VLC media player

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
VLC media player
Image illustrative de l'article VLC media player
Logo

VLC 2.1.
VLC 2.1.

Développeur Équipe du projet VideoLAN
Dernière version 2.1.5 (26 juillet 2014) [+/-]
Écrit en C / C++ / Qt
Environnements Multiplate-forme
Langues Multilingue
Type Lecteur multimédia
Licence Licence libre : GNU GPL
Site web videolan.org
VLC media player en français

VLC media player (VLC) (à l'origine VideoLAN Client) est un lecteur multimédia libre issu du projet VideoLAN[1]. Ce logiciel est multiplateforme puisqu'il fonctionne sous Windows, toutes les tendances GNU/Linux, BSD, Mac OS X, iOS, BeOS, Solaris, Android[2], QNX et Pocket PC soit en tout près de 20 plateformes. Il est distribué sous licence GNU/GPL.

Un des grands atouts de VLC est qu'il intègre les codecs nécessaires à la lecture de la plupart des formats audio et vidéo. De plus, le lecteur est capable de lire un grand nombre de flux réseaux. Il se montre par ailleurs très tolérant avec les flux légèrement endommagés, allant jusqu'à les réparer de son mieux.

VLC est aujourd'hui l'un des principaux lecteurs multimédias, utilisé par 100 à 150 millions de personnes[3].

Historique[modifier | modifier le code]

VLC media player était au début le client pour le projet VideoLAN qui avait pour but la création d'un logiciel permettant la diffusion de vidéos à travers un réseau informatique de l'École centrale Paris[4],[5] et a été publié pour la première fois le 1er février 2001 sous licence GNU GPL[4]. Il est aujourd'hui développé par des contributeurs du monde entier. Le cœur du développement de VLC n'est toutefois assuré que par une dizaine de personnes, dont seulement quatre développeurs très actifs[6].

L'icône en forme de cône de Lübeck de VLC media player a légèrement changé en novembre 2005[7]. Depuis la version 2.0, l'interface a été légèrement revue, tout en restant aussi sobre, avec le minimum de boutons possible.

Le 10 mai 2012, le logiciel dépasse le milliard de téléchargements depuis les débuts du logiciel en 2001[8].

Historique des versions[modifier | modifier le code]

Historique des versions
Version Nom de version Date de lancement Changements significatifs Nouveau format pris en charge
1.0.0 7 juillet 2009 Lecture depuis une archive Zip ou Rar, protocole RTSP, diffusion AirTunes, meilleure gestion des sous-titres, 3 nouvelles langues prises en charge[9]. AES3, Dolby Digital Plus, TrueHD, Blu-Ray Linear PCMet RealVideo 3.0 et 4.0
1.0.1 28 juillet 2009 Patch des bogues dû aux nouvelles fonctionnalités de la 1.0.0[9]. -
1.0.2 22 septembre 2009 Correction de divers bogues avec les fichiers OGG[9]. -
1.0.3 2 novembre 2009 Meilleure prise en charge de Windows 7 et plusieurs correctifs de bogues[9]. Windows Media Audio Professional
1.0.4 12 décembre 2009 Compilation avec gcc 4.4.2 au lieu de gcc 4.2, 2 nouvelles langues[9]. -
1.0.5 1er février 2010 Prise en charge Apple Remote, correctif du codec x264, mise à jour des langues avec 3 langues en plus[9]. -
1.0.6 4 avril 2010 Correction de plusieurs bogues, mise à jour des langues avec en plus le cinghalais[9]. -
1.1.0 The Luggage 22 juin 2010 Réécriture du noyau pour prendre en charge l'accélération matériel de GPU Nvidia en attendant la mise à jour pour ATI, un système d'add-on[10],[9], MKV HD, WebM
1.1.1 22 juillet 2010 Prise en charge de l'accélération matérielle pour les GPU d'ATI avec le pilote Catalyst 10.7[9] -
1.1.2 30 juillet 2010 Correction de divers bogues, mise à jour de localisations, d'extensions et de scripts[9] -
1.1.3 18 août 2010 Correction de divers bogues et d'un problème de sécurité pouvant conduire à un plantage, petites améliorations pour la plupart des plateformes[9] -
1.1.5 14 novembre 2010 Mises à jour des codecs ou le support du format .webm lorsqu'il est utilisé pour le streaming de vidéos[9]. -
1.1.6 24 janvier 2011 Corrections de sécurité, Corrections et améliorations multiples pour la sortie PulseAudio, Correction d’un cas de plantage quand une recherche de métadonnées CDDB était faite sous Windows, Activation du plug-in FluidSynth MIDI sous Mac OS X, Décodage VP8/WebM plus rapide, Diverses corrections dans l’interface, Des corrections dans les sous-titres, Améliorations des traductions[9]. MPC SV7 et SV8
1.1.7 1er février 2011 Corrections de sécurité et de bugs. -
1.1.8 23 mars 2011 Corrections de sécurité et de bugs. -
1.1.9 13 avril 2011 Correctif de sécurité, mise à jour de la bibliothèque libmodplug pour Windows et Mac OS X. Amélioration de la traduction de l'application dans plusieurs langues[11],[9]. -
1.1.10 6 juin 2011 Correctif de sécurité, réécriture du module de sortie audio PulseAudio, mise à jour de la bibliothèque libmodplug pour Windows et MAC OS X.,[9] -
1.1.11 16 juillet 2011 Correction d'une faille de sécurité. Correction d'un bug lors de la visualisation en plein écran avec le plugin Mozilla VLC. Mise à jour des décodeurs MP4 et WMA. Correction d'un conflit pouvant intervenir avec iTunes sous Mac OS X. Réduction du poids de l'installeur sous Mac OS X de 30Mo[12]... -
2.0.0 Twoflower 18 février 2012 Nouvelle interface (une seule fenêtre), Nouveau moteur vidéo et audio, Sous-titres indépendants de la résolution, Nouveaux filtres, extensions lua de VLC maintenant supportées, lecture de nouveaux périphériques, support des PowerPC[13]. Ajout du support de MPRIS2[14]. Sous-titres en haute qualité. Amélioration du support des formats MKV et MOV. Blu-ray mieux pris en charge.
2.0.1 19 mars 2012 Correction de bogues et de failles de sécurité. Amélioration du mode plein écran pour Mac OS X. Prise en charge partielle des menus des Blu-Ray. Meilleure gestion du conteneur MKV. Prise en charge des archives rar.
2.0.2 1er juillet 2012 Correction de bogues sous Windows. Nette amélioration de l'interface pour Mac OS X. Meilleure prise en charge des codecs Blu-Ray. Prise en charge HiDPI et des écrans Retina (Pour Mac OS X).
2.0.3 19 juillet 2012 Correction de bogues. Amélioration de la traduction et ajout de 2 langues. Meilleure gestion des formats flv et ape.
2.0.4 18 octobre 2012 Mise à jour majeure qui corrige un grand nombre de régressions, bogues et problèmes de sécurité. Prise en charge du codec Opus
2.0.5 15 décembre 2012 Correction de bogues. Amélioration de la fiabilité de la lecture des fichiers MKV, correction de l'encodage audio et vidéo MPEG2, de la synchronisation PulseAudio, et de l'interface Mac OS.
2.0.6 14 avril 2013 Amélioration de la stabilité. Correction du décodage GPU sur Windows sur GPU Intel.
2.0.7 10 juin 2013 Correction de bugs
2.0.8 29 juillet 2013 Correction de bugs
2.1.0 Rincewind 26 septembre 2013 Décodage matériel sous OS X, Android et GNU/Linux, support d’Intel QuickSyncVideo pour l’encodage matériel sous Windows. Amélioration du support des fichiers MKV. Améliorations dans le support des sous-titres. Support des fichiers fragmentés MP4 et Wave/RF64. Prise en charge du protocole Smooth Streaming de Microsoft Codecs vidéo : G2M4, MSS1, MSS2, TSCC2, CDXL, Ut, VBLE

Codecs audio : Ulead DV, Indeo Audio Coder et RealAudio Lossless3

2.1.1 14 novembre 2013 Correction de bogues et amélioration de l'installer sous Windows. Prise en charge expérimentale du codec vidéo HEVC et décodage du codec VP9.
2.1.2 12 décembre 2013 Correction de bogues.
2.1.3 4 février 2014 Correction de bogues.
2.1.4 21 février 2014 Correction de bogues.
2.1.5 26 juillet 2014 Correction de bogues.

Fonctions de VLC[modifier | modifier le code]

VLC est très populaire pour sa capacité à lire des vidéos incomplètes ou endommagées. Ceci permet de prévisualiser des vidéos avant de les avoir téléchargées entièrement. Exemple : avec eMule, il permet de vérifier la qualité du fichier téléchargé et de vérifier si on a affaire à un faux fichier (fake) ou pas.

Une autre caractéristique intéressante est la capacité de VLC à utiliser la bibliothèque libcdio pour lire les fichiers .iso pour que l'utilisateur puisse lire les fichiers sur une image de disque, même si le système d'exploitation de l'utilisateur n'a pas la capacité de travailler directement avec les fichiers .iso.

VLC supporte tous les codecs et tous les formats de fichier supportés par FFmpeg.

Le lecteur multimédia VLC a des filtres de distorsion, de rotation, d'inversion, de désentrelacement, d'ajustement, de duplication, d'agrandissement ou de redimensionnement.

Sous Windows, VLC supporte également DirectShow.

Personnalisation[modifier | modifier le code]

VLC avec l'interface wxWidgets, sous KDE

Avec la version 0.9.X, l'interface de VLC media player a très largement été modifiée en abandonnant la bibliothèque wxWidgets de Windows et Linux pour la version 4 de Qt. Mac OS X utilise Cocoa et BeOS lui utilise Be API. Tous ces environnements donnent une interface standard similaire. Cependant, de nombreuses options de configuration rendent le logiciel très attirant.

  • Skins 2
VLC arborant son thème le plus populaire[15], eDark.

Cette interface permet d'utiliser des skins afin de personnaliser l'interface du lecteur. Les skins sont téléchargeables sur le site de VideoLAN[16] et une documentation pour en créer de nouvelles est disponible[17]. Malheureusement il arrive que quelques skins soient mal configurés ce qui peut désactiver quelques fonctionnalités.

  • Raccourcis clavier

Ce module, activé par défaut, permet de contrôler le logiciel à l'aide de raccourcis clavier, librement paramétrables. Ceci permet une utilisation plus aisée et plus rapide du lecteur, notamment en mode plein écran.

  • Mouvement de la souris

Cette interface permet de contrôler le logiciel à l'aide de mouvements de souris. Malheureusement à l'heure actuelle (1.1.X), seules quatre fonctions sont contrôlables ainsi.

Ajout des fonctionnalités de VideoLAN Server (VLS)[modifier | modifier le code]

L'équipe de VideoLAN voyant le projet VideoLAN Server (abrégé VLS) de plus en plus délaissé, elle a décidé d'implémenter les fonctionnalités du logiciel dans VLC. Ce qui a permis à VLC de pouvoir être utilisé comme serveur de streaming. Pour cela deux fonctions de VLC sont des plus utiles :

  • Console

Toutes les options de VLC peuvent être activées en mode console, ce qui permet de distribuer des vidéos sans interface graphique.

  • Interface de commande à distance

Pour contrôler VLC media player à distance, il est possible d'utiliser les interfaces HTTP et Telnet. La commande par interface HTTP se fait grâce au serveur HTTP fourni avec VLC media player et qui permet de contrôler le logiciel depuis un Navigateur Web.

Formats supportés[modifier | modifier le code]

Médias en entrée[18],[note 1][modifier | modifier le code]

Windows Mac OS X GNU/Linux BSD Unix DOS (FreeDOS, Dr-DOS)
UDP / RTP Unicast Oui Oui Oui Oui Oui
UDP / RTP Multicast Oui Oui Oui Non Oui
HTTP / FTP Oui Oui Oui Oui Oui
MMS Oui Oui Oui Oui Oui
TCP / RTP Unicast Oui Oui Oui Oui Oui
DCCP / RTP Unicast Non Non Oui Non Non
Fichier Oui Oui Oui Oui Oui
DVD Oui Oui Oui Oui Oui
Vidéo CD / VCD Oui Oui Oui Non Oui
SVCD Partiel Partiel Partiel Non Partiel
CD Oui Oui Oui Non Oui
DVB Oui Partiel avec EyeTV Oui Oui Non
Encodeur MPEG Oui Non Oui Non Non
Acquisition vidéo Oui avec Direct Show Partiel avec iSight Oui avec V4L, V4L2 Non Non

Formats conteneurs[18],[note 1][modifier | modifier le code]

Windows Mac OS X GNU/Linux BSD Unix DOS (FreeDOS, Dr-DOS)
MPEG Oui Oui Oui Oui Oui
AVI Oui Oui Oui Oui Oui
ASF / WMV / WMA Oui Oui Oui Oui Oui
MP4 / MOV / 3gp Oui Oui Oui Oui Oui
OGG / OGM / Annodex (en) Oui Oui Oui Oui Oui
Matroska (MKV) Oui Oui Oui Oui Oui
RMVB Partiel Partiel Partiel Partiel Partiel
WAV Oui Oui Oui Oui Oui
Raw Audio: DTS, AAC, AC3/A52 Oui Oui Oui Oui Oui
Raw DV Oui Oui Oui Oui Oui
FLAC Oui Oui Oui Oui Oui
FLV Oui Oui Oui Oui Oui
MXF Oui Oui Oui  ? Oui
Nut Oui Oui Oui  ? Oui
Standard MIDI / SMF Oui Oui Oui Non Oui
Creative Voice (en) Oui Oui Oui Oui Oui

Formats audio[19],[note 1][modifier | modifier le code]

Windows Mac OS X GNU/Linux BSD Unix DOS (FreeDOS, Dr-DOS)
MPEG Layer 1/2 Oui Oui Oui Oui Oui
MP3 Oui Oui Oui Oui Oui
AAC Oui Oui Oui Oui Oui
Vorbis Oui Oui Oui Oui Oui
AC3 Oui Oui Oui Oui Oui
E-AC-3 Oui Oui Oui Oui Oui
MLP / TrueHD Oui Oui Oui Oui Oui
DTS Oui Oui Oui Oui Oui
WMA 1/2 Oui Oui Oui Oui Oui
WMA 3 Oui Oui Oui Oui Oui
FLAC Oui Oui Oui Oui Oui
ALAC Oui Oui Oui Oui Oui
Speex Oui Oui Oui  ? Oui
Musepack / MPC Oui Oui Oui  ? Oui
ATRAC 3 Oui Oui Oui  ? Oui
WavPack Oui Oui Oui Oui Oui
Mod (.s3m, .it, .mod) Oui Oui Oui  ? Oui
TrueAudio Oui Oui Oui Oui Oui
APE Oui Oui Oui Oui Oui
Real Audio Partiel Partiel Partiel  ? Partiel
Alaw (en) / µlaw (en) Oui Oui Oui Oui Oui
AMR Oui Oui Oui Oui Oui
MIDI Oui Oui Oui Oui Oui
LPCM (en) Oui Oui Oui Oui Oui
ADPCM Oui Oui Oui Oui Oui
QCELP (en) Oui Oui Oui Oui Oui
DV Audio (en) Oui Oui Oui Oui Oui
QuickTime Oui Oui Oui  ? Oui
MACE (en) Oui Oui Oui Oui Oui

Formats vidéo[20],[note 1][modifier | modifier le code]

Windows Mac OS X GNU/Linux BSD Unix DOS (FreeDOS, Dr-DOS)
MPEG 1/2 Oui Oui Oui Oui Oui
DIVX 1/2/3 Oui Oui Oui Oui Oui
MPEG-4 ASP, DivX 4/5/6, Xvid, 3ivX D4 Oui Oui Oui Oui Oui
H.261 Oui Oui Oui  ? Oui
H.263 / H.263i Oui Oui Oui  ? Oui
H.264 / MPEG-4 AVC Oui Oui Oui Oui Oui
Cinepak Oui Oui Oui Oui Oui
Theora Oui Oui Oui Oui Oui
Dirac / VC-2 Oui Oui Oui  ? Oui
MJPEG A/B Oui Oui Oui  ? Oui
WMV 1/2 Oui Oui Oui  ? Oui
WMV 3 / WMV-9 / VC-1 Oui Oui Oui Oui Oui
Sorenson 1/3 (Quicktime) Oui Oui Oui Oui Oui
Digital Video Oui Oui Oui Oui Oui
On2 VP3 / VP5 / VP6 Oui Oui Oui  ? Oui
Indeo Video v3 (en) Oui Oui Partiel Oui Oui
Indeo Video 4/5 (IV41, IV51) (en) Non Non Non Non Non
RealVideo 1/2 Oui Oui Oui Oui Oui
RealVideo 3/4 Oui Oui Oui  ? Oui

Formats de sous-titres[21],[note 1][modifier | modifier le code]

Windows Mac OS X GNU/Linux BSD Unix DOS (FreeDOS, Dr-DOS)
DVD Partiel Partiel Partiel Partiel Partiel
Fichier texte[note 2] Oui Oui Oui Oui Oui
Closed captions (en) Oui Oui Oui Oui  ?
Vobsub (en) Oui Oui Oui Oui Oui
Universal Subtitle Format Oui Oui Oui Oui Oui
SVCD / CVD Oui  ? Oui  ? Oui
DVB Oui Oui Oui Oui Oui
OGM Oui Oui Oui Oui Oui
CMML (en) Oui Oui Oui Oui Oui
Kate Oui Oui Oui  ? Non

Formats de métadonnées[21],[note 1][modifier | modifier le code]

Windows Mac OS X GNU/Linux BSD Unix DOS (FreeDOS, Dr-DOS)
ID3 Oui Oui Oui Oui Oui
APEv2 (en) Oui Oui Oui Oui Oui
Vorbis comment (en) Oui Oui Oui Oui Oui

L'utilisation de VLC avec d'autres programmes[modifier | modifier le code]

API[modifier | modifier le code]

libVLC
Image illustrative de l'article VLC media player
Logo

Développeur Équipe du projet VideoLAN
Première version 1 février 2001
Dernière version 2.1.5 (26 juillet 2014) [+/-]
Écrit en C
Environnement Multiplate-forme
Langue Multilingue
Type Bibliothèque logicielle multimédia
Licence Licence publique générale GNU
Site web wiki.videolan.org/Libvlc

Il existe plusieurs API qui peuvent se connecter à VLC et utiliser ses fonctionnalités :

VLC comme greffon[modifier | modifier le code]

Applications qui utilisent le greffon VLC[modifier | modifier le code]

  • VLC est efficace pour lire des fichiers incomplets et peut alors être utilisé pour prévisualiser des fichiers en cours de téléchargement. Plusieurs programmes utilisent cette capacité comme eMule et KCeasy (en).
  • Le lecteur open source Miro utilise aussi VLC.
  • Le lecteur multimédia Songbird utilise du code de VLC et de Firefox.
  • VLC est aussi utilisé pour la lecture des Podcasts dans le lecteur Noopod (en).
  • HandBrake, un encodeur vidéo open-source, utilise la bibliothèque libdvdcss de VLC Media Player.
  • Le lecteur multimédia JuceVLC[27] avec une interface de type media center s'appuie sur les librairies originales de VLC media player.

Utilisation pour la télévision[modifier | modifier le code]

  • VLC est utilisé pour lire sur la télévision des flux vidéo depuis l'ordinateur transmis par la Freebox, la Livebox ou la Neufbox, cela est possible par le fait que la télévision est raccordée à la box qui transporte le flux vidéo lu sur l'ordinateur.
  • Il est aussi utilisé par le DDREAM, pour pouvoir lire sur la télévision du salon les flux venant du PC.
  • VLC peut lire la TNT (DVB-T) reçue à partir d'un tuner TV. Un moyen simple pour regarder la télévision est alors d'ouvrir avec VLC un fichier texte, nommé channels.conf[28] par exemple, contenant une ligne de texte par chaine TV.

Internationalisation[modifier | modifier le code]

VLC est disponible en 69 langues dans la version 1.1.x :

  • Afrikaans, allemand, albanais, anglais britannique, arabe, basque, biélorusse, bengali, bulgare, birman, catalan, cingalais, chinois simplifié, chinois traditionnel, coréen, corse, croate, danois, espagnol, estonien, finnois, français, frioulan, galicien, géorgien, grec moderne, hébreu, hindi, hongrois, indonésien, italien, japonais, kazakh, khmer, kurmandji, lituanien, letton, malais, malayalam, macédonien, mongol, néerlandais, népalais, norvégien, nynorsk norvégien, occitan, pachtou, persan, polonais, portugais, portugais du Brésil, punjabi, roumain, russe, serbe, slovaque, slovène, sorani, suédois, tagalog, tamoul, tetum, thaï, tchèque, turc, ukrainien, vietnamien, wallon[29]

La langue du programme peut être changée à tout moment dans le menu « préférences » mais le programme doit être redémarré pour que ce changement soit pris en compte.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e et f Cette liste s'applique à la version 1.1.1 de VLC
  2. MicroDVD, SubRIP, SubViewer, SSA1-5, SAMI, VPlayer

Références[modifier | modifier le code]

  1. Firasofting, « Oyez Oyez ! VLC 2.0 est prêt ! », sur /www.firasofting.com,‎ 20 février 2012 (consulté le jeudi 20 février 2012).
  2. VLC pour Android disponible en bêta sur Google Play, Clubic, Audrey Oeillet, 2 juillet 2012.
  3. « VLC saisit la Hadopi pour ouvrir les verrous des Blu-ray », sur www.lepoint.fr,‎ 3 avril 2012 (consulté le mardi 10 avril 2012)
  4. a et b Delphine Roucaute, « VLC, le succès du lecteur "made in France" », Le Monde,‎ 22 février 2012 (lire en ligne)
  5. (en) « VideoLan : History », VideoLan
  6. « Interview de Jean-Baptiste Kempf », Nolife
  7. Le vieux logo et le nouveau logo
  8. La rédaction du Monde.fr, « Le logiciel VLC dépasse le milliard de téléchargements », Le Monde,‎ 11 mai 2012 (lire en ligne)
  9. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k, l, m, n et o (en)https://www.videolan.org/developers/vlc/NEWS
  10. (fr) Article de Clubic sur la mise à jour
  11. (fr) Article de Place4geek sur la mise à jour
  12. (fr) VLC 1.1.11 est disponible
  13. http://www.jbkempf.com/blog/post/2012/VLC-2.0-pour-MacOS-X
  14. http://www.videolan.org/vlc/releases/2.0.0.html
  15. Liste des skins de VLC par popularité
  16. (en) « Page de téléchargement des skins »
  17. (en) « Page de documentation pour la création des skins »
  18. a et b https://www.videolan.org/vlc/features.php?cat=input
  19. https://www.videolan.org/vlc/features.php?cat=audio
  20. https://www.videolan.org/vlc/features.php?cat=video
  21. a et b https://www.videolan.org/vlc/features.php?cat=sub
  22. http://wiki.videolan.org/Python_bindings
  23. Java contraignant du projet
  24. http://www.sensoray.com/support/videoLan.htm
  25. « Pour plus d'informations sur le plugin Mozilla »
  26. Source : « Page Google code »
  27. Zoom sur le player JuceVLC
  28. channels.conf
  29. https://www.videolan.org/developers/i18n/

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]