Valentín Ferraz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ferraz.
Valentín Ferraz

Valentín Ferraz y Barrau, né à Anciles (province de Huesca) en 1793 et mort à Madrid en 1866, est un militaire et homme politique espagnol, président du Conseil des ministres espagnol en 1840.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il naît dans une famille d'illustres militaires, politiciens et juristes. Il intègre le Régiment des Dragons du roi et participe à la Guerre d'indépendance espagnole au siège de Saragosse. Plus tard, avec le grade d'enseigne, il participe aux fronts de Valence et Barcelone.

Après le conflit, il est envoyé à sa demande en Amérique, où les troupes royales affrontent les indépendantistes. Il embarque le 8 mai 1816 à Cadix, en compagnie du brigadier José de la Serna, à bord de la frégate La Venganza. Commandant, il dirige certaines opérations au Pérou et au  Haut-Pérou, participe aux faits d'armes d'Arica et se distingue durant le combat d'Arequipa en 1823. En récompense il reçoit la Croix de l'Ordre de Saint-Ferdinand. Il participe également à la répression de la rébellion du général Olañeta qui se soulève contre l'autorité du vice-roi José de la Serna. La défaite royaliste à la Bataille d'Ayacucho signifie la fin de sa carrière militaire au Nouveau Monde.

Il rentre en Espagne en 1825 pour être affecté en Alava. Devenu colonel il intègre le Régiment d'Estrémadure puis la Garde royale espagnole. Au début du règne d'Isabelle II, durant les régences de Marie-Christine et d'Espartero, il est trois fois ministre de la Guerre, député, sénateur, maire de Madrid et président du Conseil des ministres.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Francisco Ruiz Cortés, Diccionario biográfico de personajes históricos del siglo XIX español, p. 180

Articles connes[modifier | modifier le code]