine », Congo-Afrique, 26 (1968), p. 283-294.
  • « Structuralisme, événement, notion, variations et les sciences humaines en Afrique », Cahiers économiques et sociaux, 6 (1968), p. 3-7.
  • « Matérialisme historique et histoire immédiate», Cahiers économiques et sociaux, 8, 1970, n.3.
  • « Négritude et politique », dans Hommages d’hommes de culture », Paris, Présence africaine, 1970, p. 276-283
  • « Réflexions sur la vie quotidienne », Kinshasa, Mont noir, 1972 (coll. « Objectif 80 »).
  • « Autour de la Nation. Leçon de civisme. Introduction », Kinshasa – Lubumbashi, Mont noir, 1972 (coll. « Objectif 80 »).
  • « L’autre face du royaume, une introduction à la critique des langages en folie », Lausanne, L’âge d’homme, 1973.
  • « Héritage occidental et critique des évidences », Zaïre-Afrique, 72 (1973), p. 89-99.
  • « Des philosophes africains en mal de développement », Zaïre-Afrique, 108 (1976), p. 453-458.
  • « Philosophie, idéologie, linguistique », dans La place de la philosophie…, Lubumbashi, 1976, p. 148-153.
  • « Le christianisme vu par un Africain », dans Religions africaines et christianisme, Colloque intern. de Kinshasa, 1978 I, Cahiers des religions africaines, 11 (1977) n.21-22, p. 165-176.
  • « Entretien avec Monseigneur Tshibangu Tshishiku », Recherches, Pédagogie et culture, 6 (1977) n.32, p. 16-19.
  • « Problèmes théoriques des sciences sociales en Afrique », dans Cultures africaines, Problèmes et perspectives, (Textes et documents), Lubumbashi, Centre de ling. théor. et appliquée, 1977, p. 33-41[4].
  • « La libération d’une parole africaine, Notes sur quelques limites du discours scientifique », dans Philosophie et libération, 2e Semaine philos. de Kinshasa, Kinshasa, Faculté de Théologie Catholique, 1978, p. 55-59.
  • « Air, étude sémantique », Vienne – Fôhrenau, E. Stiglmayr, 1979.
  • « Civilisation et Église Catholique. Vers une “décolonisation” du catholicisme africain ? », Cahiers de religions africaines, 13 (1979) n. 25, p. 145-151.
  • « Le chant d’un Africain sous les Antonins. Lecture du Privilegium Veneris », dans Africa et Roma. Acta omnium gentium ac nationum vanventus latinis litteris linguaque fovendi, Roma, « L’Erma » di Bretschneider, 1979.
  • « La dépendance de l’Afrique et les moyens d’y remédier », Paris, Berger-Levrault, 1980.
  • « Du Congo au Zaïre : essai d’un bilan (sous la dir. de J. VANDERLINDEN) », Bruxelles, Centre de recherche et d’information sociopolitique [env. 1980].
  • « Visage de la philosophie et de la théologie contemporaine au Zaïre », Bruxelles, CEDAF, 1981.
  • « Panorama de la pensée africaine contemporaine de langue française », dans La philosophie en Afrique, Recherche, Pédagogie, Culture, 9 (1982) n.56, p. 15-29.
  • « La pensée africaine contemporaine 1954-1980. Répertoire chronologique des ouvrages de langue française », dans La philosophie en Afrique, Recherche, Pédagogie, Culture, 9 (1982) n.56, p. 68-73.
  • « In memoriam : Alexis Kagame (1912-1981) », dans La philosophie en Afrique, Recherche, Pédagogie et Culture, 9 (1982) n.56, p. 74-78.
  • « L’odeur du père : essai sur des limites de la science et de la vie en Afrique Noire », Paris, Présence africaine, 1982.

Poèmes[modifier | modifier le code]

  • «Déchirures», Kinshasa, Mont Noir, 1971 (coll. « Jeune littérature »,3).
  • «Entretailles précédé de Fulgurances d’une lézarde», Paris, Saint-Germain-des-Prés, 1973.
  • «Les fuseaux parfois…», Paris, Saint-Germain-des-Prés, 1974.
  • «Les fragments d’un espoir», dans Marc ROMBAUT, Nouvelle poésie négroafricaine, La parole noire. Poésie I, 43-44-45, janvier-juin 1976, p. 183-186.

Études[modifier | modifier le code]

  • 1970 : La littérature de la République Démocratique du Congo, L’Afrique littéraire et artistique.

Publications en anglais[modifier | modifier le code]

  • Diaspora and immigration, N°Spécial de The South Atlantic Quarterly, (Durham, Duke University Press), vol. 98, 1-2, Winter-Spring 1999.
  • Tales of Faith: Religion as Political Performance in Central Africa, Londres–Atlantic Highlands, Athlone Press, 1997.
  • The Idea of Africa, African Systems of Thought, Bloomington – Indianapolis, Indiana University Press – James Currey, 1994[5].
  • History Making in Africa, Middletown (Conn.), Wesleyan University, 1993.
  • The Surreptitious Speech : Présence Africaine and the Politics of Otherness 1947-1987, Chicago – Londres, University of Chicago Press, 1992.
  • Parables and Fables : Exegesis Textuality and Politics in Central Africa, Madison, The University of Wisconsin Press, 1991.
  • The Invention of Africa : Gnosis, Philosophy and the Order of Knowledge, Bloomington (USA) – Londres, Indiana University Press – James Currey, 1988[6].
  • African Gnosis : Philosophy and the Order of Knowledge, 27th annual Meeting of the African Studies Association, Los Angeles, 25-28 octobre 1984.
  • Edward W. Blyden and African Identity, a paper presented at the intern. Conference on African Philosophy : Philosophy by Africans and People of African Descent, Haverford (USA), Haverford College, juillet 1982.

Récompenses[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Duke University, Program in Literature - Valentin Y Mudimbe
  2. http://biblio.critaoi.auf.org/191/01/Microsoft_Word_-_BUKASA_MULUMBA.pdf
  3. http://www.erudit.org/revue/rum/2006/v37/n1/016718ar.pdf http://id.erudit.org/iderudit/016718ar
  4. http://etudesafricaines.revues.org/45
  5. http://books.google.ch/books/about/The_Idea_of_Africa.html?id=zL4IdY3pH3UC&redir_esc=y
  6. http://multiworldindia.org/wp-content/uploads/2010/05/mudimbe.pdf

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]