Vadym Hetman

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Vadym Hetman
Вадим Гетьман
Fonctions
Gouverneur de la Banque nationale d'Ukraine

(&&&&&&&&&&&&030810 mois et 2 jours)
Prédécesseur Volodymyr Matvienko
Successeur Viktor Iouchtchenko
Biographie
Nom de naissance Vadym Petrovytch Hetman
Date de naissance
Lieu de naissance Snityn, RSS d'Ukraine
Date de décès (à 62 ans)
Lieu de décès Kiev, Ukraine
Nationalité ukrainienne

Signature

Vadym Petrovytch Hetman (en ukrainien : Вадим Петрович Гетьман ; né le - mort le ) est un banquier, économiste et homme politique ukrainien. Il a été gouverneur de la Banque nationale d'Ukraine de 1992 à 1993, avant d'être assassiné en 1998.

Biographie[modifier | modifier le code]

Les débuts[modifier | modifier le code]

Vadym Hetman naît en 1935, dans le village de Snityn, situé dans l'oblast de Poltava[1].

En 1956, il sort diplôme de l'Institut économique et financier de Kiev, avant de travailler dans plusieurs institutions financières dans l'oblast de Zaporijia. En 1975, il est nommé premier vice-président du comité gouvernemental de RSS d'Ukraine chargé des prix. En 1987, il prend la tête de la banque agricole et industrielle de RSS d'Ukraine (devenue depuis 1990, la banque « Ukraine »)[2].

Banquier et homme politique[modifier | modifier le code]

Le , Vadym Hetman est nommé gouverneur de la Banque nationale d'Ukraine par le Parlement[3]. Il supervise les premières réformes monétaires de l'Ukraine indépendante, et ce jusqu'en 1993, où il démissionne de son poste. Il continue cependant à entretenir des liens avec son successeur à la tête de la Banque nationale, Viktor Iouchtchenko[4]. C'est la signature de Hetman qui apparaît sur les premiers billets de hryvnias, monnaie de l'Ukraine, alors qu'ils ne sont émis qu'en septembre 1996.

Hetman est également député à la Verkhovna Rada de 1990 à 1998. Pour sa deuxième mandat de député dans la circonscription de Talne (oblast de Tcherkassy, en 1994, il est un candidat indépendant. Il obtient 50,97 % des suffrages dès le premier tour de scrutin[1].

En 1998, il se présente pour un troisième mandat, mais ne parvient pas à être réélu, obtenant seulement 21,85 % des voix, à 3,87 % de la victoire. Son adversaire était le premier vice-ministre de l'Information, Mykhailo Onofryichuk[2].

Il se serait par ailleurs plaint auprès de président Leonid Koutchma d'irrégularités dans les votes au sein même du Parlement.

Assassinat[modifier | modifier le code]

Le , Vadym Hetman est abattu dans l'ascenseur de son immeuble à Kiev, sans doute par un tueur professionnel. Hetman est enterré au cimetière Baikove à Kiev.

Le principal suspect de l'assassinat, Serhiy Kuliov, âgé de 29 ans et membre du clan « Bandy Kushnera » du Donbass n'est retrouvé qu'en 2002. Il est condamné à la prison à vie en avril 2003[2]. Le bureau du Procureur général d'Ukraine a affirmé que l'assassinat de Hetman avait été commandité par l'ancien premier ministre Pavlo Lazarenko (en)[5].

Malgré le verdict du tribunal de Luhansk, l'affaire est encore trouble. En août 2005, les médias ont rapporté que le coupable avait fait appel auprès de la Cour suprême, car il aurait été forcé à faire de faux aveux. Son avocat affirmera publiquement que l'affaire a été montée de toutes pièces. La mort de Hetman pourrait être la conséquence de rivalités politiques et financières, en lien avec la privatisation de grandes entreprises[6], ou encore un « avertissement » lancé par le pouvoir en place aux démocrates avant l'élection présidentielle ukrainienne de 1999[7].

Commémoration[modifier | modifier le code]

Le , par décret présidentiel de Viktor Iouchtchenko, Vadym Hetman reçoit à titre posthume la décoration de Héros d'Ukraine, plus haut titre honorifique du pays[8],[9]. Le lendemain, une plaque commémorative est apposée sur l'immeuble où il vivait et a été assassiné.

En 2005, l'Université nationale d'économie de Kiev, où a étudié Hetman dans les années 1950, est rebaptisée en son honneur[10]. Le , la rue Industrielle de Kiev est aussi rebaptisée. Une régate, créée en 2000 à l'initiative d'amis de Hetman, porte également son nom[11].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (uk) « Гетьман Вадим Петрович », Site du Parlement ukrainien (consulté le 27 novembre 2011)
  2. a, b et c (en) « The Triumph of Ruins », The Ukrainian Week,‎ 29 août 2011
  3. (uk) « Nomination de Vadym Hetman à la tête de Banque national d'Ukraine », Site du Parlement ukrainien,‎ 24 mars 1992
  4. (en) « Vadym Hetman is more than important person in my life - Yushchenko », UNIAN,‎ 23 avril 2008
  5. (en) « Pavlo Lazarenko - Swindling prime minister gets American justice », Kyiv Post,‎ 10 décembre 2008
  6. (en) « Vadym Hetman - Hit man kills top mentor », Kyiv Post,‎ 10 décembre 2008
  7. (fr) « Nouveau scandale pour Koutchma », 20minutes,‎ 13 décembre 2004
  8. (uk) « Ukase présidentiel n°1072/2005 », Site de la présidence de l'Ukraine,‎ 11 juillet 2005
  9. (en) « President confers title to Vadim Hetman », Site de la présidence de l'Ukraine,‎ 11 juillet 2005
  10. (en) « KNEU History Milestones », Kyiv national economic university (consulté le 27 novembre 2011)
  11. (en) « The Vadym Hetman Cup Yachting Race », Romyr & Associates (consulté le 27 novembre 2011)