Vadu Crișului

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Vadu Crișului
Blason de Vadu Crișului
Héraldique
Cascade sur le Crișul Repede
Cascade sur le Crișul Repede
Administration
Pays Roumanie Roumanie
Région Transylvanie
Département Bihor
Maire
Mandat
Florian Cosma Dorel PNL
2008-2012
Code postal 417 615
Indicatif téléphonique international +(40)
Démographie
Population 4 276 hab. (2007)
Densité 57 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 59′ 08″ N 22° 30′ 54″ E / 46.985684, 22.51503 ()46° 59′ 08″ Nord 22° 30′ 54″ Est / 46.985684, 22.51503 ()  
Altitude 274 m
Superficie 7 470 ha = 74,70 km2
Divers
Cours d'eau Crișul Repede
Fondation 1256
Localisation
Localisation de Vadu Crișului dans le județ de Bihor
Localisation de Vadu Crișului dans le județ de Bihor

Géolocalisation sur la carte : Roumanie (administrative)

Voir la carte administrative de Roumanie
City locator 14.svg
Vadu Crișului

Géolocalisation sur la carte : Roumanie (relief)

Voir la carte topographique de Roumanie
City locator 14.svg
Vadu Crișului

Vadu Crișului est une commune roumaine du județ de Bihor, en Transylvanie, dans la région historique de la Crișana et dans la région de développement du Nord-Ouest.

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune de Vadu Crișului est située dans l'est du județ, dans la vallée et le long du défilé du Crișul Repede, entre les Monts Plopiș au nord et les Monts Pădurea Craiuliu au sud, à 14 km au sud-est d'Aleșd et à 53 km à l'est d'Oradea, le chef-lieu du județ.

La municipalité est composée des quatre villages suivants, nom hongrois, (population en 2002)[1] :

  • Birtin, Bertény (407) ;
  • Tomnatic, Tomnatek (409) ;
  • Topa de Criș, Köröstopa (477) ;
  • Vadu Crișului, Rév (1 954), siège de la commune.

Histoire[modifier | modifier le code]

La première mention écrite du village de Vadu Crișului date de 1256 sous le nom de Portus Crisy. Son nom hongrois Rév ou roumain Vad signifie "gué". La commune a une grande importance stratégique car située sur l'un des rares passages aisés entre Transylvanie et Grande Plaine hongroise.

La commune, qui appartenait au royaume de Hongrie, en a donc suivi l'histoire. En 1316, elle fait partie des etrres de la Couronne, mais dès 1425, elle est donnée en fief à la famille hongroise des Laczkfí. Au début du XIXe siècle, Vadu Crișului est la propriété des Zichy Domokos.

Après le compromis de 1867 entre Autrichiens et Hongrois de l'Empire d'Autriche, la principauté de Transylvanie disparaît et, en 1876, le royaume de Hongrie est partagé en comitats. Vadu Crișului intègre le comitat de Bihar (Bihar vármegye).

À la fin de la Première Guerre mondiale, l'Empire austro-hongrois disparaît et la commune rejoint la Grande Roumanie au Traité de Trianon.

Un événement marquant dans l'histoire communale se produit le 6 juin 1930, Carol, le prince héritier du royaume de Roumanie, le futur Charles II fait un atterrissage d'urgence dans le village. Il est secouru par des villageois qui bénéficieront ensuite de sa reconnaissance et le village s'est même appelé brièvement Vadu lul Carol.

En 1940, à la suite du Deuxième arbitrage de Vienne, elle est annexée par la Hongrie jusqu'en 1944, période durant laquelle sa communauté juive est exterminée par les nazis. Vadu Crișului est occupée le 14 octobre 1944 par l'armée soviétique. Cependant, tous les ouvrages d'art de la ligne de chemin de fer Bucarest-Oradea (tunnels, ponts) avaient été détruits par les troupes hongroises et allemandes en retraite. Elle réintègre la Roumanie après la Seconde Guerre mondiale au traité de Paris en 1947.

Politique[modifier | modifier le code]

Le Conseil Municipal de Vadu Crișului compte 13 sièges de conseillers municipaux. À l'issue des élections municipales de juin 2008, Florian Cosma Dorel (PNL) a été élu maire de la commune[2].

Élections municipales de 2008[3]
Parti Nombre de conseillers
Parti national libéral (PNL) 5
Parti démocrate-libéral (PD-L) 4
Union démocrate magyare de Roumanie (UDMR) 2
Parti social-démocrate (PSD) 2

Religions[modifier | modifier le code]

En 2002, la composition religieuse de la commune était la suivante[4] :

Démographie[modifier | modifier le code]

En 1910, à l'époque austro-hongroise, la commune comptait 3 038 Roumains (79,42 %), 920 Hongrois (23,14 %) et 14 Slovaques (0,35 %)[1].

En 1930, on dénombrait 3 132 Roumains (77,89 %), 771 Hongrois (19,17 %), 60 Juifs (1,49 %), 31 Tsiganes (0,77 %) et 21 Slovaques (0,52 %)[1].

En 1956, après la Seconde Guerre mondiale, 3 794 Roumains (76,23 %) côtoyaient 1 084 Hongrois (21,78 %), 11 rescapés juifs (0,22 %) et 80 Tsiganes (1,61 %)[1].

En 2002, la commune comptait 3 225 Roumains (72,54 %), 845 Hongrois (19,27 %), 302 Tsiganes (6,88 %), 7 Slovaques (0,11 %) et 5 Allemands (0,15 %)[4]. On comptait à cette date 1 517 ménages et 1 314 logements[5].

Évolution démographique
1880 1890 1900 1910 1920 1930 1941 1956 1966
2 229 3 088 3 647 3 975 3 237 4 021 4 789 4 977 5 130
1977 1992 2002 2007 - - - - -
5 221 4 609 4 385 4 276[6] - - - - -


Économie[modifier | modifier le code]

L'économie de la commune repose sur l'agriculture, l'élevage, la céramique et le tourisme.

Communications[modifier | modifier le code]

Routes[modifier | modifier le code]

Vadu Crișului est située sur la route régionale DJ108I qui conduit vers Șuncuiuș et Bratca au sud-est et Birtin, Dobrocionești, Măgești, Aștileu et Aleșd au nord-ouest. La route nationale Oradea-Cluj-Napoca traverse le village de Topa de Criș.

Voies ferrées[modifier | modifier le code]

Vadu Crișului est desservie par la ligne Oradea-Cluj-Napoca des Chemins de Fer roumains.

Lieux et Monuments[modifier | modifier le code]

  • Vadu Crișului, église orthodoxe des Sts Archanges, datant de 1884, classée monument historique[7] ;
  • Birtin, église orthodoxe datant de 1800[7] ;
  • Réserve naturelle du défilé du Crișul Repede (superficie : 219,7 ha) ;
  • Grotte Vadu Crișului, découverte dans du calcaire crétacé en 1903 à 305 m d'altitude, d'une longueur de 1 570 m.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Carte interactive du județ de Bihor

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d (hu) Recensements de 1850 à 2002
  2. (ro) Liste des maires élus en 2008
  3. (ro) Résultats des élections municipales de 2008
  4. a et b (ro) Statistiques officielles du recensement de 2002
  5. (ro) Informations diverses sur la commune
  6. La population de Vadu Crișului en 2007 sur le site de l'Institut National de Statistiques de Roumanie
  7. a et b Lieux de culte en Roumanie