Valença (Portugal)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Valença.
Valença
Blason de Valença
Héraldique
Administration
Pays Drapeau du Portugal Portugal
Région Nord
Sous-région Minho-Lima
Ancienne province Minho
District Viana do Castelo
Maire
Mandat
Jorge Salgueiro Mendes (PSD)
2009 - 2014
Code postal 4930
Démographie
Population 14 127 hab. (2011[1])
Densité 120 hab./km2
Géographie
Coordonnées 42° 01′ 00″ N 8° 38′ 00″ O / 42.0167, -8.63333 ()42° 01′ 00″ Nord 8° 38′ 00″ Ouest / 42.0167, -8.63333 ()  
Superficie 11 743 ha = 117,43 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Portugal (administrative)

Voir la carte administrative du Portugal
City locator 14.svg
Valença

Géolocalisation sur la carte : Portugal (relief)

Voir la carte topographique du Portugal
City locator 14.svg
Valença
Liens
Site web http://www.cm-valenca.pt

Valença est une municipalité (en portugais : concelho ou município) du Portugal, située dans le district de Viana do Castelo et la région Nord.

La ville est parfois appelée Valença do Minho.

Géographie[modifier | modifier le code]

Sur une butte dominant la rive gauche du Minho, Valença est limitrophe :

La Vieille ville

Histoire[modifier | modifier le code]

Valença a d'abord porté le nom de Contrasta et a été érigée en municipalité, sous ce nom, en 1217, par charte octroyée par le roi Sanche Ier. Une nouvelle charte, en 1262, a officialisé le nom actuel.

Valença fut le premier marquisat du royaume[2]. Le marquisat fut érigé le 11 octobre 1451 en faveur d'Alphonse de Bragance[3].

Le 10 avril 1809, lors de la Campagne de Portugal la ville est assiégée par le général Heudelet. La ville capitula et les défenseurs se rendent à l'armée française[4],[5],[6],[7].

En 1837, pendant la Révolte des Maréchaux, la ville subit un nouveau siège. Les forces commandées par le baron de Leiria, s'y étaient enfermés.

En 1847, pendant la guerre civile appelée Patuleia la ville subit un siège de la part des miguélistes[8]. Elle fut libérée par une division espagnole aux ordres du général Mendez-Vigo et des brigadiers Lersundi et Fuente Pila[9].

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique
1801 1849 1900 1930 1960 1981 1991 2001 2004
9 242 13 984 15 265 16 034 16 237 13 948 14 815 14 187 14 284
2011 - - - - - - - -
14 127 - - - - - - - -

Monuments[modifier | modifier le code]

Entrée de la forteresse située sur les hauteurs de Valença do Minho.
  • Fortifications.
  • Monastère.

Subdivisions[modifier | modifier le code]

La municipalité de Valença groupe 16 paroisses (freguesia, en portugais) :

Références[modifier | modifier le code]

  1. (pt)INE, « Résultats définitifs du recensement 2011 »,‎ 2012 (consulté le 5 janvier 2013)
  2. Edme Mentelle, Cours complet de cosmographie de Géographie, de Chronologie, et d'Histoire ancienne et moderne, Chez Bernard, Paris, 1804
  3. Dictionnaire géographique universel, Volume 10, A.J Kilian, Paris, 1833
  4. Charles Théodore Beauvais de Préau, Victoires, conquêtes, désastres, revers et guerres civiles des Français, de 1792 à 1815, Paris, C.L.F. Panckoucke, 1820
  5. Alfred Armand Robert de Saint-Chamans, Mémoires du général Cte de Saint-Chamans, ancien aide de camp du Maréchal Soult, 1802-1832, Paris, Plon, 1896
  6. Mémoires et correspandance politique et militaire du roi Joseph, volume 6, Paris, Perrotin, 1854
  7. Souvenirs d'un militaire des armées françaises: dites de Portugal, Paris, Anselin et Pochard, 1827
  8. Armand Fouquier, Annuaire historique universel, ou, Histoire politique pour 1847, 1848
  9. Journal de Toulouse, N°138, 16 et 17 juin 1847