Víctor Pradera

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Víctor Pradera Larumbe, né en 1873 à Pampelune et mort en 1936 à Saint-Sébastien, est un homme politique espagnol, appartenant au courant traditionaliste, dont l'activité se déploya principalement en Navarre.

Ingénieur et avocat, il est élu député de Tolosa en 1899, puis de Pampelune en 1918. Disciple du traditionaliste Juan Vázquez de Mella, il le suit lors de la scission carliste, lorsque Vázquez de Mella fonde le parti catholique traditionaliste. Par la suite, il participe également au Parti social populaire, et adhère à l'Acción Española.

Víctor Pradera est attaché à l'unité de l'Espagne et à une conception corporatiste de la société ; préoccupé par les nationalismes périphériques, il combat activement le nationalisme basque, s'opposant au statut d'autonomie projeté au cours de la Seconde République.

Il est fusillé en 1936, au début de la Guerre civile espagnole, par des miliciens anarchistes.