Valdiguié

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Valdiguié N
Aucune illustration disponible. Vous en avez une ? Importez-là!
Caractéristiques phénologiques
Débourrement À compléter
Floraison À compléter
Véraison À compléter
Maturité À compléter
Caractéristiques culturales
Port À compléter
Vigueur À compléter
Fertilité À compléter
Taille et mode
de conduite
À compléter
Productivité À compléter
Exigences culturales
Climatique À compléter
Pédologique À compléter
Potentiel œnologique
Alcoolique À compléter
Aromatique À compléter

Le valdiguié N[1],[N 1] est un cépage originaire du sud-ouest de la France.

Origine et répartition[modifier | modifier le code]

Il appartient à la famille des Cotoïdes, découvert parmi des lambrusques près de Puylaroque dans le Quercy par un dénommé Valdiguié. Comme le mérille N, il a été planté après le désastre du phylloxéra pour produire en quantité à la place du côt N et de la négrette N. Depuis les années 1950, il n'est plus planté et sa surface a considérablement réduit, passant de 4900 ha en 1958 à 150 ha en 1994[2].

Caractères ampélographiques[modifier | modifier le code]

  • Bourgeonnement cotonneux blanc à liseré rosé.
  • Jeunes feuilles duveteuses jaunâtres en forme de cœur.
  • Feuilles adultes grandes entières ou à 3 lobes, avec un sinus pétiolaire peu ouvert à bords parallèles ou un peu chevauchants, des sinus latéraux peu marqués, des dents courtes rectilignes, un limbe ondulé entre les nervures.
  • Grappes grosses et grosses baies ovoïdes avec souvent de petites baies qui restent vertes.

Aptitudes[modifier | modifier le code]

  • culturales : cépage érigé, fertile et productif, bien adapté à la taille courte.
  • Sensibilité : il est peu sensible à la pourriture grise et à l'oïdium.
  • Technologiques: il donne des vins colorés et brillants, peu astringents, mais peu alcooliques et légers.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes
  1. Le code international d'écriture des cépages mentionne de signaler la couleur du raisin : B = blanc, N = noir, Rs = rose, G = gris.
Références
  1. (en) « Code d'identification des cépages préconisé par le World Information and Early Warning System », Site vivc.de (Vitis International Variety Catalogue) (consulté le 2 mars 2011)
  2. Catalogue des variétés et clones de vigne cultivés en France, édition du Ministère de l'Agriculture et de la pêche, 1994.

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Guy Lavignac "Cépages du sud-ouest, 2000 ans d'histoire", Éditions du Rouergue, 2001, ISBN 2-84156-289-1
  • Catalogue des variétés et clones de vigne cultivés en France, édition du Ministère de l'Agriculture et de la pêche, 1994.

Sur les autres projets Wikimedia :