Vaikom Muhammad Basheer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Vaikom Muhammad Basheer

alt=Description de l'image Vaikom Muhammed Basheer.JPG.
Nom de naissance Muhammad Basheer
Naissance 21 janvier 1908
Décès 5 juillet 1994 (à 86 ans) (à 86 ans)
Nationalité indien

Vaikom Muhammad Basheer, né en 1908 et mort le 5 juillet 1994, est un écrivain indien de langue malayalam et un militant indépendantiste keralais (du Kerala, sud-ouest de l'Inde).

Basheer quitte le domicile familial à 16 ans pour s'engager dans la lutte pour l'indépendance. Il travaille comme journaliste et participe à la marche du sel, en 1931. Après la répression britannique et un bref emprisonnement, Basheer abandonne le mouvement non-violent. Recherché par la police, il entre en clandestinité. Il voyage dans tout le pays et exerce divers métiers pour vivre. Vers 1937, il retourne au Kerala et commence à écrire des nouvelles pour gagner sa vie. Il parvient tout juste à vivre et ses écrits politiques sont interdits. Surveillé par la police, il est de nouveau incarcéré entre 1941 et 1944.

Après l'indépendance de l'Inde, Basheer arrête la politique et se consacre à l'écriture. Il est cependant interné à deux reprises pour paranoïa.

En 1982, Vaikom Muhammad Basheer reçoit la Padma Shri[1].

La plupart des écrits de Basheer sont des nouvelles qui reprennent ses expériences vécues : la « prison, les relations amoureuses contrariées par les codes sociaux, les musulmans de la campagne keralaise [2]».

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • La Lettre d'amour, 1944
  • Amie d'enfance, 1944
  • Grand-père avait un éléphant, 1951
  • La Lumière bleue, 1952
  • Cherchez le diable, 1954
  • La Chèvre de Pattoumma, 1956
  • Les Murs, 1965
  • L'Anneau d'or, 1967
  • Le Chat magique, 1968
  • Le Talisman, 1975
  • Les Héritiers légitimes de la Terre, 1975

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Vaikom Muhammad Basheer » sur le site des éditions Zulma
  2. Préface de Dominique Vitalyos à « Les Murs et autres histoire (d'amour) », Zulma, 2007.