VIIe Concile de Tolède

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le septième concile de Tolède s'est tenu à Tolède, dans le royaume Wisigothique, actuelle Espagne, en 646.

Participants[modifier | modifier le code]

Quarante et un évêques étaient présents, soit personnellement, soit par délégation.

Déroulement[modifier | modifier le code]

Ce concile est la première des deux assemblées convoquée par le roi Chindaswinthe. Il débute le 18 novembre 646.

Canons[modifier | modifier le code]

Sous prétexte de réformer la discipline ecclésiastique, le roi a en fait assemblé ce concile dans le but de sévir encore plus fermement contre ceux qui conspiraient contre lui[HL Tome I 1]:

Le décret contre la trahison a été renforcé avec la peine d'excommunication à l'encontre des traîtres. C'est une réponse partielle à la volonté du roi, qui venait de prendre des mesures énergiques contre les traîtres supposés. Les exécutions de masse ont été considérées comme justes par le concile. Les peines pour trahison ont été étendues aux membres du clergé, sans distinction.

Il a également été décidé que, si un clerc, quel que soit son grade, a voyagé dans un pays étranger pour soutenir les activités contre le roi ou la noblesse wisigothique, ou pour aider toute personne le projetant, il devait être déshonoré et être fait pénitent permanent, et ne pourrait recevoir la communion que sur son lit de mort.

Les effets du concile[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Livre VII - 'XVIII. — Septième concile de Tolède. p.694

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sources et bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Seventh Council of Toledo » (voir la liste des auteurs).
  • (en) Thompson, E. A. The Goths in Spain. Oxford: Clarendon Press, 1969.
  • (la) Synodus Toletana septima, minutes from the Collectio Hispana Gallica Augustodunensis (Vat. lat. 1341) from the Edition of forged collection of capitularies of Benedictus Levita (Edition der falschen Kapitularien des Benedictus Levita).
  • (fr) Karl Joseph von Hefele (trad. de l'allemand par Dom H. Leclercq, bénédictin de l'abbaye de Farnborough), Histoire des Conciles, d'après les documents originaux (nouvelle traduction française faite sur la deuxième édition allemande corrigée et augmentée de notes critiques et bibliographique) [« Conciliengeschichte »], Paris, Librairie Letouzey et Ané (lire en ligne)
    • vol. 5 : Histoire des Conciles (Livre 14e : discussion sur les trois chapitres et Ve concile œcuménique - Livre 15e : depuis le Ve concile œcuménique jusqu'aux premières discussions sur le monothélisme - Livre 16e : le monothélisme et le VIe concile œcuménique - Livre 17e : depuis le VIe concile œcuménique jusqu'au début de l'iconoclasme), t. III, partie 1,‎ , 600 p. (lire en ligne), p. 285-287

Article connexe[modifier | modifier le code]