VIIIe siècle en poésie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Asie de l'Est[modifier | modifier le code]

Événements[modifier | modifier le code]

Poètes chinois[modifier | modifier le code]

  • Wang Wei (701-761), poète de la dynastie Tang, musicien, peintre et homme d'État
  • Li Bai (701-762), poète membre des « huit immortels de la coupe de vin »
  • Cui Hao (704-754), poète en particulier des femmes, des avant-postes frontaliers, et des paysages naturels
  • Du Fu (712-770), poète surtout des sujets historiques
  • Wei Yingwu (737-792), poète dont les œuvres sont incluses dans les trois cents poèmes des Tang
  • Quan Deyu (759-818), chancelier de la dynastie Tang et poète
  • Han Yu (768-824), précurseur du néo-confucianisme, essayiste et poète
  • Xue Tao (768-831), poétesse
  • Bai Juyi (772-846), poète de la dynastie Tang, écrit des poèmes sur le thème de ses responsabilités en tant que gouverneur, reconnu aussi bien au Japon
  • Liu Yuxi (772-842), poète, philosophe et essayiste
  • Liu Zongyuan (773-819), écrivain et poète
  • Jia Dao (779-843), poète du gushi et du jintishi lyrique
  • Yuan Zhen (779-831), écrivain et poète du milieu de la dynastie Tang, connu pour sa Biographie de Yingying
  • Li He (790-816), poète de la fin de la dynastie Tang, connu pour style non conventionnel et imaginatif
  • Lu Tong (790-835), poète de la fin de la dynastie Tang, connu pour ses poèmes consacrés au thé

Poètes japonais[modifier | modifier le code]

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • 759? Man'yōshū, première anthologie de poésie japonaise
  • 772 - Achèvement du Kakyō Hyōshiki 歌経標式 (aussi connu sous le nom Uta no Shiki (« Le Code de la poésie »), texte sur la poésie commandé par l'empereur Kōnin et composé par Fujiwara no Hamanari; ouvrage en un volume « la plus ancienne pièce existante de critique poétique dans le canon japonais »[1]

Monde arabe[modifier | modifier le code]

Événements[modifier | modifier le code]

Naissance de poètes arabes[modifier | modifier le code]

Décès de poètes arabes[modifier | modifier le code]

Europe[modifier | modifier le code]

  • Période probable de première composition des poèmes finalement compilés dans le manuscrit Beowulf

Poètes[modifier | modifier le code]

Empire byzantin[modifier | modifier le code]

Poètes[modifier | modifier le code]

Asie du sud[modifier | modifier le code]

Poètes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Judith Rabinovitch, « Wasp Waists and Monkey Tails: A Study and Translation of Hamanari's Uta no Shiki (The Code of Poetry, 772), Also Known as Kakyō Hyōshiki (A Formulary for Verse Based on The Canons of Poetry) », Harvard Journal of Asiatic Studies, Harvard-Yenching Institute, vol. 51, no 2,‎ décembre 1991, p. 471–560 (DOI 10.2307/2719287, JSTOR 2719287)

Source de la traduction[modifier | modifier le code]