Valérie André

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Officier général francais 3 etoiles.svg Valérie André
Naissance 21 avril 1922
Strasbourg
Origine Drapeau de la France France
Grade Général de division
Années de service 1949 – 1981
Conflits Seconde Guerre mondiale
Guerre d'Indochine
Guerre d'Algérie
Distinctions Légion d'honneur
ordre national du Mérite
Croix de guerre 1939-1945
Croix de guerre des Théâtres d'opérations extérieurs
Croix de la Valeur militaire
Médaille commémorative de la campagne d'Indochine
Médaille de l'Aéronautique
Croix du combattant volontaire
Médaille de vermeil du service de santé
Legion of Merit
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir André.

Valérie André (née le 21 avril 1922 à Strasbourg) est une résistante française, docteur en médecine et la première femme militaire à atteindre le grade d'officier général, en 1976, comme médecin général. En 1981, elle est promue médecin général inspecteur. Pilote d’hélicoptère, elle est également membre fondateur de l’Académie nationale de l'air et de l'espace

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle a commencé comme médecin-capitaine en Indochine (1948), où elle accomplit 129 missions de guerre[1]. Elle continue en Algérie, médecin-commandant (1960), où elle remplira alors 365 missions de guerre. Elle passe médecin-lieutenant colonel (1965) puis médecin-colonel (1970). Elle totalise plus de 4 200 heures de vol[2], et compte 7 citations à sa croix de guerre. Elle obtient son brevet de pilote d’hélicoptère numéro 001 le 2 septembre 2010[2].

Elle écrit deux livres de souvenirs : Ici, Ventilateur ! Extraits d'un carnet de vol, (Calmann-Lévy, 1954) et Madame le général (Perrin, 1988).

Elle est l'une des rares femmes grand-croix de la Légion d'honneur.

Elle est la tante de l'homme politique André Santini.

Décorations[modifier | modifier le code]

  • Chevalier de la Légion d'honneur le 25 février 1953, elle est élevée à la dignité de grand-croix de la Légion d'honneur le 19 décembre 1999.
  • Grand-croix de l'ordre national du Mérite en 1987, première femme à recevoir cette distinction.
  • Croix de guerre 39/45 avec 7 citations.
  • Croix de guerre des Théâtres d'opérations extérieurs
  • Médaille de la Valeur militaire.
  • Médaille de l'Aéronautique.
  • Médaille du combattant volontaire (1944).
  • Médaille commémorative de la campagne d'Indochine.
  • Médaille de vermeil du service de santé.
  • Grande médaille d'or de l'Aéro-club de France.
  • Legion of Merit (États-Unis).
  • Ordre national du Vietnam, et croix de la Vaillance.
Legion Honneur GC ribbon.svg Ordre national du Merite GC ribbon.svg Croix de Guerre 1939-1945 ribbon.svg
Croix de Guerre des Theatres d'Operations Exterieurs ribbon.svg Croix de la Valeur Militaire ribbon.svg Medaille de l'Aeronautique ribbon.svg
Croix du Combattant Volontaire 1939-1945 ribbon.svg Medaille commemorative de la Campagne d'Indochine ribbon.svg Medaille d'honneur du Service de Sante des Armees Vermeil ribbon.svg
Us legion of merit legionnaire rib.png Cross of Valour (Canada) ribbon bar2.png

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]