Vakhtang V de Karthli

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Vakhtang V de Karthli (en géorgien : ვახტანგ V) ou Shah-Nawaz-Khan II (1618-1675) est roi de Karthli de 1659 à 1675.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils de Bagrat II de Moukhran, prince de Moukrani, il devient à son tour en 1648 prince de Moukrani en succédant à son cousin David Ier Bagration de Kakhétie sous le nom de Vakhtang II de Moukhran.

En 1653, il est adopté par le roi Rostom Khosrov Mirza de Karthli, qui est sans héritier. Il devient ainsi le premier prince de la lignée des princes de Moukrani à pouvoir accéder au trône de Karthli. Vakhtang V obtient l'année suivante la confirmation de cette situation d'Abbas II, le Chah séfévide de Perse. Il reçoit le titre de Bakhouta Beg mais il doit se convertir à l'islam. Il réside quelque temps à la cour d'Ispahan, où il se fait apprécier du souverain, avant de retourner en Karthli et de succéder à Rostom, qui meurt le . Il prend alors le nom de règne Shah-Nawaz-Khan II.

À la demande de la cour perse, Vakhtang V doit divorcer pour épouser la veuve déjà âgée de Rostom Khosrov Mirza, la reine Mariam de Mingrélie. Cette dernière, comme sous le règne précédent, joue un grand rôle comme protectrice de l'Église chrétienne nationale.

Vakhtang V maintient la politique de son prédécesseur de redressement du Karthli dans un contexte de soumission à l'autorité de la Perse. En 1659, il fait assassiner le prince Zaal Ier Sidamoni d'Aragvi, chef des révoltés de la Kakhétie contre la domination iranienne représentée par le gouverneur Sélim Khan, qui a remplacé le roi Rostom Khosrov Mirza. Il confisque à son profit le patrimoine de Zaal.

Le roi noue ensuite des alliances avec les petites principautés vassales de l'Iméréthie, la Gourie, la Mingrélie et l'Abkhazie, avant d'imposer au détriment du roi légitime Bagrat V d'Iméréthie son fils aîné âgé de 14 ans Artchil (1661/1664). Devant l'intervention des Ottomans, il doit se retirer et obtient en compensation du Chah pour son fils le trône de Kakhétie.

En 1674, Héraclius Ier de Kakhétie, l'héritier du royaume, revient de son exil en Russie et obtient du nouveau Chah d'Iran, Süleyman Ier, de recouvrer son héritage. Artchil tente une nouvelle fois d'envahir l'Iméréthie et doit s'enfuir en territoire ottoman. Vakhtang V est alors convoqué à Ispahan ; il meurt sur le chemin près de Gandja en septembre 1675 et est inhumé à Qom.

Mariage et descendance[modifier | modifier le code]

Vakhtang V a eu deux épouses :

  1. Rowdam (morte en 1678), fille du prince Vakhtang Kaplanishvili-Orbéliani, dont il divorce en 1659, dont :
  2. en 1659 Mariam de Mingrélie (morte en 1682), veuve de Rostom de Karthli et fille de Manouchtar II Dadiani, duc de Mingrélie.


Précédé par Vakhtang V Suivi par
Rostom Khosrov Mirza
Flag of Georgia.svg
Roi de Karthli
1659-1675
Georges XI Shah-Nawaz-Khan III

Sources[modifier | modifier le code]